Pontorson

Infos
La rivière Couesnon et la proximité du Mont Saint-Michel sont les deux atouts de Pontorson. Pontorson est une commune française, située dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie. Elle est le chef-lieu d’un canton de 10 communes et habitants, dans l’arrondissement d’Avranches.
Pontorson

La rivière Couesnon et la proximité du Mont Saint-Michel sont les deux atouts de Pontorson. Pontorson est une commune française, située dans le département de la Manche et la région Basse-Normandie. Elle est le chef-lieu d’un canton de 10 communes et habitants, dans l’arrondissement d’Avranches.

Géographie

Pontorson se situe à 9 km du Mont Saint-Michel, 22 km d’Avranches et 45 de Granville. Située au milieu de la baie du Mont Saint Michel, Pontorson est une ville traversée par le Couesnon (un des trois fleuves de la baie du Mont Saint-Michel) Pontorson est « encadrée » par le Couesnon et plus de 10 km de zone de marais vers le sud et par plus de hectares de polders. Pontorson et son canton profite d’un climat océanique tempéré et se trouve protégé par la baie du Mont Saint Michel.

Histoire

La cité fut fondée au sur un vœu de Guillaume Le Conquérant. Importante place forte aux portes de la Bretagne, le forteresse de Pontorson fut "rasée" en 1623 sur ordre de Louis XIII. Quelques vestiges subsistent de cette époque comme l’Eglise Notre Dame de Pontorson, l’Hôtel Guischard de la Ménardière ou l’ancien Hôtel Dieu "St Antoine de la Charité " de Pontorson. En 1973, la commune a fusionné avec Ardevon, Beauvoir, Boucey, Cormeray, Curey, Moidrey et Les Pas, qui ont gardé le statut de communes associées. Beauvoir a repris son indépendance en 1989. Située à 9 km du Mont-Saint-Michel, Pontorson est au cœur de la baie du Mont-Saint-Michel, sur les bords du Couesnon, au cœur des futurs grands travaux qui redonneront au Mont-Saint-Michel son insularité.

Administration

Démographie

Lieux et monuments

église de Pontorson. Église Notre-Dame : vœu de Guillaume Le Conquérant, elle fut bâtie par les compagnons qui édifièrent le Mont Saint-Michel. Romane et de transition gothique des , elle s’impose dans son environnement par son aspect massif et son porche flanqué de deux tourelles romanes aux sculptures variées. Ancien temple protestant ou ancienne grange à Dîmes: rare témoin d’une importante page de l’histoire de Normandie, le temple de Pontorson est le seul édifice protestant de la Manche, antérieur à la révocation de l’Edit de Nantes. Maison Guischard de la Ménardière (dite Maison romane) : cette demeure, appelée Maison Romane fut probablement édifiée au . Modifiée aux , , elle gardera son aspect d’une grande maison sur laquelle, il est possible de lire l’inscription de la famille Guischard en 1719. La Demeure des comtes de Montgomery (aujourd’hui un Hôtel restaurant) : cet Hôtel était autrefois la demeure des comtes de Montgomery, dont le plus illustre, Gabriel I (1530-1574) blessa mortellement Henri II de France lors d’un tournoi. Les parquets, plafonds peints, les boiseries et le grand escalier sont autant d’ouvrages datant de cette époque. Les anciens gares de Pontorson, illustrant la vie importante du train, et l’ancienne ligne allant de Vitré à Moidrey puis au Mont Saint-Michel. La ligne passant à Pontorson fut ouverte en 1873. Le Moulin de Moidrey, datant de 1806, et refait entièrement dans les années 2000, produit aujourd’hui sa farine.

