Vallée de la Tarentaise

Infos
Carte de la Savoie, avec un découpage provincial moderne La Tarentaise est une des provinces de la Savoie. Elle correspond à la haute vallée de l'Isère, de sa source jusqu'aux portes d'Albertville, ainsi qu'aux vallées perpendiculaires affluentes. La vallée principale est une vallée glaciaire, encaissée et très étroite à certains endroits, bordée au nord par les massifs du Beaufortain et du Mont-Blanc, et au sud par la Vanoise. Le nom de la province de Tarentaise pr
Vallée de la Tarentaise

Carte de la Savoie, avec un découpage provincial moderne La Tarentaise est une des provinces de la Savoie. Elle correspond à la haute vallée de l'Isère, de sa source jusqu'aux portes d'Albertville, ainsi qu'aux vallées perpendiculaires affluentes. La vallée principale est une vallée glaciaire, encaissée et très étroite à certains endroits, bordée au nord par les massifs du Beaufortain et du Mont-Blanc, et au sud par la Vanoise. Le nom de la province de Tarentaise provient de l'ancien nom latin de son centre politique, Moûtiers, Darentasia, siège d'un évêché depuis le . L'usage du nom pour la province remonterait au . Le gentilé de la Tarentaise est Tarin (féminin Tarine).

Histoire

Blason de la Tarentaise : de gueules à l'aigle d'argent

Héraldique

Blason de la Tarentaise : de gueules à l'aigle d'argent.

Histoire de la province

La fonction principale de la Tarentaise durant tout le moyen âge était celle de passage entre la péninsule italienne et le Nord de l'Europe, notamment pour le pèlerinage entre Vienne et Milan. Cet emplacement en fait un territoire géostratégique pour les États de Savoie. Dans l'Antiquité, la Tarentaise était habitée par les Ceutrons (cf. le lieu-dit "centron" sur la commune de Montgirod), avant d'être occupée par les Allobroges. Lors de la conquête romaine, les Romains établissent la province des Alpes Grées, avec Aime, Axima en latin, pour capitale. 427 (?), Saint Jacques d'Assyrie est le premier évêque de Tarentaise. Son successeur Marcel édifie la cathédrale de la ville. À partir du IX siècle, le diocèse de Moûtiers alors rattaché à Vienne devient le siège d'une province ecclésiastique en l'an 800 dont l'archevêque a juridiction sur les évèques d’Aoste et de Sion. En l'an 996, l'archevêque de Moûtiers prend le titre de comte.

Géographie

La Tarentaise est une haute vallée alpine où coule l'Isère, passant par plusieurs seuils, jusqu'à la Combe de Savoie débutant à Albertville. La distance entre Moûtiers et Bourg-Saint-Maurice est de 25 kilomètres. Villes principales : Moûtiers, Aime, Bourg-Saint-Maurice

Administration du territoire

Administrativement, la Tarentaise correspond à la majeure partie de l'arrondissement d'Albertville. Auparavant, elle formait la totalité de l'arrondissement de Moûtiers, supprimé par la loi du 10 septembre 1926.

Économie

La Tarentaise concentre sur son territoire une des plus fortes densités mondiales de stations de sports d'hiver, dont : Courchevel, Méribel et Val Thorens formant les Les Trois Vallées, La Plagne, Les Arcs formant Paradis ski , Tignes et Val d'Isère formant l'Espace Killy. Parmi les autres activités, on pourra citer, outre l'agriculture (principalement élevage bovin laitier), l'industrie lourde, l'hydroélectricité, ainsi que trois stations thermales. Agriculture : Maintien de la "race tarentaise" ; fabrication du fromage "Tarentais", du beaufort
-

Culture

La vallée de la Tarentaise est classée Pays d'art et d'histoire. Elle comprend de nombreuses églises baroques.

Galerie de photos

Image:200603 - Bellentre.JPG|Bellentre (Aime) Image:200603 - Landry.JPG|Landry (Aime) Image:0509 Peisey-Nancroix.JPG|Vallée depuis les hauts de Peisey-Nacroix Image:200603 - Villette.JPG|Villette (Aime) Image:Les arcs 2000.jpg|Les Arcs 2000 Image:131-3116 IMG.JPG|Tignes Image:200603 - Barrage de Tignes 07.JPG|Barrage de Tignes Image:Val d'Isère France 2.jpg|La Daille Image:130-3044 IMG.JPG|Val Thorens Image:Thorens-mw7.jpg|Val Thorens

Voir aussi

Bibliographie

- Marius Hudry, En Tarentaise sur les chemins du baroque, la Fondation pour l'action culturelle internationale en montagne - La Fontaine de Siloé, 1994
- Pierre Bozon, Maurienne et Tarentaise : Les Destinées des Hautes Vallées De Savoie, Grenoble, 1986
- Jean-Luc Penna, La Tarentaise autrefois, La Fontaine de Siloé, 3 édition, Montmélian, 2005 ===
Sujets connexes
Académie de la Val d'Isère   Aime   Albertville   Allobroges   Antiquité   Aoste   Arrondissement   Baroque   Beaufort (fromage)   Bourg-Saint-Maurice   Ceutrons   Combe de Savoie   Courchevel   Espace Killy   Gentilé   Isère (rivière)   La Plagne   Latin   Les Arcs   Les Trois Vallées   Liste des évêques de Moûtiers-Tarentaise   Massif de la Vanoise   Massif du Beaufortain   Massif du Mont-Blanc   Milan   Montgirod   Moûtiers   Méribel   Savoie   Sion   Station de sports d'hiver   Station thermale   Tarentaise (race bovine)   Tignes   Tourisme en pays de Savoie   Val Thorens   Vienne (Isère)   Villes et Pays d'Art et d'Histoire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^