Rodolphe II du Saint-Empire

Infos
Rodolphe II de Habsbourg, par Hans von Aachen (1592)Portrait de Rodolphe II en Vertumne, par Arcimboldo (1590) Rodolphe II de Habsbourg (né le 18 juillet 1552 à Vienne - mort le 20 janvier 1612 à Prague), Empereur du Saint Empire de 1576 à 1612, roi de Bohême et roi de Hongrie, fils de Maximilien II, (Empereur du Saint Empire, roi de Bohême et roi de Hongrie) et de Marie d'Espagne, fille de Charles Quint. Accédant au trône des Habsbourg, il remplace la politique
Rodolphe II du Saint-Empire

Rodolphe II de Habsbourg, par Hans von Aachen (1592)Portrait de Rodolphe II en Vertumne, par Arcimboldo (1590) Rodolphe II de Habsbourg (né le 18 juillet 1552 à Vienne - mort le 20 janvier 1612 à Prague), Empereur du Saint Empire de 1576 à 1612, roi de Bohême et roi de Hongrie, fils de Maximilien II, (Empereur du Saint Empire, roi de Bohême et roi de Hongrie) et de Marie d'Espagne, fille de Charles Quint. Accédant au trône des Habsbourg, il remplace la politique tolérante de son père au profit du protestantisme et aide à la Contre-Réforme. Bien qu'il soit instruit, il est incapable de régner, et sur la fin de sa vie, il sera sujet à des accès de folie, qui amèneront un certain nombre de membres de la famille à intervenir dans les affaires impériales. Souverain introverti et mélancolique, médiocre politique, piètre combattant, admirateur de la vie et des femmes, protecteur des arts et des sciences (Arcimboldo, Spranger, Tycho Brahé, Johannes Kepler) mais aussi furieusement épris d’ésotérisme - son entourage fourmille d’alchimistes et d’astrologues - Rodolphe II offre une multitude de visages.

La cour de Rodolphe II

Dans les premières années qui suivirent son avènement, Rodolphe II maintint la cour impériale à Vienne et garda auprès de lui les artistes qui travaillaient pour son père. Installé à Prague dès le début des années 1580, Rodolphe y transféra la résidence impériale en 1586. Le développement des fastes auliques firent de cette ville une brillante capitale cosmopolite des sciences et des arts ainsi qu'un centre d'élaboration et de diffusion du maniérisme nordique. Le Cabinet de curiosités de Rodoplhe II fut célèbre en son temps, et considéré comme le plus bel exemple de ces « musées privés » de toute l'Europe. Ses riches collections nous sont bien connues grâce à un inventaire pictural dressé vers 1600 et composé de nombreuses miniatures (aujourd'hui conservées à l'Österreichische Nationalbibliothek de Vienne). Le Château de Prague lui doit la construction de la monumentale Salle espagnole qui n'a d'espagnol ni l'architecte ni les décorateurs mais dont le qualificatif provient de la pompeuse et pesante étiquette de la cour impériale que les Habsbourg avaient hérité de leur passage sur le trône d'Espagne.

L'ascension de Matthias

En 1595, son oncle, l'archiduc Ferdinand de Habsbourg meurt sans héritier mâle légitime. La loi salique veut que ce soit Rodolphe, fils ainé du frère ainé de Ferdinand qui prenne sa succession mais Rodolphe permet que ce soit son frère Matthias, époux de la seule fille légitime de Ferdinand qui monte sur le trône de Vorlande (en allemand : Vorderösterreich), qui inclut le duché de Tyrol, la principauté de Vorarlberg en Autriche, le Sundgau en Alsace, les margraviats de Burgau et Brisgau en Allemagne, l’Argovie, berceau des Habsbourg en Suisse, etc. Après une révolte en juin 1604 d’Étienne II Bocskai et de ses alliés Ottomans, provoquée par la tentative de Rodolphe d'imposer le catholicisme en Hongrie, la plupart des prérogatives passent à son frère Matthias. En 1608, celui-ci force Rodolphe à lui céder la Hongrie, l'Autriche et la Moravie. Cherchant à recevoir l'appui des domaines de Bohême, Rodolphe publie en 1609 une charte royale appelée le « Majestät », garantissant une liberté de culte aux nobles et aux villes. Ses efforts restent vains, et Rodolphe est forcé de céder la Bohême à son frère Matthias en 1611. Son règne turbulent sera un prélude à la guerre de Trente Ans.

Voir aussi

- Jacobus Sinapius, médecin personnel de Rodolphe II Rodolphe 02 Rodolphe 02 du Saint-Empire Catégorie:Roi de Hongrie Catégorie:Roi de Bohême Rodolphe 02 du Saint-Empire Rodolphe 02 du Saint-Empire Rodolphe 02 du Saint-Empire ca:Rodolf II del Sacre Imperi Romanogermànic cs:Rudolf II. da:Rudolf 2. (Tysk-romerske rige) de:Rudolf II. (HRR) en:Rudolf II, Holy Roman Emperor eo:Rudolfo la 2-a (Sankta Romia Imperio) es:Rodolfo II et:Rudolf II (Saksa-Rooma keiser) fi:Rudolf II he:רודולף השני, קיסר האימפריה הרומית הקדושה hr:Rudolf II., car Svetog Rimskog Carstva hu:Rudolf magyar király it:Rodolfo II del Sacro Romano Impero ja:ルドルフ2世 (神聖ローマ皇帝) ko:루돌프 2세 la:Rudolphus II nl:Rudolf II van het Heilige Roomse Rijk no:Rudolf II av Det tysk-romerske rike pl:Rudolf II Habsburg pt:Rodolfo II da Germânia ro:Rudolf al II-lea, Împărat Roman ru:Рудольф II (император Священной Римской империи) sh:Rudolf II sk:Rudolf II. Habsburský sv:Rudolf II sw:Kaisari Rudolf II uk:Рудольф II zh:鲁道夫二世 (神圣罗马帝国)
Sujets connexes
Autriche   Bartholomeus Spranger   Bohême   Brisgau   Cabinet de curiosités   Catholicisme   Charles Quint   Château de Prague   Contre-Réforme   Empereur romain germanique   Ferdinand II du Saint-Empire   Guerre de Trente Ans   Hans von Aachen   Hongrie   Jacobus Sinapius   Johannes Kepler   Liste des souverains d'Autriche   Liste des souverains du Saint-Empire   Loi salique   Maniérisme   Marie d'Espagne   Matthias Ier du Saint-Empire   Maximilien II du Saint-Empire   Prague   Protestantisme   Sundgau   Tyrol   Vienne (Autriche)   Vorarlberg  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^