Montauban

Infos
Montauban (en occitan Montalban) est une commune française, c'est le chef-lieu et la préfecture du département de Tarn-et-Garonne en région Midi-Pyrénées. Ses habitants sont appelés les Montalbanais.
Montauban

Montauban (en occitan Montalban) est une commune française, c'est le chef-lieu et la préfecture du département de Tarn-et-Garonne en région Midi-Pyrénées. Ses habitants sont appelés les Montalbanais.

Géographie

Montauban se situe à une cinquantaine de kilomètres au nord de Toulouse dans le département du Tarn-et-Garonne, à la confluence du Tescou et du Tarn. Le matériau de construction le plus utilisé est la brique rouge, ce qui donne un aspect typique à la ville.

Histoire

En 1144, le comte de Toulouse, Alphonse Jourdain, fonde Montauban. C'est la première bastide de l'Histoire. Dans les années 1530 et suivantes, la population de Montauban se convertit au protestantisme, pour être entièrement huguenote au début des guerres de religion, p 245. En 1559, la messe pour la mort d’Henri II n’est dite qu’au bout de huit mois. En janvier 1561, le culte protestant est public ; au mois d’août, les moines catholiques sont dans l’impossibilité de prêcher. L’évêque est chassé, et tout les consuls de la ville sont protestants, p 255. En 1562, lors de la première guerre de religion, Montauban résiste à trois tentatives de siège de Monluc. Les églises ne sont rendues aux catholiques, en 1563, que sous la menace. Aussi, quand Charles IX fait son tour de France royal (1564-1566), accompagné de la Cour et des Grands du royaume : son frère le duc d’Anjou, Henri de Navarre, les cardinaux de Bourbon et de Lorraine, il est exigé que les Montalbanais rasent leurs fortifications pour accueillir le roi. Après négociations, c’est accepté, et le roi fait son entrée le 20 mars 1565. Il est accueilli dans la liesse. Si l’évêque, Jacques II des Prés-Montpezat, peut revenir, il ne reste pas, p 256. En 1571, la paix de Saint-Germain, signée entre le Roi Charles IX et l’amiral Gaspard de Coligny, octroie aux protestants quatre places fortes : La Rochelle, Cognac, Montauban et La Charité-sur-Loire. Une nouvelle enceinte est construite. En 1598, Henri IV, ayant accordé par l'édit de Nantes des droits religieux aux protestants de France, accorde à ces derniers des « places de sûreté » au nombre de 51, plus des lieux de refuge. Montauban est une des principales places de sûreté accordées par le roi, avec Nîmes et La Rochelle. Elle acquiert ainsi le droit de se protéger en bâtissant et en entretenant des fortifications. En 1621, le duc de Luynes, connétable de France qui mène la guerre contre les protestants, lève le siège de Montauban malgré une concentration d'artillerie impressionnante. La ville résiste au feu nourri de 400 pièces (on parle des 400 coups de Montauban) dont le clochet de l'église Saint-Jacques garde encore quelques traces. Cette histoire les Quatre Cents Coups de Montauban est, de fait, une légende, ce que l’historien Max Lagarrigue a démontré. En 1790, Montauban fait partie du département du Lot, et est chef-lieu d'un district, puis sous-préfecture à la création de l'administration préfectorale, en 1800. Il faut attendre 1808, année de la création du département de Tarn-et-Garonne par Napoléon I, pour que la ville devienne chef-lieu de département. Arcades de la place Nationale

Blasonnement

::De gueules au saule d'or étêté, ayant six branches sans feuilles, trois à dextre, trois à senestre ; au chef cousu d'azur chargé de trois fleurs de lis d'or.

