Lorraine

Infos
La Lorraine est une région du nord-est de la France dont le nom est hérité du duché du même nom. La Lorraine regroupe quatre départements : la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges. Ses habitants sont appelés les Lorrains et étaient au nombre de 2 339 000 au premier janvier 2006 INSEE. La superficie de la Lorraine est de 23 547 km², chaque département ayant approximativement la même superficie (≈ 6 000 km²). Son point culminant est le Hohneck à
Lorraine

La Lorraine est une région du nord-est de la France dont le nom est hérité du duché du même nom. La Lorraine regroupe quatre départements : la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges. Ses habitants sont appelés les Lorrains et étaient au nombre de 2 339 000 au premier janvier 2006 INSEE. La superficie de la Lorraine est de 23 547 km², chaque département ayant approximativement la même superficie (≈ 6 000 km²). Son point culminant est le Hohneck à 1 364 m ; son point le plus bas est de 115m au niveau de la rivière Saulx. La préfecture de région est Metz. La Lorraine compte 2337 communes. La région a été formée entre autres à partir des anciens duchés de Lorraine et de Bar, des "Trois-Évêchés" de Metz, Toul, Verdun, des comtés de Vaudémont et de Créhange, des principautés de Salm et de Commercy et de la partie sud du duché de Luxembourg (région de Thionville). Le comté de Sarrewerden, parce que sa population était en majorité protestante, a été rattaché au département du bas-Rhin (Alsace) dès 1790.

Géographie

Le Site des 3 bornes|thumb|130px|left La Lorraine est la seule région française à partager ses frontières avec trois autres pays : la Belgique, le Luxembourg et l'Allemagne (länder de la Sarre et de Rhénanie-Palatinat). Elle est également voisine de trois régions françaises : Alsace, Champagne-Ardenne et Franche-Comté. Cette situation est un atout stratégique pour cette région située de ce fait à proximité du centre de la banane bleue, cette conurbation qui traverse l'Europe du Lancashire (Angleterre) à la Toscane (Italie), en passant par le couloir rhénan. Son code ISO 3166-2 est FR-M.

Géologie

Géologie La Lorraine est formée de plusieurs entités géologiques:
-Le massif des Vosges date de l'ère primaire: c'est une partie des plissements hercyniens qui a été relevée au moment de la formation des Alpes. Elles constituent la bordure est de la région.
-Le plateau lorrain qui constitue pratiquement le reste de la région. Il est dans son ensemble rattaché au bassin parisien dont il forme la partie orientale. Sa formation géologique remonte à plus de 250 millions d'années. Il est entrecoupé de lignes de côtes successives: l'Argonne, les côtes de Meuse et les côtes de Moselle
-Au nord-est la boutonnière du Warndt est creusée dans un anticlinal et rend accessibles les couches de charbon: elle correspond à peu près aux limites du bassin houiller lorrain. Au nord de la région sont situés les bassins miniers du fer et du charbon. De Sarralbe jusque dans le Lunévillois se trouvent les gisements de sel.

Hydrographie

Lac de Retournemer Le réseau hydrographique lorrain est essentiellement tributaire de la mer du Nord, s'articulant autour de la Moselle et de ses affluents, Madon, Meurthe, Seille, Sarre, et de la Meuse. La Saône fait exception (bassin rhodanien), ainsi qu'un peu moins de la moitié ouest du département de la Meuse qui fait partie du bassin hydrographique de la Seine (Aire, Ornain, Saulx...) Les lacs naturels les plus importants sont le lac de Gérardmer, le lac de Longemer et le lac des Corbeaux. Ils sont moins étendus que les trois retenues utilitaires, le réservoir de Bouzey, le Lac de Madine et le lac de Pierre-Percée. La Lorraine est traversée également par de nombreux canaux. Le Canal de la Marne au Rhin, créé en 1853, relie d'importantes villes de Lorraine comme Bar-le-Duc, Toul et Nancy, et permet de rallier la région parisienne à une extrémité et l'Alsace et le Rhin par l'autre. Le Canal de l'Est comprend deux branches: l'une appelée branche Nord permet de rallier le Benelux et les ports de la Mer du Nord, tandis que la branche Sud permet la communication avec la Saône et le Rhône. Enfin, par le canal des Houillères de la Sarre qui draine l'est mosellan, on peut réaliser la jonction Sarrebruck. Tous ces canaux sont, contrairement à la Moselle canalisée, au gabarit Freycinet ( péniche de 38, 5 m chargeant au maximum 250 tonnes à 1m80 d'enfoncement).