Célébrités

- Du Guesclin
- Gabriel de Lorges, comte de Montgomery tua accidentellement, lors d’un tournoi, Henri II de France. Il s’enfuit à Jersey où il se convertit au protestantisme et devient une grande figure de la Réforme en Basse-Normandie.Tournoi entre Gabriel de Montgommery et Henry II de France Extrait de la « Tablette de rois de France » par M Dreux du Radier, à Paris en 1781, Tome second « Henri, qui voulut voiler l’ignominie du traité de Câteau - Cambresis, par splendeur des fêtes et la magnificence des noces de sa fille Elisabeth de France , avec Philippe II Roi d’Espagne et celle de sa sœur marguerite de France avec Emmanuel – Philibert, Duc de Savoye, ordonna un Tournoi Solemnel contre tous venans. Sa majesté, le Duc de Ferrare, le Duc de Guise, et M de Nemours étaient les tenans. Le Roi, l’un des meilleurs cavaliers de son royaume, fit admirer son adresse et sa valeur. Mais vers la fin du tournoi, voulant, dit-il, rompre encore une lance à l’honneur des dames , d’autres disent de la Reine son épouse, il en envoya une au jeune Gabriel de Montgommery. La Reine, le supplia inutilement de sortir du tournois : Montgommery refusa d’entrer en lice autant qu’il le put, et jusqu’à un ordre exprès qu’il en reçut du Roi . Ils coururent enfin l’un contre l’autre, et si rudement que les lances se brisèrent et que Montgommery, emporté par son cheval, donna dans l’œil droit du Roi, qui avait la visière de son casque levée, du tronçon qui lui resta la main ; récit que je tire d’André Favin… Le coup pénétra si avant, que le crâne en fut enfoncé. Le Roi chancela et aussi tôt emporté au palais des Tournelles (aujourd’hui la Place Royale), près duquel le combat s’était déroulé. On épuisa inutilement tout ce que la chirurgie a d’art et d’industrie. Il se forma un abscès dans la tête du Roi, qui mourut le douzième jour, qui était le 10 juillet 1559… Il ordonna qu’on acheva le mariage de sa sœur avec le Duc de savoye, et déclara qu’il pardonnait à Montgommery… »
- Victor Louis Cuguen (1889-1969), peintre né à Pontorson (rue Hervé). Membre de l'académie du Var, il exposa dans de nombreuses galeries de la région de Toulon, en Normandie et en bretagne.
- Émile Lemarié des Landelles, peintre du , né à Pontorson, élève de Gérome et de Pelouse, on le retrouve dans la région de Pont-Aven et de Concarneau de 1875 à 1878. Il s'éteindra en 1903 à St Jean Le Thomas.
- Auguste Chapdelaine (1814-1856), martyr chrétien, fut vicaire à Boucey
- Léon Teisserenc de Bort (1855-1913), dirigea de 1879 à 1892 le Service de météorologie puis développa ses recherches sur la haute atmosphère. Il découvrit en 1898 la Stratosphère après avoir lancé 236 ballons sondes à des altitudes allant de 8 à 12 km.

Bibliographie

- Eugène Jarnoüen, Pontorson, petite cité normande », Rennes 1932
- Abbé Beuve, Pontorson, 1947 (Réédition Edition du Scribes 1991)
- Hélène Avisseau-Roussat, Revue du Département de la Manche, L’Hôpital St Antoine de la Charité de Pontorson (1644-1792) t. 6 ; fascicule 22-23 année 1964
- "Livret de découverte – Pontorson et son canton, 2002 puis 2006 – Édité par l’OTSI de Pontorson
- Émile Barbe, Restauration de l’église de Pontorson
- Catherine Duguépéroux, Le canton de Pontorson et ses habitants dans la seconde guerre Mondiale - à compte d'auteur, 2004.
- Veritas, Pontorson – La Question du Presbytère, avant-propos de Verax, Rennes, Simon, 1907

Industrie

- Charles Amand
- Briques et Bois
- Manoir aux Abeilles
- Agrial

Fêtes et évènements

- Le 1er WE de mars : depuis plus de 20 ans, très important rassemblement de voitures anciennes
- Le 3 WE de septembre : depuis plus de 10 ans, Le Salon du Livre ancien - Exposition sur l’histoire de Pontorson à travers les archives communales
- Fête centenaire de la Saint Michel, le dernier WE de septembre

Voir aussi

- Communes de la Manche ==
Sujets connexes
Arrondissement d'Avranches   Auguste Chapdelaine   Avranches   Basse-Normandie   Beauvoir (Manche)   Bertrand du Guesclin   Canton de Pontorson   Charles Amand   Chef-lieu   Commune française   Communes de la Manche   Couesnon   France   Gabriel Ier de Montgomery   Granville   Henri II de France   Jersey   Le Mont-Saint-Michel   Manche (département)   Protestantisme   Réforme protestante   Vitré (Ille-et-Vilaine)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^