Domenico Cimarosa

Infos
Domenico Cimarosa Domenico Cimarosa Domenico Cimarosa (17 décembre 1749 - 11 janvier 1801) est un compositeur italien, né à Aversa dans le royaume de Naples.
Domenico Cimarosa

Domenico Cimarosa Domenico Cimarosa Domenico Cimarosa (17 décembre 1749 - 11 janvier 1801) est un compositeur italien, né à Aversa dans le royaume de Naples.

Biographie

Ses parents étaient pauvres mais voulurent lui donner une bonne éducation. Lorsqu'ils vinrent s'installer à Naples ils l'envoyèrent dans une école religieuse dépendante d'un monastère de la ville. Il y avait là un organiste, le père Polcano, qui fut frappé par l'intelligence du jeune garçon et qui prit à cœur de lui apprendre les bases de la musique ainsi que de la littérature italienne, ancienne et moderne. Grâce à lui, Cimarosa put entrer comme élève à l'institut de Santa Maria di Loreto où il resta onze années, étudiant particulièrement l'œuvre des grands musiciens italiens. Piccini, Sacchini et d'autres bons musiciens figurent parmi ses professeurs. À 23 ans, Cimarosa débuta sa carrière de compositeur avec un opéra-bouffe intitulé Le Stravaganze del Conte (les Extravagances du comte) dont la première représentation eut lieu en 1772 au Teatro del Fiorentini de Naples. Cette œuvre remporta un franc succès et fut suivie la même année par Le Pazzie di Stelladaura e di Zoroastro (les Folies de Stelladaura et Zoroastre), une farce marquée par l'humour et la fantaisie qui rencontra également le succès. La renommée du jeune compositeur commença à se répandre dans toute l'Italie. On l'invita à Rome pour qu'il y produise un opéra pour la saison théâtrale de cette année-là et ce fut une autre œuvre comique L'Italiana in Londra (l'Italienne à Londres). Pendant les 13 années suivantes, aucun fait marquant n'est à noter dans la vie et la carrière de Cimarosa. Il écrivit de nombreux opéras pour les différentes scènes italiennes, résidant à Rome, Naples ou en quelque lieu où son travail de compositeur l'appelait. De 1784 à 1787, il vécut à Florence et se consacra entièrement à composer pour l'opéra de cette ville. Les œuvres de cette période sont nombreuses, principalement des opéras, comiques ou seria, des cantates, et d'autres compositions sacrées. Les plus notables sont Caio Mario, les trois opéras bibliques Assalone, La Giuditta et Il Sacrificio d'Abramo, ainsi que Il Convito di Pietra et La Ballerina amante, un opéra comique créé à Venise qui rencontra un grand succès. Vers 1788, Cimarosa se rendit à Saint-Pétersbourg sur l'invitation de Catherine II. Il y resta quatre ans et composa beaucoup, en majorité des pièces d'occasion, dont même les noms sont perdus. En 1792, Cimarosa quitta Saint-Pétersbourg pour Vienne à la demande de l'empereur Léopold II. Il y écrivit son chef d'œuvre Il Matrimonio segreto, qui prend rang parmi les compositions les plus achevée de musique vocale profane. En 1793, Cimarosa retourna à Naples, où Il Matrimonio segreto et ses autres œuvres furent acclamées. Parmi les compositions qu'il produisit pendant ce dernier séjour napolitain doit être mentionné le charmant opéra Le Astuzie femminili. Cette période de sa vie est assombrie par les intrigues de personnes envieuses et hostiles, dont son vieux rival Paisiello. Anti-monarchiste et favorable à la proclamation de la République parthénopéenne par les troupes françaises, il fut pour cela condamné à mort, comme beaucoup de ses amis politiques, au retour des Bourbons. Grâce à l'intercession d'admirateurs influents, sa sentence fut commuée en banissement, et il quitta Naples avec l'intention de retourner à Saint-Pétersbourg. Mais sa santé était déclinante et il mourut d'une inflamation des intestins le 11 janvier 1801 à Venise. La nature de ce mal fit naître la rumeur d'empoisonnement, qu'une enquête officielle vint démentir. Il laissa un de ses opéras, Artemizia, inachevé.

