Nébuleuse

Infos
Détail de la nébuleuse de l'Aigle par le HST. Une nébuleuse (du latin , « nuage ») désigne, en astronomie, un objet céleste d’aspect diffus composé de gaz raréfié et/ou de poussières interstellaires. Les nébuleuses sont étudiées par des astrophysiciens spécialisés dans l'étude du milieu interstellaire.
Nébuleuse

Détail de la nébuleuse de l'Aigle par le HST. Une nébuleuse (du latin , « nuage ») désigne, en astronomie, un objet céleste d’aspect diffus composé de gaz raréfié et/ou de poussières interstellaires. Les nébuleuses sont étudiées par des astrophysiciens spécialisés dans l'étude du milieu interstellaire.

Histoire

Jusqu'aux années 1920, avant qu’Edwin Hubble ne montre que l'aspect alors nébuleux de certains astres (les galaxies) n'était dû qu'à la résolution insuffisante des instruments d'alors, le terme de nébuleuse était utilisé pour désigner tout objet céleste d’aspect diffus. Depuis lors, on entend par nébuleuse toute région du milieu interstellaire particulièrement riche soit en gaz ionisés (le plus souvent de l'hydrogène), soit en poussière interstellaire, soit des deux.

Types de nébuleuses et classification

On peut différencier six types de nébuleuses. Grosso modo du plus fréquent au plus rare : ;Les nébuleuses obscures : Constituées de poussières et de gaz inerte, elles absorbent en partie la lumière qui les traverse et voilent donc ce qui se trouve derrière elles. Dans le domaine du visible, on ne peut les détecter que par contraste sur un champ d'étoiles ou une nébuleuse. ;Les nébuleuses planétaires : Ce sont des nébuleuses en émission qui sont la marque d'une étoile de faible masse en fin de vie et préfigurent le destin du Soleil. Souvent petites, rondes et relativement brillantes, les astronomes les ont longtemps confondues avec des planètes, d'où leur nom. ;Les nébuleuses par réflexion : Identiques en nature aux nébuleuses obscures, elles reflètent cependant partiellement la lumière d'une étoile située à proximité. ;Les régions HII : Parfois spectaculaires, ces nébuleuses en émission sont parfois décrites comme des pouponnières d'étoiles et sont souvent associées à un amas ouvert d'étoiles jeunes ou en formation. ;Les rémanents de supernova : Ces nébuleuses en émission très étendues sont le résultat de l'explosion violente d'une étoile de masse élevée. Elles arborent souvent une structure filamenteuse caractéristique qui évoque de la dentelle. ;Les bulles de Wolf-Rayet : D'un aspect voisin de celui des vestiges de supernova, ces bulles de gaz résultent de l'expulsion progressive des couches externes d'une étoile extrêmement chaude et massive. On peut classer ces nébuleuses suivant deux critères : la morphologie et la physico-chimie. La dernière approche, plus récente, est naturellement bien plus justifiée sur le plan astrophysique.

Arbre morphologique

- Nébuleuses diffuses
- Régions HII
- Nébuleuses par réflexion
- Nébuleuses obscures
- Nébuleuses planétaires
- Nébuleuses filamentaires
- Vestiges de supernova
- Bulles de Wolf-Rayet

Arbre physico-chimique

- Poussière interstellaire
- Nébuleuses par réflexion
- Nébuleuses obscures
- Nébuleuses en émission
- Régions HII
- Nébuleuses planétaires
- Bulles de Wolf-Rayet
- Vestiges de supernova

Caractéristiques des nébuleuses diffuses

La matière qui constitue une nébuleuse est très raréfiée : il y a dans une nébuleuse quelques centaines de molécules par centimètre cube seulement — dans l’atmosphère terrestre on trouve, pour le même volume, des milliards de milliards de molécules. Les nébuleuses ne sont pas homogènes et possèdent une structure complexe.

Rôle dans la formation stellaire

Les nébuleuses peuvent s’effondrer gravitationnellement et former des systèmes d’étoiles. Le système solaire se serait ainsi formé à partir d’une nébuleuse dite primitive ou solaire. Ce scénario a été évoqué pour la première fois au cours de la seconde moitié du par Kant et Laplace. Image:Messier-42-10.12.2004-filtered.jpeg|La nébuleuse d’Orion M42 Image:Nord_America_.png|Nébuleuse America NGC 7000 Image:Tarantel.jpg|Nébuleuse de la Tarentule NGC 2070 situé dans le Grand Nuage de Magellan Image:Trifid_3.6_8.0_24_microns_spitzer.png|La nébuleuse Trifide vue dans l’infrarouge avec le télescope spatial Spitzer

Voir aussi

==
Sujets connexes
Amas ouvert   Années 1920   Astronomie   Astrophysique   Chimie   Edwin Hubble   Emmanuel Kant   Galaxie   Gaz   Grand Nuage de Magellan   Gravitation   Hydrogène   Laboratoire d'astrophysique de Marseille   Latin   Milieu interstellaire   Molécule   Nébuleuse Trifide   Nébuleuse d'Orion   Nébuleuse en émission   Nébuleuse obscure   Nébuleuse par réflexion   Nébuleuse planétaire   Nébuleuse solaire   Objet céleste   Physique   Pierre-Simon Laplace   Poussière interstellaire   Soleil   Système solaire   Télescope spatial Hubble   Télescope spatial Spitzer  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^