Climat

Le climat de Montauban se caractérise par une certaine douceur présente tout au long de l'année. La tempéarture minimale a été atteinte le avec -20°C et la température maximale en avec 41, 8°C. La moyenne annuelle des précipitation est de 739 mm mais il n'est tombé que 425 mm de pluie en 1967 et 1005 en 1959. La neige est rare à Montauban mais il est tombé 15 cm en et 14 cm les 28 et . Le vent est très faible dans le Tarn-et-Garonne mais sa direction dominante reste est ouest/nord-ouest. En , vent d'Autan a soufflé à Montauban à plus de 120km/h.

Administration

Démographie

Économie

Ingres, 1804, Musée Condé, Chantilly, France.
- Montauban est le siège de la Chambre de commerce et d'industrie de Montauban et de Tarn-et-Garonne.
- La Dépêche du Midi, quotidien d'information régional
- La biscuiterie Poult
- Electro-acoustique Bouyer
- Les Fils de A. Doumenge (Alimentaire)
- Le Petit Journal, hebdomadaire régional
- Dragées Pécou
- CGPME Midi-Pyrénées, syndicat patronal

Enseignement

- Université de Montauban, antenne de l' Université de Toulouse 1 Sciences sociales
- Ecole de Commerce et de Gestion de Montauban ( EGC )
- Lycée Jules Michelet
- Lycée Antoine Bourdelle
- Lycée agricole de Capou, spécialité arboriculture/horticulture
- Lycée Collège Institut familial (Privé)
- Lycée Collège Saint-Théodard (privé)
- Lycée Professionnel Privé Skhole d'Art (coiffure, esthétique)
- Lycée Montauriol (privé)
- Collège Olympe de Gouges (Montplaisir), triple champion de France de rugby
- Collège Jean-Jaurès (Villebourbon)
- Collège Notre-Dame
- Collège Ingres L'Ancien Collège

Monuments et lieux touristiques

Montauban est classée ville d'art et d'histoire.
- Montauban est une ville dont la valeur touristique est parfois un peu étouffée par l'intérêt justifié porté à ses sœurs de « couleurs » Toulouse et Albi. En réalité elle constitue une curiosité architecturale des plus caractéristiques de la région. Fondée en 1144 par le comte de Toulouse, comme de nombreuses petites villes du Sud-Ouest (les bastides), elle répond parfaitement aux caractéristiques de ces dernières : le tracé de ses rues (qui se coupent toutes en angles droits) définit une place centrale rectangulaire. Le centre ancien est ainsi très homogène dans le sens où aucun bâtiment moderne ne vient rompre l'harmonie des façades de briques généralement édifiées aux et . Certains bâtiments et complexes architecturaux valent plus particulièrement le détour :
- Le Musée Ingres (ancien hôtel de ville et palais épiscopal) : construit au sur les restes du palais que le Prince Noir occupait pendant la guerre de cent ans. Certaines des salles de ce dernier peuvent d'ailleurs être visitées aux sous-sols. Il abrite des œuvres des deux habitants les plus illustres de la cité : Jean-Auguste Dominique Ingres et Émile Antoine Bourdelle.
- La Place Nationale: reconstruite au suite à un incendie, sa double rangée d'arcades voutées sur croisée d'ogives est une merveille.
- Le pont vieux : un extraordinaire ouvrage construit sur les ordres de Philippe le Bel vers 1300. Le bijou se passe de commentaires, il est quand-même né 300 ans avant le plus vieux des ponts parisiens et est contemporain au Ponte Vecchio de Florence.
- L'église Saint-Jacques : sa base du porte encore les stigmates des boulets lancés lors du siège de Montauban par Louis XIII.
- La cathédrale. Atypique vaisseau de pierre dans une ville de brique. Sa construction a été ordonnée par Louis XIV pour marquer la présence du pouvoir royal et du catholicisme dans une ville traditionnellement protestante.
- L'Ancien Collège : reconstruit après un incendie qui détruisit ce collège jésuite en 1961, ce bâtiment est très représentatif des constructions en briques qui font de Montauban la "ville rose" et abrite notamment l'Office de Tourisme de la ville.