Climat

Le Hohneck, point culminant de la Lorraine Le climat lorrain est qualifié d'océanique dégradé à influence continentale. Les saisons sont contrastées et bien marquées mais, en fonction des vents dominants, peuvent se succéder du jour au lendemain des périodes de précipitations (influence océanique) ou de forte amplitude thermique (influence continentale). Par exemple pour la ville de Nancy : la température moyenne au mois de janvier est de 1, 2 °C (Nice : 12, 5 °C, Brest : 6, 3 °C) tandis qu'elle atteint 18, 3 °C en juillet (Nice : 26, 6 °C, Brest : 16, 2 °C). Les précipitations sont dans la moyenne nationale : 740 mm/an sur 163 jours, Nice : 767 mm en 88 jours, Brest : 1 178 mm en 211 jours). Le massif des Vosges est beaucoup plus humide (1 780 mm/an à Gérardmer), ce qui provoque un fort enneigement en hiver. Il arrive régulièrement que cet enneigement s'étende à toute la région pendant une période plus ou moins longue de l'hiver.

Histoire

Première carte connue de la Lorraine. Le Nord est en bas Les premières traces de civilisation remontent au V siècle avant Jésus-Christ. La Lorraine n'est alors qu'une zone peu habitable, occupée par quatre tribus gauloises, les Trévires au nord, les Médiomatriques dans la Basse-Moselle, les Leuques dans la Haute-Moselle et les Verdunois dans la région de la Meuse. Lors de la conquête romaine de la Gaule, la Lorraine est incluse dans la province appelée Gaule belgique. Lors de la paix gallo-romaine les principales cités sont: Metz (Divodurum Mediomatricorum), Verdun (Verodunum) , Toul (Tullum). Après le déferlement des Huns d'Attila, les Francs conquièrent la Gaule belgique. Ils créent en particulier un royaume dont la capitale est Metz (1 roi : Thierry, fils de Clovis) et qui deviendra peu après l'Austrasie . La Lorraine telle que nous la connaissons aujourd'hui, est un vestige du royaume créé pour le Carolingien Lothaire Ier, la Lotharingie, alors que ses frères recevaient les Francies occidentale (France) et orientale (Germanie). Les rois de Francie orientale et de Francie occidentale se liguent contre la Lotharingie (serments de Strasbourg, (842) et ne tardent pas à la démembrer à leur profit. Au moyen-age, les Ducs de Lorraine s'installèrent à Nancy et tentèrent à plusieurs reprises de prendre Metz par la force, sans succès. Metz resta pendant des siècles une ville imprenable jusqu'à 1870 ou la traitrise de Bazaine la fit tomber entre les mains des Prussiens. Au XVe siécle le Duché était convoité par la France mais aussi par les Bourguignons, principalement sous Charles le Téméraire car il était le maillon manquant de la continuité territoriale entre Bourgogne et Flandre. Charles le Téméraire trouva la mort au cours d'une bataille dont l'enjeu était la Lorraine à la bataille de Nancy en 1477. Mais la Lorraine est aussi influencée culturellement par la France (la frontière linguistique traversant le Duché de Lorraine qui est de ce fait partiellement francophone. Au fil des siècles, le royaume de France n'aura de cesse de prendre le contrôle des territoires lorrains, en commençant par les Trois-Évêchés (Metz, Toul, Verdun) acquis par Henri II au moment du "voyage d'Allemagne" (1552). Les Trois-Évêchés sont officiellement réunis à la France en 1648 par les traités de Westphalie qui mettent fin à la Guerre de Trente Ans, très durement vécue par les Lorrains. Le Duché de Lorraine est occupé par la France sous Louis XIV mais retrouve son indépendance (surveillée) avec le duc Léopold qui entreprend de restaurer courageusement ses états. Pour bien montrer sa détermination, il fait construire le château-résistance de Lunéville que Stanislas Leszczyński s'appropriera quelques années plus tard. Stanislas Leszczyński En 1738 l'empereur Charles VI obtint l'acceptation par la France de la Pragmatique sanction en échange du Duché de Lorraine. Celui-ci serait donné au roi déchu de Pologne, Stanislas Leszczyński, beau-père de Louis XV qui avait épousé sa fille Marie Lesczynska. À la mort de Stanislas, la France recevrait le duché de Lorraine, ce qui arriva en 1766. Stanislas Leszczyński fut un acteur très important des Lumières à Nancy. Après les destructions ayant suivi les guerres de Louis XIII et Louis XIV, il dota la ville d'un ensemble architectural exceptionnel (Place Stanislas) conçu à la gloire de son gendre Louis XV. Il se distingua par des initiatives sociales en avance sur son temps : écoles, hôpitaux, bibliothèques publiques, greniers collectifs, secours aux plus démunis, etc... Mais son bilan est mitigé car il ne fut mis en place que pour assurer la transition de la Lorraine vers la France. Son intendant Chaumont de La Galaizière remplaçait les administrateurs lorrains par des Français, imposait la langue française dans les actes de justice (alors qu'une partie de la Lorraine était de langue germanique) et envoyait les récalcitrants aux galères royales. En 1790 durant la Révolution, quatre départements sont créés: Meuse, Meurthe, Moselle et Vosges. En 1871, le traité de Francfort attribue à l'Empire allemand les territoires lorrains correspondant à une partie du département de la Moselle et du département de la Meurthe: géographiquement cela recouvre la Moselle actuelle qui formera avec l'Alsace le Reichsland Elsass-Lothringen jusqu'en 1918. Le choix est offert aux habitants de choisir dans quel pays ils souhaitent vivre, doublant ainsi la population de Nancy par rapport à Metz. De cette époque il reste cependant des particularités propres à la Moselle telle que le droit local, et le Régime concordataire. La Première Guerre mondiale touchera durement la Lorraine. L'une des batailles les plus longues et les plus meurtrières s'y déroula, en 1916 autour de Verdun. Plusieurs villages furent entièrement détruits, jamais reconstruits depuis. On appelle cette région dévastée la zone rouge. D'importants mémoriaux y ont été érigés, comme celui de l'ossuaire de Douaumont. Le traité de Versailles de 1919 restituera la portion annexée en 1871 à la France. Durant l'entre-deux guerres, la Lorraine verra l'édification de la ligne Maginot, qui se révèlera insuffisante. La Moselle sera de nouveau annexée en 1940 jusqu'à sa libération par le général Patton en 1944-1945. L'après-guerre se révèlera une période prospère pour la région disposant de réserve de matières premières quasi intactes. De nombreux immigrants principalement d'Italie et de Pologne viendront s'y installer. Ceci aura pour conséquence de créer une surpopulation, mais faisant progresser la Lorraine au rang de 3 pôle économique français.

