Maurits Cornelis Escher

Infos
Musée Escher à La Haye Maurits Cornelis Escher (17 juin 1898 - 27 mars 1972) était un artiste néerlandais, connu pour ses gravures sur bois, lithographies et mezzotintos, qui représentent des constructions impossibles, l'exploration de l'infini, et des combinaisons de motifs qui se transforment graduellement en des formes totalement différentes. Son œuvre expérimente diverses méthodes de pavage en 2 ou 3 dimensions ou représente des espaces paradoxaux qui défient nos
Maurits Cornelis Escher

Musée Escher à La Haye Maurits Cornelis Escher (17 juin 1898 - 27 mars 1972) était un artiste néerlandais, connu pour ses gravures sur bois, lithographies et mezzotintos, qui représentent des constructions impossibles, l'exploration de l'infini, et des combinaisons de motifs qui se transforment graduellement en des formes totalement différentes. Son œuvre expérimente diverses méthodes de pavage en 2 ou 3 dimensions ou représente des espaces paradoxaux qui défient nos modes habituels de représentation. L'œuvre de Maurits Cornelis Escher a séduit de nombreux mathématiciens auxquels il se défendait d'appartenir. Il aimait à dire à ses admirateurs : « Tout cela n'est rien comparé à ce que je vois dans ma tête ! »

Biographie

Il est né à Leeuwarden, aux Pays-Bas en 1898, cadet de l'ingénieur hydraulique G. A. Escher. En 1903, la famille déménagea à Arnhem. En 1922, Escher, maîtrisant le dessin, et plus particulièrement la gravure sur bois, arrêta ses études.Plus tard, en 1919, Escher intégra l'École d'architecture et des arts décoratifs de Haarlem; il étudia brièvement l'architecture, mais se dirigea vers les arts décoratifs, étudiant sous la direction de Samuel Jesserun de Mesquita, un artiste avec qui il garda le contact jusqu'à ce qu'il soit tué avec sa famille par les nazis en 1944. Il voyagea régulièrement en Italie les années suivantes, et c'est là qu'il rencontra la femme qu'il épousera en 1924, Jetta Umiker. Le jeune couple s'installa à Rome après le mariage et y resta jusqu'en 1935; quand le climat politique, sous Mussolini, devint insoutenable, ils déménagèrent au Château-d'Œx en Suisse, où ils restèrent deux ans. Escher, très épris des paysages italiens qui étaient sa source d'inspiration, n'était pas heureux en Suisse et déménagea donc encore deux ans plus tard, en 1937, à Uccle (Ukkel en néerlandais), une des grandes communes de la Région de Bruxelles-Capitale en Belgique. La Seconde Guerre mondiale le força à déménager une dernière fois en janvier 1941, cette fois-ci à Baarn, aux Pays-Bas, où il vécut jusqu'en 1970. La plupart des œuvres connues d'Escher datent de cette période ; le temps nuageux, froid et humide des Pays-Bas lui permit de se concentrer entièrement sur son travail, et c'est seulement en 1962, quand il dut subir une opération chirurgicale, qu'il connut une période de pause dans sa création. C'est alors qu'il devint Satrape du Collège de ’Pataphysique. Escher déménagea à la maison de Rosa-Spier à Laren (dans le nord des Pays-Bas) en 1970, une maison de retraite pour artistes où il put avoir un atelier pour lui, et y mourut le 27 mars 1972.

Travaux

Parmi les exemples connus de son travail, on compte Dessiner, un dessin où deux mains se dessinent l'une l'autre, Le ciel et la mer dans lequel des jeux d'ombre et de lumière transforment des poissons dans l'eau en oiseaux dans le ciel, et Montée et descente où des files de gens montent et descendent des escaliers dans des boucles infinies, sur une construction qui, bien qu'impossible à construire, peut être dessinée en utilisant des astuces de perspective. Le travail d'Escher possède une importante composante mathématique, telle que le ruban de Möbius, et nombre des mondes qu'il a dessinés sont articulés autour d'objets impossibles tel que le cube de Necker et le triangle de Penrose. Sa rencontre et son amitié pour le mathématicien britannique Roger Penrose furent décisives dans ses apports aux arts graphiques. Il effectue également des travaux sur la perspective cylindrique. Il démontre simplement avec l'exemple d'un homme allongé sous un double fil électrique que la perspective avec des droites partant vers un point de fuite est fausse. Les lignes sont en effet courbes, puisqu'elles se croisent d'un coté comme de l'autre de l'observateur en tendant vers l'infini.

Thèmes

Les commentateurs s'accordent à répartir les travaux d'Escher en deux parties: ceux réalisés avant 1937, et ceux produits à partir de cette année et où il commença à donner plus librement cours à l'expression de sa propre imagination. Le premier groupe correspond à la période passée en Italie et en Suisse. Il reproduisait alors les paysages et l'architecture italienne en détail. Mais cette première période voit déjà des compositions propres à Escher avec une représentation toute personnelle du monde observé. On voit déjà apparaître l'utilisation double de contours: une délimitation de figures fonctionnant dans deux directions. Tripoutre, objet improbablePrincipe de la supercherie. Dans la seconde période, Escher s'intéresse moins au monde réel. Il commence à lier différents aspects de l'espace et à faire, de plus en plus, un double usage des contours. Il répète parfois à l'infini les juxtapositions de figures tout en leur imprimant une métamorphose ou en utilisant la translation, la rotation, la réflexion ou l'homothétie. Ces compositions sont probablement les plus connues d'Escher, tout comme ses architectures impossibles. Ses recherches le menèrent même à mettre le doigt sur les fractales bien avant les mathématiciens. Quant aux techniques utilisées, Escher utilisa presque exclusivement la découpe de bois jusqu'en 1929. La lithographie et la xylogravure l'intéresseront ensuite beaucoup plus.

Voir aussi


- Le livre Gödel, Escher, Bach, les brins d'une guirlande éternelle de Douglas Hofstadter.
- Le livre Parcelle d'infini - Promenade au jardin d'Escher de Alain Nicolas. ==
Sujets connexes
Baarn   Belgique   Benito Mussolini   Château-d'Œx   Cube de Necker   Douglas Hofstadter   Fractale   Gravure   Gödel, Escher, Bach, les brins d'une guirlande éternelle   Homothétie   Italie   La Haye   Laren   Leeuwarden   Lithographie   Métamorphose   Néerlandais   Objet impossible   Pavage   Pays-Bas   Perspective (représentation)   Roger Penrose   Rome   Rotation plane   Ruban de Möbius   Réflexion (mathématiques)   Seconde Guerre mondiale   Suisse   Translation (géométrie)   Triangle de Penrose   Uccle   Xylogravure  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^