Art et culture

Le pont vieux et le musée Ingres de nuit
- Aujourd'hui la ville accueille chaque année le festival Alors...Chante! !.
-Salle de concert et de spectacles de la ville, la Salle Eurythmie
- Elle accueille aussi tous les mois de juillet un grand festival de jazz, le Jazz à Montauban et en Tarn et Garonne.
- Le Musée Ingres héberge des œuvres de deux Montalbanais célèbres, Jean Auguste Dominique Ingres et Antoine Bourdelle. On y trouve le fameux violon d'Ingres.
- Parmi les artistes de Montauban, citons J. Bergère dont le talent plus de dix ans après sa mort reste trop méconnu.
- Le Musée de la Résistance et de la Déportation.
- Le Musée d'histoire naturelle.
- Théâtres : Le Théâtre Olympe de Gouges et le Théâtre de l'Embellie.
- Cinémas : La ville possède un Multiplexe, ainsi que deux autres salles, le "République" et le "Paris".

Transports

Les transports urbains de la ville sont les Transports Montalbanais. La société comprend 11 lignes de bus qui deservent l'ensemble de la commune. La Gare de Montauban Villebourbon est une gare TGV.

Personnages célèbres

Montauban est le lieu de naissance de :
- Samuel Alies, (1635-1713), Financier protestant, industriel proche de Colbert, convertit au catholicisme il consacra ses dernières années à la conversion de ses anciens coreligionnaires, plus tard Paul-Antoine Alies, (1704-1787), son petit-neveu, batira l'hôtel d'Alies, évêché puis mairie de Montauban .
- Olympe de Gouges, de son vrai nom Marie Gouzes, (1748-1793), femme de lettres et auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne.
- Jeanbon Saint-André, (1749-1813), pasteur protestant, révolutionnaire.
- Jean Auguste Dominique Ingres, (1780-1867), peintre.
- Bernard Prosper Debia, (1791-1876), peintre.
- Léon Cladel (1835-1892), écrivain.
-Emile Pouvillon, (1840-1906), littérateur.
- Antoine Bourdelle (1861-1929), sculpteur.
- Léon Bourjade, (1889-1924), aviateur.
- François Desnoyer, (1894-1972), peintre.
- Monseigneur Théas, évêque de Montauban, résistant.
- Hugues Panassié, (1912-1974), musicologue.
- Robert Lapoujade (1921-1993), réalisateur.
- Gérard Barray, (1931- ), acteur.
- Louis Blanc (1933 - ), rugbyman.
- Philippe Labro, (1936- ), écrivain, journaliste et réalisateur français.
- Daniel Cohn-Bendit, (1945- ), homme politique français et allemand.
- Jacques-Antoine-Hippolyte de Guibert, stratège militaire qui inspira Napoléon 1.
- Louis Gallois, haut fonctionnaire et dirigeant d'entreprise (SNCF, Airbus).
- René Bousquet, haut-fonctionnaire français Secrétaire général de la police du régime de Vichy.
- Brigitte Deydier, (1958- ), judoka.
- Didier Rous, (1970- ), coureur cycliste.
- Étienne Roda-Gil, (1941-2004), parolier.
- Jean Marie Noël Delisle de Falcon de Saint-Geniès, (1776-1836), général d'Empire
- Caroline Aigle (1974-2007), première française brevetée pilote de chasse. Personne ayant grandi à Montauban.
- Mathieu Perget, (1984- ), coureur cycliste.
- Marie de la Hire, écrivain, poète, artiste peintre.
- Roland Giraud, (1942-), comédien. À Montauban sont morts :
- La Hire, (1390-1443) compagnon de Jeanne d'Arc.
- Daniel Chamier, (1564-1621) théologien protestant, professeur à l'université de Montauban et homme politique, tué au cours du siège de la ville.
- Manuel Azaña, (Alcalá de Henares, Espagne 1880 - 1940). Dernier président de la République espagnole.
- Antonin Perbosc, (1861-1944), poète occitan.