Administration

Le siège du Conseil Régional se trouve à Metz. L'histoire a fait que Metz et Nancy ont tour à tour assumé des rôles prédominants en Lorraine, rôles parfois complémentaires ou parfois contradictoires surtout en ce qui concerne l'influence de la France en Lorraine. Il en a résulté une certaine rivalité que la région tente aujourd'hui de faire disparaître avec le développement harmonieux du "sillon lorrain" (dit aussi "sillon mosellan" car se développant autour de cette rivière bi-nationale). Par ailleurs, la Chambre régionale des comptes de Lorraine se trouve à Épinal. Le poids de l'histoire se fait également sentir, la Moselle actuelle (obtenue en démembrant les anciens départements de la Moselle et de la Meurthe), ayant été annexée entre 1871 et 1918 et de nouveau de 1940 à 1944 voire 1945 pour certains villages, la Meurthe absorbant alors la quasi-totalité du Pays-Haut (partie de l"ancienne Moselle non annexée) pour devenir la Meurthe-et-Moselle. De nombreux Mosellans ont eu ainsi le choix à l'époque de résister en restant en Moselle et devenir allemands (pour maintenir une présence française dans ce département annexé) ou bien de partir dans un autre département français pour marquer leur opposition à l'annexion et rester français. Il en subsiste des particularités, comme le droit local, dans le régime des cultes ou le fonctionnement de la Sécurité Sociale. Dans le domaine de l'éducation, la Moselle, autrefois rattachée à l'académie de Strasbourg, est aujourd'hui intégrée à l'académie de Nancy-Metz. Il en est de même pour les universités, réunies en Pôle universitaire européen. La région Lorraine est également membre de la coopération inter-régionale transfrontalière « Saar-Lor-Lux » qui regroupe outre la Lorraine, le Luxembourg, le Land allemand de la Sarre auxquels sont associés au sein de la Grande Région, la Rhénanie-Palatinat et la Région wallonne en Belgique.

