Sicilien

Infos
Le sicilien (sicilianu) est une langue appartenant au groupe des langues romanes de la famille des langues indo-européennes. Au sens large, il comprend également le calabrais méridional et le salentin (pouillais méridional).
Sicilien

Le sicilien (sicilianu) est une langue appartenant au groupe des langues romanes de la famille des langues indo-européennes. Au sens large, il comprend également le calabrais méridional et le salentin (pouillais méridional).

Aire de répartition

L'aire de répartition naturelle des dialectes siciliens s'étend sur l'ensemble de la Sicile, ainsi que sur la partie méridionale de la Calabre et sur la partie la plus méridionale et orientale des Pouilles: le Salento (plus précisément dans le « talon » de la « botte italienne »).

Littérature sicilienne

La littérature en langue sicilienne est l'une des toutes premières littérature en langue vulgaire à apparaitre en Italie après le déclin du latin. C'est au , sous l'impulsion de Frédéric II et de sa cour composée de lettrés, de savants et de philosophes que cette nouvelle littérature prend son essor. Le sicilien s'enrichit d'emprunts au toscan, au latin et au provencal. Les poètes de cour vont développer une poésie lyrique soignée et à forte composante scolastique. Le sonnet et la chanson sont les formes privilégiées des poètes qui exhaltent leur dame ou discourent sur la nature de l'amour. Parmi les auteurs de cette époque on trouve : Giacomo da Lentini, Cielo d'Alcamo, Rinaldo d'Aquino, Giacomino Pugliese ou encore Pierre Des Vignes.

Grammaire

Alphabet

Le sicilien utilise une variante de l'alphabet latin comportant 22 lettres : 5 voyelles et 17 consonnes. Le sicilien n'utilise donc pas les lettres k-K, w-W, x-X et y-Y. Le signe diacritique le plus utilisé en sicilien "standard" (celui utilisé dans la Wikipédia en sicilien) est l'accent grave (utilisé pour marquer l'accent tonique.
-Exemples d'emploi de l'accent grave en sicilien: "èssiri" (en français: être) "fràggili" (en français: frêle, fragile) "òspiti" (en français: hôte, invité) "màsculu" (en français: mâle, garçon, individu de sexe masculin) "òstrica" (en français: huître) "crìsciri" (en français: croître, grandir) "ànima" (en français: âme) "apòstulu" (en français: apôtre) "ìsula" (en français: île) Mais on utilise également l'accent circonflexe pour marquer la disparition d'une syllabe dans un mot (exactement comme dans les mots français: sûr, mâle, huître, âme, apôtre, île, qui sont des contractions de mots latins).
-Exemples d'emploi de l'accent circonflexe en sicilien: "âmu", contraction de "avemu" (en français: nous avons) "malâuriu", contraction de "malauguriu" (en français: mauvais augure) "âti", contraction de "aviti" (en français: vous avez) Cependant il faut noter que certains écrivains siciliens ont écrit en sicilien en utilisant également d'autres signes diacritiques tel que l'accent aigu pour signaler l'accent tonique (c'est-à-dire comme en espagnol), et même le "tréma" pour signaler les fausses diphtongues.
-Exemples d'emploi du "trema" en sicilien: "castïari" (en français: châtier, punir) "cuntìnüu" (en français: continu, continuel)

Exemples de la langue écrite

Lu Patri Nostru

:Patri nostru, chi siti 'n celu, :Sia santificatu lu vostru nomu, :Vinissi prestu lu vostru regnu, :Sempri sia fatta la vostra Divina Vuluntati :Comu 'n celu accussì 'n terra. :Dàtinillu sta jurnata lu panuzzu cutiddianu :E pirdunàtini li nostri piccati :Accussì comu nui li rimittemu ê nostri nimici :E nun ni lassati cascari ntâ tintazzioni, :ma scanzàtini dû mali. :Amen.

Extrait de Antonio Veneziano

Celia, Lib. 2

(~1600) :Non è xhiamma ordinaria, no, la mia :è xhiamma chi sul'iu tegnu e rizettu, :xhiamma pura e celesti, ch'ardi 'n mia; :per gran misteriu e cu stupendu effettu. :Amuri, 'ntentu a fari idulatria, :s'ha novamenti sazerdoti elettu; :tu, sculpita 'ntra st'alma, sì la dia; :sacrifiziu lu cori, ara stu pettu.

Extrait de Giovanni Meli

Don Chisciotti e Sanciu Panza (Cantu quintu)

(~1800) :Stracanciatu di notti soli jiri; :S'ammuccia ntra purtuni e cantuneri; :cu vacabunni ci mustra piaciri; :poi lu so sbiu sunnu li sumeri, :li pruteggi e li pigghia a ben vuliri, :li tratta pri parenti e amici veri; :siccomu ancura è n'amicu viraci :di li bizzari, capricciusi e audaci.

Extrait de Nino Martoglio

Brìscula 'n Cumpagni

(~1900) :—Càrricu, mancu? Cca cc'è 'n sei di spati!... :—E chi schifiu è, di sta manera? :Don Peppi Nnappa, d'accussì jucati? :—Misseri e sceccu ccu tutta 'a tistera, :comu vi l'haju a diri, a vastunati, :ca mancu haju sali di salera!

Autre exemple

Voir aussi

===
Sujets connexes
Alphabet latin   Calabrais   Calabre   Frédéric II   Italie   Langue   Langues indo-européennes   Langues par famille   Langues romanes   Latin   Linguistique   Pierre Des Vignes   Pouilles   Salentin   Salento   Scolastique   Sicile   Sicilien et italien   Sonnet   Toscan  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^