Liste des pays du monde

Infos
Cet article liste les pays du monde.
Liste des pays du monde

Cet article liste les pays du monde.

Pays listés

De nombreuses publications donnent une liste des pays du monde, mais elles n’utilisent pas toutes les mêmes critères pour inclure ou non un pays. Un critère très courant est la reconnaissance internationale du pays, Commission de toponymie de l’Institut géographique national (IGN) de France. Aux pays généralement reconnus est souvent ajouté Taïwan, avec toutefois un avertissement sur le caractère non officiel de la listeLe de Office des publications officielles des Communautés européennes indique : « Cette liste n’est pas une prise de position officielle des services rédactionnels du présent ouvrage sur le statut juridique ou politique des entités mentionnées.» ou sur le fait que Taïwan ne soit pas reconnuLa du Département fédéral suisse des affaires étrangères indique à propos de la République de Chine : « N’est pas reconnue par le Conseil fédéral ». Les îles Cook et Nioué, qui ont conclu un accord de libre association avec la Nouvelle-Zélande, apparaissent dans certaines listes de pays, mais pas toutes. Ces deux derniers pays peuvent se prévaloir de la clause « tous les États » définie par la convention de Vienne sur les relations diplomatiques (1961). Lire à ce sujet l'article politique étrangère des îles Cook. Les listes de pays contiennent parfois aussi une partie de la liste des dépendances et territoires à souveraineté spéciale, où figurent notamment les îles Cook et Nioué. Quatre pays sont reconnus par au moins un autre pays sans être reconnus par l'ONU : la République arabe sahraouie démocratique, la Palestine, Taïwan et la République turque de Chypre du Nord. Enfin certains territoires sont indépendants mais très peu ou pas reconnus, et généralement non listés. C’est par exemple le cas de la République moldave de Transnistrie.

Forme courte et longue

La plupart des pays ont deux noms : la « forme courte » et la « forme longue ». La forme courte est le nom usuel, par exemple « France ». Elle est la plus largement utilisée dans la vie courante ainsi que dans l'enseignement et la cartographie. La forme longue donne généralement une indication sur la forme de gouvernement de l'État, par exemple « République française ». Elle est utilisée dans les actes officiels des États : constitution, législation, traitésLa France dispose de l'arrêté du 4 novembre 1993 relatif à la terminologie des noms d'États et de capitales, etc. Elle peut également être utilisée dans le titre des publications cartographiques. Quelques pays n'ont qu'un nom, soit de forme courte comme le Canada, soit de forme longue comme la République dominicaine.

Évolution du nombre d’États dans le monde depuis 1914

En 1914, le nombre total d'États officiellement reconnus comme indépendants s'élevait à 53, non compris les dominions britanniques (Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Terre-Neuve, Union sud-africaine) et quelques pays au statut mal défini (Nedjed, Yémen, Mongolie, Tibet) ou placés de fait sous protectorat britannique (Mascate et Oman, Afghanistan, Népal). A la fin de l'année 1945, ce nombre était passé à 72. A la même date, le nombre de pays membres de l'ONU s'élevait à 51 (y compris la Biélorussie, l'Ukraine, les Indes et les Philippines qui n'avaient pourtant pas encore accédé juridiquement à l'indépendance). Par la suite, le nombre d'États n'a cessé d'augmenter, atteignant 89 en 1955 (dont 76 membres de l'ONU), 157 en 1975 (dont 144 membres de l'ONU) et 194 en 2006 (dont 192 membres de l'ONU). Parmi les États généralement considérés comme indépendants, seuls Taïwan et le Vatican n'étaient pas membres de l'ONU en 2006.

Pays reconnus par la communauté internationale

Cette liste comprend les 192 États membres de l’Organisation des Nations unies plus le Vatican. Légende: Les dénominations des pays de la table viennent toutes des documents suivants :
- Commission de toponymie de l'Institut géographique national (France) (IGN) :
- (1er janvier 2007)
- (1er janvier 2007)
- , par l’Office des publications officielles des Communautés européennes (UE)
- et (OIT)
-, par l’INSEE (INSEE)
- Le Petit Robert des noms propres (PR) — édition 2006 (ISBN 2-84902-067-2) et Le Robert encyclopédique des noms propres 2008 (RE) - édition 2007 (ISBN 2-84902-228-2) notamment Lorsque les dénominations diffèrent, chaque dénomination est suivie de l’abréviation de la source qui la donne (IGN, UE, OIT, INSEE, PR, RE). L'INSEE n'indique pas les minuscules et majuscules. Le Petit Robert des noms propres utilise généralement une minuscule sur les mots « république », lorsque c'est la seule différence, elle est indiquée par (PRm).