Transports

Plan incliné de Saint-Louis-Arzviller L'axe majeur de transport en Lorraine est le sillon lorrain (Épinal, Nancy, Metz, Thionville) qui traverse la région en son centre, du sud au nord, et s'ouvre sur le Luxembourg et les Pays-Bas. Sur la majeure partie de cet axe se cotoient autoroute (A31 : Dijon-Luxembourg), canaux à grand gabarit et voies ferrées). Les axes transversaux sont notamment les voies rapides A4 reliant Paris à Strasbourg en passant par Metz et la Nationale 4 qui relie Paris à Strasbourg via Nancy. L'A4 permet une liaison avec l'Allemagne par Sarrebruck ou par l'Alsace. La RN4 est l'axe le plus court entre Paris et Strasbourg ; elle n'est cependant pas a deux fois deux voies sur toute sa longueur et permet donc une liaison Paris-Strabourg moins directe que via Metz par l'A4. Les liaisons avec l'Alsace sont moins aisées dans le sud de la région, malgré le col de Bussang et la réouverture du tunnel Maurice-Lemaire qui améliorera le trafic. Les liaisons avec la Franche-Comté et le Territoire de Belfort sont relativement bonnes via des nationales actuellement mises à 2×2 voies. Les voies ferroviaires sont en pleine expansion avec notamment la construction (grâce aux décisions et à une large prise en charge financière par les Lorrains eux-mêmes) de la LGV Est européenne dès juin 2007 reliant Paris à Strasbourg. La région dispose aussi de bonnes liaisons par le train via le TER Lorraine (Métrolor). Cependant la quasi absence de liaisons ferroviaires vers Belfort est à déplorer, cette liaison sera indispensable pour la Lorraine en prévision d'un TGV Rhin-Rhône. Le transport fluvial est aussi très présent à la fois par la Moselle canalisée et avec un réseau relativement dense de canaux. La Lorraine est en effet traversée par de nombreux canaux. Le Canal de la Marne au Rhin, créé en 1853, relie d'importantes villes de Lorraine comme Bar-le-Duc, Toul et Nancy, et permet de rallier la région parisienne à une extrémité et l'Alsace et le Rhin par l'autre. Le Canal de l'Est comprend deux branches: l'une appelée branche Nord permet de rallier le Benelux et les ports de la Mer du Nord, tandis que la branche Sud permet la communication avec la Saône et le Rhône. Enfin, par le canal des Houillères de la Sarre qui draine l'est mosellan, on peut réaliser la jonction avec Sarrebruck. Tous ces canaux sont, contrairement à la Moselle canalisée, au gabarit Freycinet ( péniche de 38, 5 m chargeant au maximum 250 tonnes à 1m80 d'enfoncement).

