Sinusite

Infos
La sinusite est une inflammation d'un ou de plusieurs des quatre sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) que comporte le corps humain.
Sinusite

La sinusite est une inflammation d'un ou de plusieurs des quatre sinus (maxillaire, frontal, sphénoïdal ou ethmoïdal) que comporte le corps humain.

Causes

Lorsqu'un virus, un champignon (mycose), une bactérie ou une allergie affecte les muqueuses du nez, celles-ci réagissent en s'inflammant et en enflant, provoquant l'obstruction des sinus. Dès lors, le mucus n'est plus drainé normalement, et les virus ou bactéries peuvent se développer rapidement. Les sinusites commencent donc, dans la plupart des cas, par une rhinopharyngite virale qui entraîne une altération des capacités épuratoires de l'appareil cilié naso-sinusien et peuvent évoluer vers une authentique sinusite bactérienne. Les sensations de pression que peut ressentir le malade sont dues à la surpression provoquée par l'obstruction des sinus. Principaux virus en cause :
- Rhinovirus
- Myxovirus
- Adénovirus Principales bactéries responsables de surinfections sinusiennes :
- Haemophilus influenzae
- Streptococcus pneumoniae
- Morexella catarrhalis
- Staphylococcus aureus
- Anaérobies (rare, lié à un foyer dentaire) Les champignons :
- Aspergillus La sinusite peut être de deux types :
- Aiguë : provoquée dans la plupart des cas par une infection virale du type rhume, elle se soigne en deux ou trois semaines. Elle peut également être provoquée par des allergies ou des abcès dentaires.
- Chronique : elles sont la conséquence d'épisodes infectieux insuffisamment traités et sont souvent favorisées par des facteurs anatomiques ou allergiques. Différentes localisations:
- le sinus maxillaire (la sinusite la plus fréquente, possible dès l'âge de 4-6 ans car, avant, le sinus maxillaire n'est pas complètement formé)
- le sinus frontal (possible à partir de sa formation vers l'âge de 11-13 ans)
- le sinus sphénoïdal (après 15 ans)
- le sinus ethmoïdal (chez le nourrisson et l'enfant)

Les signes cliniques

La sinusite maxillaire aigue de l'adulte

- Rhinorrhée (= écoulement nasal) purulente (souvent unilatérale).
- Douleur au niveau des sinus et augmenté à la pression de ceux-ci.
- Douleur au basculement antérieur de la tête (penchée en avant). Elément en faveur d'une surinfection bactérienne
- Persistance ou augmentation des douleurs sinusiennes infra-orbitaires malgré un traitement symptomatique de 48 heures.
- Type de douleur : unilatérale, augmentation tête penchée en avant, pulsatile, acmé en fin d’après midi et la nuit.
- Augmentation de la rhinorrhée ou de la purulence de celle-ci.
- Persistance de la fièvre au-delà de trois jours.

La sinusite sphénoïdale

Elle reste assez rare et se rèvèle par:
- des douleurs profondes, rétro-orbitaires, nocturnes, insomniantes et mal soulagées par les antalgiques
- une rhinorrhée postérieure.

La sinusite maxillaire de l'enfant

La forme simple virale guérit spontanément mais la forme bactérienne peut entrainer des complications, il faut donc la traiter. Quels sont les éléments en faveur d'une sinusite maxillaire bactérienne:
- fièvre élevée
- toux
- céphalées (maux de tête)
- œdème du visage
- rhinorrhée postérieure

L'ethmoïdite

Gravissime chez le nourrisson, elle reste relativement rare.
- fièvre à 39-40°C
- céphalées
- prostration (repli sur soi)
- rhinorrhée purulente
- œdème de la paupière

Complications

- Orbitaires (surtout avec les ethmoïdites)
- Neuroméningées:
- Méningite (le plus souvent à pneumocoque)
- Thrombophlébite du sinus caverneux ou du sinus longitudinal supérieur
- Abcès cérébral
- Empyème sous dural

Diagnostic

- La radiographie des sinus : uniquement réalisée en cas de doute diagnostique.
- Le scanner des sinus: en cas de suspicion de sinusite sphénoïdale ou ethmoïdale.
- Le recueil des sécrétions par voie endonasale au méat moyen ou par ponction des sinus est très rarement réalisé.

Traitements

Des antibiotiques seront prescrits pour combattre la maladie uniquement si une cause bactérienne est suspectée. L'antibiotique phare utilisé dans les sinusites bactériennes est l'Augmentin sur une durée de 10 jours. Des analgésiques peuvent y être associés pour lutter contre les céphalée et les douleurs. Des décongestionnants et les inhalations mentholées permettent de dégager le nez.

sinusite chronique

Les traitements anti-fongiques seraient capables de diminuer les symptômes des patients. La chirurgie peut être utilisée dans de rares cas. ==
Sujets connexes
Abcès   Allergie   Analgésique   Antibiotique   Aspergillus   Chirurgie   Corps humain   Céphalée   Dent   Douleur   Fièvre   Haemophilus influenzae   Inflammation   Mucus   Muqueuse   Mycose   Méningite   Nez   Os frontal   Os maxillaire   Os sphénoïde   Os éthmoïde   Radiographie   Rhinovirus   Rhume   Sinus paranasal   Streptococcus pneumoniae   Virus  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^