Pays dont la souveraineté est contestée

Apparaissent ici les États non indépendants répondant aux critères de la Convention de Montevideo sur les droits et les devoirs des États de 1933.

Pays reconnus par au moins un autre État

- la République arabe sahraouie démocratique : (voir Sahara occidental) a été reconnue par 72 pays au cours de son histoire.
- la Palestine : voir Cisjordanie et bande de Gaza, reconnue par un grand nombre de pays d'Afrique et d'Asie.
- Taiwan : voir la République de Chine. Taiwan bénéficie d'une indépendance de facto mais qui n'est pas reconnue par la Chine et la plupart des pays de la communauté internationale qui ont peu à peu reconnu la "politique d'une seule Chine" voulue par la Chine. Elle entretient des relations diplomatiques avec 24 États.
- la République turque de Chypre du Nord : Sécession de Chypre depuis le 15 novembre 1983, reconnue seulement par la Turquie qui y maintient une force militaire. N.B. : le Cachemire libre est considéré par le Pakistan comme étant un État souverain bien qu’il soit sous son contôle étroit.

Pays non reconnus par la communauté internationale

Ces pays se sont déclarés États indépendants mais n'ont jamais été reconnus par un autre pays. Ils disposent souvent en revanche d'une autonomie de fait, avec leurs propres institutions et symboles ; et échappent largement au contrôle du pays qui exerce officiellement sa souveraineté sur leur territoire.
- le Somaliland : voir Somalie
- le Puntland : voir Somalie
- la République moldave de Transnistrie qui a fait sécession de la république de Moldavie en 1991 à la suite de l’effondrement de l’Union soviétique (pas même reconnue par la Russie qui y maintient cependant une force militaire).
- l’Abkhazie : voir Géorgie
- l’Ossétie du Sud : voir Géorgie
- le Kosovo : Son statut actuel a été gelé, l'ancien président finlandais ayant proposé une indépendance rejetée par la Serbie et la Russie qui a menacé d'utiliser son veto.

Dépendances et territoires à souveraineté spéciale

La liste des dépendances et territoires à souveraineté spéciale donne une liste complète des dépendances, possessions, territoires autonomes, collectivités et territoires d’outre-mer non souverains.

Territoires contestés

Cette section est basée sur l’entrée Entities de la page du CIA World Factbook. Apparaissent ici les territoires sur lesquels la communauté internationale ne reconnaît la souveraineté d’aucun État indépendant. Voir aussi la liste des territoires contestés ou occupés.
- l’Antarctique, régi internationalement par le ;
- la Palestine, constituée de la bande de Gaza et la Cisjordanie ;
- les îles Paracel et les îles Spratley, revendiquées par la Chine, Taiwan et le Viêt Nam ;
- le Sahara occidental, en grande partie (80%) occupé par le Maroc qui le considère comme une de ses provinces ;
- les villes de Ceuta et Melilla situées sur la côte marocaine, occupées par l'Espagne et revendiquées par le Maroc ;
- les îles Chafarinas occupées par l'Espagne, situées à 4, 6 km du littoral marocain, et revendiquées par le Maroc ;
- l'îlot Perejil ou Leïla, îlot situé à 200 mètres des côtes marocaines et revendiqué par le Maroc et l'Espagne ;
- le Golan occupé en grande partie par Israël et annexé unilatéralement par l’État hébreu, revendiqué par la Syrie ;
- les Fermes de Chebaa, occupé par Israël. Elles étaient revendiquées par le Liban et la Syrie, mais cette dernière a reconnu dernièrement que ce territoire est partie intégrante du Liban ;
- la région du Hatay au sud de la Turquie, revendiquée par la Syrie ;
- l'île Abu Moussa revendiquée par l'Iran et les Émirats arabes unis ;
- la région du Cachemire revendiquée pour certaines parties par l'Inde, le Pakistan et la Chine.