Tourisme

Le tourisme en Lorraine est une activité plutôt récente. La Lorraine n'est que la 15 région française en matière de tourisme. Cependant la région a su mettre en valeur un patrimoine riche, mais aussi divers et varié. Les principaux centres touristiques sont les musées, les monuments (châteaux et sites historiques), la gastronomie et les métiers d'art. La région grâce au massif des Vosges bénéficie aussi de visite touristique hivernale, l'été étant plutôt consacré à la visite des édifices religieux des principales villes et du développement de l'artisanat notamment en Meurthe-et-Moselle. Le Pays du Verre et du Cristal regroupe plusieurs communes qui ont accueilli l'art verrier. On peut noter les villages de Meisenthal (qui abrite aujourd'hui encore le Musée du verre et du cristal), Goetzenbruck (où l'art des vitraux et l'industrie du verre à lunette sont encore présent), Lemberg ou encore Saint-Louis-lès-Bitche et Baccarat (où les célèbres cristaux sont toujours fabriqués). D'autre manufactures prestigieuses continuent d'exercer. Toutes appartiennent à ce jour à un groupe français appartenant à Jean et Marc Jacquet et dont la direction artistique et marketing a été confiée à Jean-Louis Janin Daviet. Ces manufactures séculaires travaillent pour la monde du luxe et fabriquent pour Pierre Frey textile, Kenzo, Sir Elton John, Tiffany de New York, The Américan Friends of Versailles, ...et produisent des collections propres que l'on retrouve aux quatre coins du monde. Toutes ces entreprises sont accessibles aux visiteurs sur rendez vous, et l'une d'entre elles, la Faïencerie de Niderviller est classée à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques. Vous pouvez donc découvrir, La Cristallerie de Portieux fondée en 1705 dans les Vosges (88), La Cristallerie de Vallerysthal fondée en 1707 en Moselle (57), La Faïencerie de Niderviller fondée en 1735 en Moselle (57), Les manufactures Royales de Faïence de Lunéville Saint Clément fondées en 1748 en Meurthe et Moselle (54) Lors de vos visites vous découvrirez 166 maîtres cristalliers et faienciers, Français et Lorrains, partenaires de vos émotions et de vos désirs. Le musée de la mine à Neufchef represente une source de connaissance disparu au fil des années, dans ce site unique puisque implanté dans l'antre du carreau de mine peuvent être découvertes les différentes installations du début jusqu'à la fermeture des mines de fer de lorraine.

Démographie

Culture

La culture lorraine

De par sa position géographique, et de par son bilinguisme - on y parlait le Lorrain roman et le francique lorrain - la Lorraine fut un lieu d'échanges privilégiés entre la culture romane puis française et les cultures germaniques. C'est ainsi que de nombreuses innovations ont fait leur entrée en Lorraine avant de se répandre dans le reste de la France (musique, gastronomie, etc.) ou inversément vers l'Allemagne et l'Europe centrale. A l’époque mérovingienne la Lorraine a été un centre politique mais aussi un foyer culturel important. Ses nombreux monastères et leurs scriptoriums jouèrent un grand rôle dans la conservation du savoir et le développement des enluminures (Ecole de Metz). La Lorraine fut également l'un des centres de la renaissance carolingienne avec des personnalités majeures comme Chrodegang qui introduisit entre autre le chant grégorien par l'intermédiaire des moines de l'abbaye de Gorze. Après une période plus sombre, le rayonnement culturel lorrain réapparut à la Renaissance avec des artistes majeurs comme Ligier Richier pour la sculpture, Georges de la Tour en peinture, Jacques Callot pour la gravure. Il prit une ampleur remarquable à la période classique, avant d'être le berceau de courants culturels originaux dont le plus fameux est assurément l'art nouveau, porté en France par École de Nancy.

Les emblèmes de la Lorraine

Croix de Lorraine thumb
- La croix de Lorraine est l'emblème le plus connu de la région. Symbole de la France libre de de Gaulle, elle est initialement l'héritage de la dynastie des ducs d'Anjou qui furent rois de Hongrie (c'est aussi la croix de Hongrie), et par la suite ducs de Lorraine. Elle est apparue au cours de la bataille de Nancy . Ses 2 branches perpendiculaires symbolisent les 2 bras du Christ (en bas, la plus longue) et l’inscription INRI (en haut, la plus courte). On dit que la croix de Lorraine a été choisie, à l'occasion de la Seconde Guerre mondiale, par Émile Muselier (en souvenir de son père lorrain) par opposition à la croix gammée des Nazis. Selon d'autres sources, le général de Gaulle l'aurait choisie lui même pour sa valeur hautement symbolique.
- Le Blason de la Lorraine est d'or, à la bande de gueulesOn notera que la bande rouge part du coin gauche en haut vers la droite en bas, contrairement au logo de la région., chargée de trois alérions d'argent. À l'origine c'est celui de la maison d'Alsace, les comtes de Basse-Alsace portent de gueules à la bande d'argent côtoyée de deux cotices fleuronnées du même et que ceux de Haute-Alsace portent de gueules à la bande d'or accompagnée de six couronnes du même, trois en chef et trois renversées en pointe, les ducs de Lorraine ont choisi d'or à la bande de gueules. En raison de leurs liens avec le Saint Empire Germanique et la maison de Hohenstaufen, ils placèrent des petites aiglettes sur la bande, qui finirent par être stylisées en alérions. Les 3 oiseaux se présentent en brochette car les Ducs de Lorraine prétendent descendre de Godefroy de Bouillon. Godefroy, en croisade devant Jérusalem, transperce, dit-on, 3 pigeons d’un seul coup de flèche. Comme le pigeon n’est pas un symbole assez prestigieux, les Lorrains le remplacent par un aigle.
- Le chardon lorrain est d'origine angevine. René Ier de Naples l'introduisit en Lorraine et il fut adopté par la suite. René II de Lorraine y ajouta la légende : « Ne toquès mi, je poins » (Ne me touche pas, je pique) qui devint: « Qui s'y frotte, s'y pique ». La plupart de ces symboles sont représentés ci-contre sur la flèche du Palais Ducal de Nancy.

