Joute équestre

Infos
Joute équestre en Bavière au XVe siècle chevalier dans une joute moderne (Livermore 2006) La joute équestre est une version individuelle du tournoi mettant face à face les chevaliers qui se chargent. Ce jeu martial médiéval qui apparait au siècle nécessite bien des adaptations, tant au niveau des armures qu’au niveau des lances, bien plus courtes que celles utilisées à la guerre. Une barrière, la lice, le long de laquelle galopent les chevaliers en sens inverse e
Joute équestre

Joute équestre en Bavière au XVe siècle chevalier dans une joute moderne (Livermore 2006) La joute équestre est une version individuelle du tournoi mettant face à face les chevaliers qui se chargent. Ce jeu martial médiéval qui apparait au siècle nécessite bien des adaptations, tant au niveau des armures qu’au niveau des lances, bien plus courtes que celles utilisées à la guerre. Une barrière, la lice, le long de laquelle galopent les chevaliers en sens inverse est mise en place à la fin du siècle. Son usage se généralise seulement au siècle. Contrairement à ce que beaucoup s'imaginent, l'objectif du jouteur n'est pas de faire chuter son adversaire. Pour être déclaré vainqueur, il faut briser le plus possible de lances sur l'armure des autres jouteurs. En cas d'égalité, la longueur du morceau brisé permet de départager les deux chevaliers. En mai 1389, le roi de France Charles VI se distingue lors d’une joute équestre. Froissart, qui nous rapporte ce fait, est peut-être complaisant ; Charles VI n’en n’est pas moins un authentique passionné et un jouteur plutôt solide. Il transmet le virus à sa descendance. Les compétitions pouvaient durer plusieurs jours et même plusieurs semaines. En mai 1390, les joutes équestres à Saint-Inglevert durent tout le mois. Activité bien moins violente que le tournoi, la joute équestre produit toutefois un nombre important de morts et de blessés. Le 15 février 1515, un mort est à déplorer à l’occasion d’une joute équestre donnée en l’honneur de l’entrée de François I à Paris. Le roi de France est un passionné et y brilla durant sa jeunesse. Le 1559 marque le début des jeux donnés à Paris après la signature de la paix de Cateau-Cambresis. Ces festivités sportives durent tout le mois de juin et comprennent notamment des joutes équestres. Le 30 juin, le roi de France Henri II est mortellement blessé au cours d’une joute équestre signant du même coup l’arrêt de mort des tournois, joutes équestres et autres Pas d'armes en France.

Galerie

Image:Imm016ReconstitutionTournoiFéodalUrbinoItalieDuNord020924.JPG|Reconstitution d'un tournoi féodal à Urbino en 2002. Image:Imm017ReconstitutionTournoiFeodalUrbinoItalieDuNord020924.JPG|Urbino 2002 : Tribune seigneuriale. Image:Imm015LacheDOiseauReconstitutionTournoiFeodalItalieDuNord020924.JPG|Urbino 2002 : Lâcher d'oiseaux.

Article connexe

- Tournoi Catégorie:Sport de combat catégorie:équitation catégorie:art martial européen ca:Justa de:Tjost en:Jousting es:Justa fi:Turnajaiset he:תחרות הפלה ברומח ja:ジョスト nl:Steekspel no:Dysting zh:马上长矛比武
Sujets connexes
Bavière   Charles VI de France   Chevalerie   France   Galop (équitation)   Henri II de France   Jean Froissart   Paris   Pas d'armes   Tournoi  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^