Voir aussi

version PNG, plus petite).

Notes et références

===
Sujets connexes
Abkhazie   Abu Moussa   Afghanistan   Afrique du Sud   Albanie   Algérie   Allemagne   Andorre   Angola   Antarctique   Antigua-et-Barbuda   Arabie saoudite   Argentine   Arménie   Australie   Autriche   Azerbaïdjan   Bahamas   Bahreïn   Bande de Gaza   Bangladesh   Barbade   Belgique   Belize   Bhoutan   Birmanie   Biélorussie   Bolivie   Bosnie-Herzégovine   Botswana   Brunei   Brésil   Bulgarie   Burkina Faso   Burundi   Bénin   CIA World Factbook   Cachemire   Cambodge   Cameroun   Canada   Cap-Vert   Cartographie   Ceuta   Chili   Chypre   Chypre (pays)   Cisjordanie   Colombie   Communauté internationale   Convention de Vienne sur les relations diplomatiques   Corée du Nord   Corée du Sud   Costa Rica   Croatie   Cuba   Côte d'Ivoire   Danemark   Djibouti   Dominique (pays)   Espagne   Estonie   Fermes de Chebaa   Fidji   Finlande   France   Fédération de Malaisie   Gabon   Gambie   Ghana   Golan   Grande-Bretagne   Grenade (pays)   Grèce   Guatemala   Guinée   Guinée-Bissau   Guinée équatoriale   Guyana   Géorgie (pays)   Hatay   Haïti   Honduras   Hongrie   ISO 3166-1   Inde   Indonésie   Institut géographique national (France)   Irak   Iran   Irlande (pays)   Islande   Israël   Italie   Jamaïque   Japon   Jordanie   Kazakhstan   Kenya   Kirghizistan   Kiribati   Kosovo   Koweït   Laos   Lesotho   Lettonie   Liban   Libye   Libéria   Liechtenstein   Liste de périphrases désignant des pays   Liste des capitales du monde   Liste des dépendances et territoires à souveraineté spéciale   Liste des pays disparus   Liste des pays en voie de formation   Liste des principaux dirigeants locaux   Liste des États membres des Nations unies   Lituanie   Luxembourg (pays)   Macédoine (pays)   Madagascar   Malaisie   Malawi   Maldives   Mali   Malte   Maroc   Martti Ahtisaari   Maurice   Mauritanie   Melilla   Mexique   Micronation   Microsoft Word   Monaco   Monde (univers)   Mongolie   Monténégro   Mozambique   Namibie   Nauru   Nicaragua   Niger   Nigeria   Norvège   Nouvelle-Zélande   Népal   Oman   Ouganda   Ouzbékistan   Pakistan   Palaos   Palau   Palestine   Palestine (État revendiqué)   Panamá   Papouasie-Nouvelle-Guinée   Paraguay   Pays-Bas   Philippines   Pologne   Portugal   Puntland   Pérou   Qatar   Roumanie   Royaume-Uni   Royaume des Pays-Bas   Russie   Rwanda   République arabe sahraouie démocratique   République centrafricaine   République de Chine (Taïwan)   République de Pologne   République dominicaine   République du Congo   République démocratique du Congo   République française   République italienne   République moldave de Transnistrie   République populaire de Chine   République tchèque   Sahara occidental   Saint-Christophe-et-Niévès   Saint-Marin   Saint-Siège   Saint-Vincent-et-les Grenadines   Sainte-Lucie   Salvador   Samoa   Serbie   Seychelles   Sierra Leone   Singapour   Slovaquie   Slovénie   Somalie   Somaliland   Soudan   Sri Lanka   Suisse   Suriname   Suède   Swaziland   Syrie   Sénégal   Tadjikistan   Taiwan   Tanzanie   Tchad   Thaïlande   Timor oriental   Togo   Tonga   Toponymie   Trinité-et-Tobago   Tunisie   Turkménistan   Turquie   Tuvalu   Ukraine   Union des républiques socialistes soviétiques   Union européenne   Uruguay   Vanuatu   Vatican   Venezuela   Veto   Viêt Nam   Yémen   Zambie   Zimbabwe  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^