Gastronomie

Tarte aux mirabelles|right Comme dans beaucoup de régions de France, la gastronomie tient une place importante. Réputée pour sa Quiche, la fameuse quiche lorraine, la Lorraine a également une cuisine riche en plats traditionnels. Elle propose des spécialités culinaires de haute réputation. La Moselle, le Bayonnais et le Xaintois sont connus pour leurs recettes à base de mirabelle (tarte, eau de vie...). Nancy est réputée pour ses macarons et ses bergamotes, le Lunévillois pour le pâté lorrain, Boulay(Moselle), également pour ses macarons, Verdun pour ses dragées, Commercy pour ses madeleines, Rambervillers pour sa tête de veau, et Vittel (normal pour une ville d'eau...) pour ses grenouilles ! La Potée lorraine est un plat paysan à base de pommes de terre, de chou et de viande de porc (cochonailles) provenant des milieux agricoles de la région....

Faune et flore

La Lorraine est l'une des régions les plus boisées de France métropolitaine et présente la particularité d'être majoritairement composée de forêts domaniales publiques. La variété des forêts lorraines en fait également sa richesse : forêts denses de plaines ou forêts de montagne, présence de nombreux lacs et plans d'eau sont autant d'écosystèmes divers et variés.

Faune

Lynx, animal réintroduit en 1983 en Lorraine|right|thumb Les forêts de plaine abritent des cerfs, des chevreuils et des sangliers, parfois en trop grand nombre. Le milieu agricole voit une plus petite faune : lièvres, renards, perdrix, corbeaux ... et les villages accueillent des hirondelles et des martinets. Les étangs de Moselle et de Meuse sont un lieu de passage pour les animaux migrateurs et le refuge de nombreuses espèces : canards, hérons, cincles, crapauds ; le cormoran y prend une place excessive. Le castor, réintroduit en 1983, s'adapte bien. La montagne vosgienne est traditionnellement associée au grand tétras, menacé par les activités touristiques. On y rencontre aussi des cervidés et des sangliers. Le chamois, introduit en 1956, a conquis les chaumes alors que le lynx, réintroduit en 1983, reste discret.

Flore

La flore en lorraine est caractéristique selon les trois paysages distincts dans la région que sont les "Côtes de Meuse et Moselle", le plateau Lorrain et le massif Vosgien.
- Buis
- Charme
- Chardon
- Épicéa
- Érable
- Fougère
- Frêne
- Géranium
- Hêtre
- Jonquille
- Mirabellier
- Muguet de mai
- Myrtille

