George Ier de Grande-Bretagne

Infos
George Ier de Grande-Bretagne Georges I de Grande-Bretagne (28 mai 1660 – 11 juin 1727), roi de Grande-Bretagne et d'Irlande de 1714 à 1727 et électeur de Hanovre (1698-1727), fut le premier souverain anglais de la dynastie des Hanovre. Né à Osnabrück (Hanovre), Georges I était le fils de Ernest-Auguste (1629 † 1698) électeur de Hanovre et de Sophie de Bohême (1630 † 1714). Il est donc l'arrière petit-fils de Jacques I d'Angleterre par sa grand-mère Élisabeth S
George Ier de Grande-Bretagne

George Ier de Grande-Bretagne Georges I de Grande-Bretagne (28 mai 1660 – 11 juin 1727), roi de Grande-Bretagne et d'Irlande de 1714 à 1727 et électeur de Hanovre (1698-1727), fut le premier souverain anglais de la dynastie des Hanovre. Né à Osnabrück (Hanovre), Georges I était le fils de Ernest-Auguste (1629 † 1698) électeur de Hanovre et de Sophie de Bohême (1630 † 1714). Il est donc l'arrière petit-fils de Jacques I d'Angleterre par sa grand-mère Élisabeth Stuart et par sa mère Sophie de Bohême. Il succéda à la reine Anne, en vertu de l'Acte d'Établissement de 1701. Le 1 décembre 1682 à Celle, il épouse Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg. Divorcée par le consistoire de Hanovre le 28 décembre 1694, la même année, elle est enfermée au château d'Ahlden, elle y résidera recluse pendant 32 ans et ne sera jamais reconnue ni couronnée reine de Grande-Bretagne et d'Irlande. Ils eurent deux enfants :
- George II ;
- Sophie-Dorothée (1687 † 1757) qui épouse en 1706 Frédéric-Guillaume I . Très attaché à ses origines allemandes, il refusa toujours d'apprendre l'anglais. Il continua à faire des séjours longs et réguliers à Hanovre, qui resta son principal sujet de préoccupation, malgré ses efforts pour respecter ses devoirs envers son nouveau royaume. Cela le rendit peu populaire en Angleterre, et l'antipathie qui se développa à son encontre favorisa sans doute le complot jacobite qui tenta de le renverser en faveur du fils de Jacques II d'Angleterre, Jacques Edouard Stuart, surnommé le « Prétendant ». Il ne s'était entouré que de représentants du parti whig, car les Tories étaient favorables aux Stuart. Il s'intéressait de très près à la politique étrangère, et c'est grâce à lui que fut signée, en 1717, la troisième Triple-Alliance avec les Pays-Bas et la France. Pour les questions de politique intérieure, il se reposait entièrement sur ses ministres, Stanhope Townshend et Robert Walpole. Les talents d'administrateur de ces hommes contribuèrent à asseoir la position de la maison de Hanovre en Grande-Bretagne. Georges I fut remplacé sur le trône par son fils. Selon la tradition politique, ce serait sous le règne de Georges I que serait apparue la fonction de Primus inter pares (Prime minister), c'est-à-dire de Premier ministre, le roi ayant besoin d'un ministre en particulier pour coordonner l'action de tous les autres et traduire ses ordres (donnés en langue germanique). Par ailleurs, et surtout, son cabinet s'exprimant dans une langue qu'il ne voulait pas comprendre, Georges I finit par ne plus assister à ses réunions. Dès lors, fonctionnant de manière autonome, le cabinet a pu conduire seul les affaires du pays. Corrèlativement, cette émancipation du cabinet a servi le Parlement, lequel a pu mettre en jeu la responsabilité politique des ministres sans que cela puisse être vu comme une mise en cause indirecte du Roi.

Généalogie

Georges Ier de Grande-Bretagne appartient à la Maison de Hanovre, elle-même issue de la Maison de Brunswick (Brunswick-Luneburg), elle-même issue de la Maison d'Este, descendante des ducs de Toscane. Par la reine Victoria Ire du Royaume-Uni, Georges Ier de Grande-Bretagne est l'ascendant de la reine Élisabeth II du Royaume-Uni. Par Ernest-Auguste Ier de Hanovre (Ernest-Augustus, duc de Cumberland), fils de Georges III du Royaume-Uni, Georges Ier de Grande-Bretagne est également l'ascendant de l'actuel chef de la Maison royale de Hanovre le prince Ernest-Auguste de Hanovre (1954-) (Ernest-Auguste V de Hanovre). ==
Sujets connexes
Anne Ire de Grande-Bretagne   Celle (Allemagne)   Ernest-Auguste Ier de Hanovre   Ernest-Auguste de Hanovre (1629-1698)   Ernest-Auguste de Hanovre (1954-)   Frédéric-Guillaume Ier de Prusse   Frédéric V du Palatinat   George II de Grande-Bretagne   Georges de Brunswick-Luneburg   Grande-Bretagne   Jacobitisme   Jacques II d'Angleterre   Jacques Ier d'Angleterre   Maison d'Este   Maison de Brunswick   Maison de Hanovre   Monarques de Grande-Bretagne   Osnabrück   Robert Walpole   Sophie-Dorothée de Brunswick-Lunebourg   Sophie de Bohême   Toscane   Triple Alliance (1717)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^