Château de la Buzine

Infos
Façade principale Le Château de la Buzine est le château du roman autobiographique de Marcel Pagnol: « Le Château de ma mère ». Marcel Pagnol l'a acquis en 1940 pour en faire un lieu consacré au Cinéma, ce qu'il ne parvint jamais à réaliser. De nos jours, ce château appartient à la ville de Marseille qui le rénove, pour en faire un centre international consacré au cinéma provençal. Image:DSC 3262Buzine.jpg|côté droit(photo C. Moustier) Image:DSC 3254Buzine.j
Château de la Buzine

Façade principale Le Château de la Buzine est le château du roman autobiographique de Marcel Pagnol: « Le Château de ma mère ». Marcel Pagnol l'a acquis en 1940 pour en faire un lieu consacré au Cinéma, ce qu'il ne parvint jamais à réaliser. De nos jours, ce château appartient à la ville de Marseille qui le rénove, pour en faire un centre international consacré au cinéma provençal. Image:DSC 3262Buzine.jpg|côté droit(photo C. Moustier) Image:DSC 3254Buzine.jpg|côté droit Image:DSC 3258Buzine.jpg|côté droit Image:DSC 3267Buzine.jpg|face arrière Image:DSC 3289Buzine.jpg|face arrière Image:DSC 3276Buzine.jpg|côté gauche Image:DSC 3290Buzine.jpg|vue du parc

Trajet de la famille Pagnol

S'il semble facile d'imaginer sur le papier le trajet de Joseph, Augustine et leurs trois enfants, depuis le terminus du tramway à la Barasse, jusqu'à la Bastide-Neuve (en traversant, grâce à la clef de Bouzigue, les propriétés des quatre châteaux pour arriver aux Quatre-Saisons), il est bien difficile de retrouver sur le terrain la totalité de l’itinéraire de la Barasse à la Buzine, de nombreux chemins disparus ont été remplacés par d'autres. Le château Saint-Antoine, aujourd’hui propriété de l’électro-chimie, et celui de La Buzine sont à présent séparés par l’autroute A50 (Marseille-Toulon). Les deux autres châteaux n'étant en fait que de grandes bastides qui furent détruites pour la construction de l'autoroute et autres aménagements. Par contre, les châteaux Régis et de la Reynarde n’étaient pas sur l’itinéraire de la Bastide-neuve. De plus, le canal a été recouvert en plusieurs endroits et se divise ailleurs. Enfin, Marcel a sans doute quelque peu arrangé la vérité, car le trajet n’est pas aussi direct qu'il le dit au point d'être « plus rapide qu’une automobile ». Toutefois, un bout du chemin subsiste de l’époque, en empruntant la traverse des Ecoles à droite de la caserne des Pompiers de Saint-Menet. C'est une petie voie étroite bordée de chaque côtés de murs assez hauts, qui mène au début du chemin qui va à la Buzine. Les Pagnol devaient aller de la Barasse, où l’on peut encore voir les rails du tram dans la cour la Maison de Quartier, jusqu’à La Millière (magasin Métro), en face duquel se trouve le premier château, caché derrière les arbres. ce qui fait déjà un gros détour par rapport à la fameuse ligne droite. Avant la clef de Bouzigue, la famille devait faire le grand tour en longeant les murs des quatre domaines, faute de pouvoir y pénétrer. Sous réserve que les portes d’entrée et de sortie du domaine de la Buzine soient les mêmes qu'aujourd'hui, le chemin, qui suit les méandres du canal, est loin d'être en ligne droite et la « porte de l’humiliation » de Joseph et de la peur d'Augustine ne donne pas directement sur les Quatre-saisons. Il faut encore marcher un bon moment et descendre longuement pour se retrouver sur la Route des Camoins.

Etude du trajet par Images satellite

Voici une étude réalisée avec des outils du web permettant par des tracés sur une carte satellite d'aujourd'hui de marcher et de calculer les distances des différents itinéraires possibles entre le et le Catégorie:Monument marseillais Buzine
Sujets connexes
Cinéma   Le Château de ma mère   Marcel Pagnol   Marseille   Metro AG  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^