Lorrains célèbres

Seules les personnalités incontournables et dont la renommée dépasse largement la région sont citées dans cet article, pour les autres De nombreuses personnalités sont originaires de Lorraine ou ont marqué la Lorraine de leur empreinte:
-les papes Léon IX originaire de Dabo et Étienne IX
-Saint Nicolas, évêque de Myre ( Turquie), patron de la Lorraine, de la Russie, des écoliers (entre autres) qui apporte des cadeaux aux enfants sages le jour de sa fête (6 décembre)
-Sainte Jeanne d'Arc (considérée comme lorraine bien que "née" sur la rive gauche de la Meuse)
-Saint Pierre Fourier, prêtre et patriote, fondateur d'une congrégation enseignante
-Bienheureuse Alix Le Clerc, collaboratrice du précédent
-Louise de Lorraine-Vaudémont, nièce du duc François Ier, épouse du roi de France Henri III
-René Ier d'Anjou duc de Bar et d'Anjou, Roi de Naples, de Sicile, comte de Provence époux de la duchesse de Lorraine Isabelle. Leurs descendants seront ducs de Lorraine et de Bar
-Léopold Ier duc de Lorraine et de Bar, qui fit construire le Château de Lunéville
-François III duc de Lorraine et de Bar, Empereur, ancêtre de tous les Habsbourg-Lorraine actuels, il est notamment le père de la reine Marie Antoinette
-les présidents de la république Raymond Poincaré et Albert Lebrun
-les présidents du Conseil Maurice Gérard, Louis Buffet, Jules Méline, Jules Ferry, et Robert Schuman
-un premier ministre Pierre Messmer et un président du sénat Christian Poncelet
-les poètes Nicolas Gilbert, Paul Verlaine, Charles Guérin, Yvan Goll et Jacques Réda
-les écrivains et romanciers François Nourissier, Maurice Barrès, Edmond About, Charles Villers, Bernard-Marie Koltès, Johann Fischart, Pierre Pelot, Jean Vautrin, Philippe Claudel et Roger Bichelberger.
-l'abbé Saint Jean de Gorze
-Le philosophe Raymond Ruyer
-Le fondateur de la sociologie Émile Durkheim
-le metteur en scène Charles Tordjman
-les historiens Dom Calmet, Dom Nicolas Tabouillot, Jean-Baptiste Durival, Claude Philippe Viville, Émile Bégin, Charles Abel
-le physicien Jean-François Pilâtre de Rozier, l'astronome Charles Messier, le chimiste René Nicklès , le géologue Gabriel Daubrée, le minéralogiste Achille Delesse, les botanistes Joseph-Pierre Buchoz, Dominique-Alexandre Godron et Henri Braconnot et les mathématiciens Charles Hermite, Jean-Victor Poncelet, Henri Poincaré et Emile Mathieu
- le sculpteur Ligier Richier
-les peintres et graveurs : Émile Friant, Claude Gellée dit "le Lorrain", Jacques Callot, Georges De La Tour, Jules Bastien-Lepage, Nicolas Untersteller, Victor Guillaume, André Jacquemin
-les verriers d'art: Émile Gallé, les frères Daum
-les musiciens Claude Petit Jean, Nicolas Signac, Charles Bocquet, Jean-Baptiste Nôtre, Louis Théodore Gouvy,
-les chanteurs Patricia Kaas, Charlélie Couture, Tom Novembre, le comique Darry Cowl
-le footballeur et président de l'UEFA Michel Platini.
-le président de la Fédération française de football et de l'UEFA Jacques Georges