Sport

- . Club de rugby à XV évoluant en Championnat de France de rugby Top 14 en 2007-08. Le club évolue au Stade Sapiac.
-25px Montauban Football Club, club de football évoluant en DHR
- L' US Montauban 82 cycliste, évoluant au niveau élite.
-
- Le MBC (Basket) évoluant en Nationale 3 Masculine.
- L'Association Tennis Montauban, organisateur d'un tournoi challenger ATP.
- Les Jeunes Espoirs Montalbanais (J.E.M.): Ecole de Football, créée en 1986 et réputée pour sa formation des jeunes (pas d'équipes séniors).
- L'USM Escrime peu connue mais forte de ses résultats en compétition nationale chaque année.
- Le HDC 82 Sabercats, club Harley-Davidson de Tarn-et-Garonne, y organise chaque année au mois de mai, la fête de la moto et des trikes qui draine environ 3000 visiteurs sur le week-end, venus de toute la France et des pays limitrophes.

Militaire

Le 17e Régiment de Génie Parachutiste (RGP) est une unité militaire de l'armée française située à Montauban.

Jumelage

-
-
-
-

Voir aussi

-
-
-

Notes


- Catégorie:Préfecture Montauban Montauban Montauban Catégorie:Midi-Pyrénées ca:Montalban ceb:Montauban de:Montauban en:Montauban eo:Montauban es:Montauban id:Montauban it:Montauban ja:モントーバン la:Mons Albanus (Francia) lb:Montauban nl:Montauban nn:Montauban oc:Montalban pl:Montauban ro:Montauban ru:Монтобан simple:Montauban sl:Montauban sv:Montauban vec:Montauban vi:Montauban vo:Montauban
Sujets connexes
Albi   Alphonse Jourdain   Années 1530   Antoine Bourdelle   Antonin Perbosc   Arrondissement de Montauban   Bastide (ville)   Bernard Prosper Debia   Boulet   Brigitte Barèges   Brigitte Deydier   Bus   Caroline Aigle   Chambre de commerce et d'industrie de Montauban et de Tarn-et-Garonne   Championnat de France de rugby Top 14 en 2007-08   Chantilly   Charles IX de France   Charles Ier de Bourbon (archevêque de Rouen)   Charles d'Albert   Chef-lieu   Cinéma   Climat   Cognac (Charente)   Colbert   Collège en France   Communauté d'agglomération du Pays de Montauban et des Trois Rivières   Commune française   Comte   Daniel Chamier   Daniel Cohn-Bendit   Didier Rous   Dominique Ingres   Espagne   Famille Alies   Festival   Festival de chansons vivantes de Montauban   Florence   France   François Desnoyer   Gentilé   Guerres de religion (France)   Gérard Barray   Henri III de France   Henri IV de France   Histoire   Hugues Panassié   Hôtel   Incendie   Jacques-Antoine-Hippolyte de Guibert   Jazz   Jean Bergère   Jean Marie Noël Delisle de Falcon de Saint-Geniès   Jules Michelet   Kilomètre   La Charité-sur-Loire   La Dépêche du Midi   Les Quatre Cents Coups de Montauban   Lot (département)   Louis Blanc (joueur de rugby)   Louis Gallois   Léon Bourjade   Léon Cladel   Mairie   Manuel Azaña   Mars (mois)   Mathieu Perget   Max Lagarrigue   Midi-Pyrénées   Montauban Football Club Tarn-et-Garonne   Multiplexe   Musée Condé   Musée Ingres   Nord   Occitan   Olympe de Gouges   Philippe Labro   Place Nationale (Montauban)   Ponte Vecchio   Protestantisme   Préfecture   René Bousquet   Robert Lapoujade   Roland Giraud   Rugby à XV   Salle Eurythmie   Siège de Montauban   Stade Sapiac   TGV   Tarn-et-Garonne   Tarn (rivière)   Tescou   Toulouse   Union pour un mouvement populaire   Université de Toulouse   Villes et Pays d'Art et d'Histoire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^