Œuvres principales

-Le stravaganze del conte (1772 Naples)
-La finta parigina (1773 Naples)
-I sdegni per amore (1776 Naples)
-I matrimoni in ballo (1776 Naples)
-La frascatana nobile (1776 Naples)
-I tre amanti (1777 Rome)
-Il fanatico per gli antiche romani (1777 Naples)
-L'Armida immaginaria (1777 Naples)
-Gli amanti comici, o sia La famiglia in scompiglio (1778? Naples)
-Il ritorno di Don Calandrino (1778 Rome)
-Le stravaganze d'amore (1778 Naples)
-Il matrimonio per industria (1778? Naples?)
-La contessina (1778 Bologne)
-Il matrimonio per raggiro (1778/9? Rome?)
-L'italiana in Londra (1779 Rome)
-L'infedeltà fedele (1779 Naples)
-Le donne rivali (1780 Rome)
-Cajo Mario (1780 Rome)
-I finti nobili (1780 Naples)
-Il falegname (1780 Naples)
-L'avviso ai maritati (1780? Naples)
-Il capriccio drammatico (1781? Turin)
-Il pittor parigino (1781 Rome)
-Alessandro nell'Indie (1781 Rome)
-L'amante combattuto dalle donne di Punto (1781 Naples)
-Giunio Bruto (1781 Vérone)
-Giannina e Bernardone (1781 Venise)
-Il convito (carn.1782 Venise)
-L'amor costante (1782 Rome)
-L'eroe cinese (13.8.1782 Naples)
-La ballerina amante (1782 Naples)
-La Circe (1783 Milan)
-I due baroni di Rocca Azzurra (1783 Rome)
-La villana riconosciuta (1783 Naples)
-Oreste (13.8.1783 Naples)
-Chi dell'altrui si veste presto si spoglia (1783 Naples)
-Il vecchio burlato (1783 Venise)
-I matrimoni impensati (1784 Rome)
-L'apparenza inganna, o sia La villeggiatura (1784 Naples)
-La vanità delusa (1784 Florence)
-L'Olimpiade (10.7.1784 Vicense)
-I due supposti conti, ossia Lo sposo senza moglie (1784 Milan)
-Artaserse (26.12.1784 Turin)
-Il barone burlato (1784 Naples)
-Li finti conti (1785 Turin)
-I fratelli papamosche (1785 Turin)
-Le statue parlante (1785 Correggio)
-Il marito disperato (1785 Naples)
-La donna sempre al suo peggior s'appiglia (1785 Naples)
-Il credulo (1786 Naples)
-Le trame deluse (1786 Naples)
-L'impresario in angustie (1786 Naples)
-La baronessa stramba (1786 Naples)
-Gli amanti alla prova (1786 Naples)
-L'impostore punito (1786/7 Turin)
-Volodimiro (1787 Turin)
-Il fanatico burlato (1787 Naples)
-La felicità inaspettata (3.1788 Saint-Pétersbourg)
-La vergine del sole (1788? Saint-Pétersbourg)
-La scuffiara (1788)
-La Cleopatra (8.10.1789 Saint-Pétersbourg)
-Il matrimonio segreto (7.2.1792 Vienne)
-Sophie et Dorval
-Il matrimonio per susurro
-La calamità dei cuori (1792/3 Vienne)
-Contrattempi (1793 Bonn)
-Amor rende sagace (1.4.1793 Vienne)
-I traci amanti (19.6.1793 Naples)
-Le astuzie femminili (26.8.1794 Naples)
-La pupilla astuta (1794 Naples)
-La serva innamorata (1794 Naples)
-Penelope (1795 Naples)
-Le nozze in garbuglio (1795 Messine)
-L'impegno superato (1795 Naples)
-La finta ammalata (1796 Lisbonne)
-I nemici generosi (1796 Rome)
-Gli Orazi ed i Curiazi (1797 Venise)
-La morte di Assalonne (? Florence, Oratorio)
-Achille all'assedio di Troja (1797 Rome)
-L'imprudente fortunato (1797 Rome)
-Artemisia regina di Caria (1797 Naples)
-Attilio Regolo (1797 Reggio)
-Le nozze di Lauretta (1797? Turin)
-L'apprensivo raggirato (1798 Naples)
-Il secreto (1798 Turin)
-Semiramide (1799 Naples)
-Il conte di bell'amore
-L'arte contro l'arte (carn.1800 Alexandrie)
-Artemisia (carn.1801 Venise)
-Il nuovo podestà (spr.1802 Bologne)
-Tiro Vespasiano (1821 Lisbonne)
-La discordia fortunata
-L'ajo nell'imbarazzo
-Le donne vendicate
-Il cavalier del dente
-La Molinara (inc)
- 88 sonates pour le clavecin

Citation

Je me souviens que le premier microsillon que j'ai écouté était le Concerto pour hautbois et orchestre de Cimarosa, Georges Perec, Je me souviens, 24.

Bibliographie

-Alessandro Di Profio, Il matrimonio segreto. Libretto e guida all’opera, commentaire musical et littéraire dans Domenico Cimarosa : Il matrimonio segreto, éd. Michele Girardi, Venise, La Fenice, 2004, pp. 11-72
-Alessandro Di Profio, « Les Parisiens à la découverte de Cimarosa (1787-1792) », Revue des études stendhaliennes, VI (2003)
-Alessandro Di Profio, « Un sujet à la mode : Il matrimonio segreto et ses emprunts », L’Avant-scène Opéra, n. 175 (janvier-février 1997), pp. 92-101 ==
Sujets connexes
Antonio Sacchini   Aversa   Clavecin   Georges Perec   Giovanni Paisiello   Je me souviens (livre)   Naples   Niccolò Vito Piccinni   Opéra-bouffe   Rome   Royaume de Naples   République parthénopéenne   Saint-Pétersbourg   Sonate   Venise  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^