Voir aussi

Langues régionales lorraines

- Le parler roman lorrain
- Le francique lorrain

Sujets connexes
Achille Delesse   Aire (rivière)   Albert Lebrun   Alix Le Clerc   Allemagne   Alsace   Alsace-Lorraine   Alsace-Moselle   André Jacquemin   Angers   Angleterre   Antoine-Martin Chaumont de La Galaizière   Argonne   Art nouveau   Attila   Austrasie   Autoroute française A31   Autoroute française A4   Baccarat   Banane bleue   Bar-le-Duc   Bassin houiller lorrain   Bassin parisien   Bataille de Nancy   Belfort   Belgique   Bergamote de Nancy   Bernard-Marie Koltès   Blason de la Lorraine   Boutonnière (géologie)   Buis   Canal de l'Est   Canal de la Marne au Rhin   Canard   Carolingiens   Castor (animal)   Cerf élaphe   Chamois   Champagne-Ardenne   Chant grégorien   Chardon   Chardon lorrain   Charles Abel   Charles Bocquet   Charles Guérin   Charles Hermite   Charles Messier   Charles Tordjman   Charles VI du Saint-Empire   Charles le Téméraire   Charlélie Couture   Charme   Chevreuil   Christian Poncelet   Château de Lunéville   Claude Gellée   Claude Petit Jean   Claude Philippe Viville   Col de Bussang   Commercy   Communes de Meurthe-et-Moselle   Communes de la Meuse   Communes de la Moselle   Communes des Vosges   Conseil régional de Lorraine   Conurbation   Cormoran   Corvus   Crapaud   Croix de Lorraine   Croix gammée   Créhange   Côtes de Meuse   Côtes de Moselle   Dabo   Darry Cowl   Daum Frères   Devoir de mémoire   Dijon   Dom Calmet   Dom Nicolas Tabouillot   Droit local en Alsace et en Moselle   Duché de Bar   Duché de Bourgogne   Duché de Lorraine   Département français   Edmond About   Enluminure mérovingienne   Europe   France   France libre   Franche-Comté   Francique lorrain   François Ier de Lorraine   François Ier du Saint-Empire   François Nourissier   Frontière linguistique   Frêne   Gastronomie   Gaule   Gaule belgique   Germanie   Goetzenbruck   Gorze   Grande Région   Guerre de Trente Ans   Géographie de la Lorraine   Géranium (genre)   Gérardmer   Habitat lorrain   Habsbourg-Lorraine   Henri Braconnot   Henri III de France   Henri II de France   Henri Poincaré   Hirondelle   Hohenstaufen   Hohneck   Héron   INRI   ISO 3166-2   Isabelle Ire de Lorraine   Italie   Jacques Callot   Jacques Georges   Jacques Réda   Jean-Baptiste Durival   Jean-Baptiste Nôtre   Jean-François Pilâtre de Rozier   Jean-Pierre Masseret   Jean-Victor Poncelet   Jean Vautrin   Jeanne d'Arc   Johann Fischart   Jonquille   Jules Bastien-Lepage   Jules Ferry   Jules Méline   LGV Est européenne   Lac de Gérardmer   Lac de Longemer   Lac de Madine   Lac de Pierre-Percée   Lac de Retournemer   Lac des Corbeaux   Lemberg (Moselle)   Leuques   Ligier Richier   Ligne Maginot   Liqueur de mirabelle   Liste de pièces héraldiques   Liste des ducs de Lorraine   Lièvre   Lorrain   Lothaire Ier   Lotharingie   Louis Buffet   Louis Théodore Gouvy   Louise de Lorraine-Vaudémont   Lunéville   Luxembourg (pays)   Luxembourg (ville)   Lynx (mammifère)   Léon IX   Léopold Ier de Lorraine   Macaron   Madon   Martinet (oiseau)   Massif des Vosges   Maurice Barrès   Meisenthal   Mer du Nord   Metz   Meurthe-et-Moselle   Meurthe (département)   Meurthe (rivière)   Meuse (département)   Meuse (fleuve)   Michel Platini   Mirabelle   Mirabellier   Moselle (département)   Moselle (rivière)   Muguet de mai   Munition non explosée   Myrtille commune   Médiomatriques   Nancy   Nazisme   Neufchef   Nice   Nicolas Gilbert   Nicolas Signac   Nicolas Untersteller   Organisation internationale de normalisation   Ornain   Ossuaire de Douaumont   Paris   Parti socialiste (France)   Patricia Kaas   Paul Verlaine   Pays-Bas   Perdrix   Philippe Claudel   Pierre Fourier   Pierre Messmer   Pierre Pelot   Place Stanislas   Plan incliné de Saint-Louis-Arzviller   Plateau lorrain   Pologne   Pomme de terre   Potée lorraine   Pragmatique Sanction (Autriche)   Première Guerre mondiale   Pâté lorrain   Pôle universitaire européen de Lorraine   Quiche lorraine   Raymond Poincaré   Raymond Ruyer   Renaissance carolingienne   Renard   René II de Lorraine   René Ier de Naples   René Nicklès   Rhin   Rhénanie-Palatinat   Rhône   Robert Schuman   Roger Bichelberger   Route nationale 4   Régime concordataire   Région française   Région wallonne   Réservoir de Bouzey   Révolution   Sacramentaire de Drogon   Saint-Louis-lès-Bitche   Salm   Sanglier   Sarralbe   Sarre (Land)   Sarre (rivière)   Sarrebruck   Saulx (rivière)   Saône (rivière)   Scriptorium   Seconde Guerre mondiale   Seille (rivière)   Seine   Serments de Strasbourg   Site des 3 bornes   Stanislas Leszczyński   Strasbourg   Séquelle de guerre   TER Lorraine   Territoire de Belfort   Thionville   Tom Novembre   Toscane   Toul   Traité de Francfort   Traité de Versailles   Traités de Westphalie   Trois-Évêchés   Trévires   Tunnel Maurice-Lemaire   Tétras   Vaudémont   Verdun   Verdun (Meuse)   Verrerie de Meisenthal   Victor Guillaume   Vosges (département)   Warndt   Yvan Goll   Zone rouge  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^