Coloscopie

Infos
Colonoscopie La coloscopie ou colonoscopie est l'examen visuel du côlon par l'intermédiaire d'une sonde appelée coloscope. C'est une endoscopie digestive permettant l'exploration du rectum et de la totalité du côlon jusqu'à la jonction iléo-colique (intestin grêle). La longueur de tube digestif explorée est de l'ordre d'1, 50 m. La sigmoïdoscopie est un examen plus rapide mais moins complet qui utilise un coloscope plus court et perme
Coloscopie

Colonoscopie La coloscopie ou colonoscopie est l'examen visuel du côlon par l'intermédiaire d'une sonde appelée coloscope. C'est une endoscopie digestive permettant l'exploration du rectum et de la totalité du côlon jusqu'à la jonction iléo-colique (intestin grêle). La longueur de tube digestif explorée est de l'ordre d'1, 50 m. La sigmoïdoscopie est un examen plus rapide mais moins complet qui utilise un coloscope plus court et permet l'exploration du rectum et du colon sigmoïde, soit 60 cm de tube digestif.

Description de la technique

L'examen est conduit le plus souvent sous anesthésie, après avoir vidé le côlon de ses matières fécales (régime sans fibre + préparation colique). Le coloscope est inséré par l'anus puis glissé peu à peu dans l'intestin et dirigé par l'opérateur à l'aide de manettes. Ce dernier insuffle un peu d'air afin de décoller les parois et progresser prudemment. Le premier objectif est d'arriver au tout début du côlon (caecum), à la limite de la valvule iléo-caecale (jonction avec l'iléon). La visualisation des parois coliques se fera lors du retrait progressif de l'appareil. Le coloscope est pourvu d'une source lumineuse, d'un système optique (soit par fibres optiques soit par caméra vidéo), et d'un ou plusieurs canaux opérateurs. Ces derniers permettent d'insuffler de l'air, d'aspirer l'eau ou de laver et surtout de faire passer des pinces pour les prélèvements de petits morceaux de muqueuse (biopsie) ou d'utiliser des instruments à visée thérapeutique (anse diathermique pour enlever un polype par exemple). Si un polype est enlevé, ce dernier est alors récupéré pour être analysé au laboratoire par histologie.

Préparation nécessaire

L'examen est conduit le plus souvent sous anesthésie générale, après avoir vidé le colon de ses matières fécales (régime sans fibre + préparation colique) Enfin, il nécessite une préparation minutieuse : le malade doit boire la veille, et quelques heures avant l'examen, un produit qui permet l'évacuation de toutes les matières fécales (en entraînant une diarrhée). Il est nécessaire de suivre aussi une diète liquide 2 jours avant l'examen, afin de diminuer la quantité de déchets dans l'intestin.

Indications de la coloscopie

La coloscopie est indiquée dans les bilans de :
- Antécédents familiaux ou personnels de cancer colique.
- Saignements d’origine digestive.
- Diarrhée chronique.
- Douleurs abdominales inexpliquées… Les principales indications sont :
- Recherche de polypes ou cancer dans le cadre du dépistage du cancer colorectal (16 000 décès par an en France).
- Recherche des causes d'un saignement intestinal.
- Recherche des causes de douleurs abdominales inexpliquées (essentiellement après 45 ans).
- Recherche des causes d'une diarrhée chronique (durant depuis plusieurs semaines).
- Suivi de patients ayant des maladies intestinales bien identifiées ou des facteurs de risque connus (cancer, antécédents de polypes, maladies inflammatoires intestinales...) Dans tous ces cas, la coloscopie permet de faire le point sur l'origine de douleurs, de ballonnements ou encore de saignements. C'est aussi l'examen de référence pour dépister un cancer du colon.

Incidents et accidents

Il s'agit d'un examen très inconfortable, ce qui peut en limiter l'utilisation en l'absence d'anesthésie générale. Les complications restent exceptionnelles : moins de 0.1 % de perforation intestinale et moins de 0.5 % d'hémorragie en cas de biopsie ou d'ablation de polypes', Theodore R. Levin, Wei Zhao, Carol Conell, Laura C. Seeff, Diane L. Manninen, Jean A. Shapiro, Jane Schulman, Ann Intern Med.2006; 145: 880-886.

Techniques alternatives

-Le Lavement baryté est un examen radiographique consistant à opacifier le colon en effectuant un lavement par un liquide radio-opaque. L'insufflation d'air permet de mieux visualiser certaines anomalies des parois (double contraste). Cet examen est mieux toléré chez le sujet fragile mais apporte moins de renseignements que la coloscopie. Il tend à être remplacé par :
-Le Coloscanner (ou coloscan). L'examen radiologique est cette fois remplacé par un scanner et nécessite seulement une insuflation d'air pour ouvrir la lumière du colon. Elle permet une reconstitution tridimensionnelle de l'intérieur du colon pouvant aller jusqu'à une coloscopie virtuelle grâce à des logiciels de post-traitement de plus en plus puissants. Cet examen ne permet naturellement pas d'effectuer des prélèvements sur les anomalies constatées.

Notes et références

Voir aussi

- Fibroscopie
- Cancer colorectal ==
Sujets connexes
Anesthésie   Anus   Biopsie   Cancer   Côlon   Diarrhée   Endoscopie   Examen médical   Fibroscopie   Histologie   Hémorragie   Intestin   Intestin grêle   Lavement baryté   Polype (médecine)   Rectum   Seraing   Sonde   Tomographie   Waremme  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^