Jean d'Ibelin (1179-1236)

Infos
Jean d'Ibelin (né vers 1179 - mort en 1236) , surnommé le vieux seigneur de Beyrouth, était un important noble croisé du . Il était le fils aîné de Balian d'Ibelin, seigneur d'Ibelin et de Naplouse, et de Marie Comnène, veuve du roi Amaury I de Jérusalem. En 1198, il devient connétable de Jérusalem ; le fait qu'il soit demi-frère de la reine Isabelle de Jérusalem lui apporta une influence considérable. À l'époque, il était le vassal de Raoul de Saint-Ome
Jean d'Ibelin (1179-1236)

Jean d'Ibelin (né vers 1179 - mort en 1236) , surnommé le vieux seigneur de Beyrouth, était un important noble croisé du . Il était le fils aîné de Balian d'Ibelin, seigneur d'Ibelin et de Naplouse, et de Marie Comnène, veuve du roi Amaury I de Jérusalem. En 1198, il devient connétable de Jérusalem ; le fait qu'il soit demi-frère de la reine Isabelle de Jérusalem lui apporta une influence considérable. À l'époque, il était le vassal de Raoul de Saint-Omer seigneur de Tibérias, lequel fut exilé du royaume après avoir été accusé de tentative d'assassinat sur la personne du roi Amaury II. Jean plaida sa grâce auprès d'Amaury, qui ne se laissa pas fléchir. Quelque temps avant 1205, Jean renonça à son office de connétable en échange de la seigneurie de Beyrouth, qui devint la résidence principale de la famille d'Ibelin pour le reste du siècle. Il fit reconstruire la cité, qui avait été complètement détruite durant la conquête du royaume par Saladin, et y construisit un riche palais. Beyrouth fut quasiment un état indépendant sous son autorité ; en 1207, Jean ajouta Arsouf à ses possessions par son mariage avec Mélisende d'Arsouf. De 1205 à 1210, Il fut aussi régent à Acre, la nouvelle capitale du royaume de Jérusalem, pour sa nièce Marie de Montferrat, la fille d'Isabelle. En tant que régent, il négocia le mariage d'Hugues Ier de Chypre, le fils d'Amaury II avec Alix de Champagne, la fille d'Henri II de Champagne, le prédécesseur d'Amaury II au trône de Jérusalem. En 1210, il arrangea également le mariage entre Marie de Montferrat avec Jean de Brienne, qui était conseillé par Philippe Auguste. En 1217 Jean et son frère Philippe d'Ibelin semblent avoir également trouvé leur place dans le royaume de Chypre et se retrouvent impliqués dans la politique du royaume insulaire. Ils sont apparemment envoyés par Jean de Brienne, mais les deux représentent Chypre au conseil à Acre, lequel se réunit en vue de l'arrivée de la cinquième croisade. Quand Hugues Ier mourut, en 1218, Philippe devint régent du royaume de Chypre jusqu'à sa mort en 1228, et Jean lui succèdera. Bien que Philippe et Jean étaient proches parents d'Hugues Ier, ils s'opposaient aux partisans de la famille des Lusignan, dont Hugues faisant parti : son oncle Guy et sont père Amaury étaient les deux premiers rois de Chypre. Plus tard en 1228, l'empereur romain germanique Frédéric II de Hohenstaufen arriva à Chypre avec la sixième croisade. Il était marié avec Isabelle II, la fille de Jean de Brienne et réclamait la royauté de Jérusalem et la suzeraineté sur le royaume de Chypre, que Jean refusa. Jean fut déposé et l'île placée sous le contrôle impérial, mais il résista par les armes, et défit devant Nicosie le 14 juillet 1229 les forces impériales que Frédéric avait laissé derrière lui. Celui-ci envoya une nouvelle armée envahir l'est de Chypre en 1231, qui fut également repoussée. Le maréchal impérial, Richard Filangieri (cf. Filangieri) réussit à se réfugier en Terre Sainte et à occuper Tyr et Jérusalem, mais ni Beyrouth, ni Acre. À Acre, les partisans de Jean Ibelin fondèrent une commune et l'élirent maire quand il s'y rendit en 1232. La commune d'Acre réussit à faire lever le siège de Beyrouth, mais, pendant son absence de Chypre, les partisans des Lusignan y reprirent le contrôle. De toute manière. Henri Ier de Chypre devint majeur la même année, et la régence de Jean prit fin. À cet évènement, Jean d'Ibelin et Richard Filangieri se rendirent immédiatement à Chypre, mais les impériaux furent vaincu le 15 juin 1232 à Agridi. Henri était maintenant le roi incontesté de Chypre. Il était, en plus, soutenu par les Ibelin contre les Lusignan et la famille de Jean reprit de l'influence. Richard Filangieri contrôlait toujours Jérusalem et Tyr, et avait le soutien de Bohémond IV d'Antioche, des Chevaliers Teutoniques, des Chevalier de l'Hôpital et des marchand pisans. Jean d'Ibelin était soutenu par les établissements de Beyrouth, Césarée et Arsouf, les Chevaliers du Temple et la communauté marchande génoise. Aucune des deux factions ne prit l'avantage, et en 1234 le pape Grégoire IX excomunia Jean et ses partisans. Ce fut annulé peu après, mais la paix ne put être rétablie. Ils s'accordèrent le temps d'une guerre contre les Musulmabs en 1236. Jean mourut durant cette campagne après que son cheval lui tomba dessus et l'écrasa. Il s'était marié deux fois. Sa première femme fut Helvis de Nephin, et il se remaria en 1207 avec Mélisende, dame d'Arsouf. De Mélisende, il eut :
- Balian d'Ibelin († 1247), qui lui succéda comme seigneur de Beyrouth
- Jean d'Ibelin (1212 † 1258), seigneur d'Arsouf et connétable de Jérusalem
- Hugues d'Ibelin († 1238)
- Baudouin d'Ibelin († 1266)
- Guy d'Ibelin connétable de Chypre
- Isabelle d'Ibelin, nonne   Catégorie:Maison d'Ibelin d'Ibelin, Jean d'Ibelin, Jean de:Johann I. der Alte von Ibelin en:John of Ibelin, the Old Lord of Beirut pl:Jan z Ibelinu (1179-1236) ru:Жан I Ибелин
Sujets connexes
Acre (Israël)   Alix de Champagne-Jérusalem   Amaury II de Lusignan   Amaury Ier de Jérusalem   Balian d'Ibelin (mort en 1193)   Balian d'Ibelin (mort en 1247)   Baudouin d'Ibelin (mort en 1266)   Bohémond IV d'Antioche   Cinquième croisade   Empereur romain germanique   Famille Filangieri   Frédéric II du Saint-Empire   Grégoire IX   Guy d'Ibelin, connétable de Chypre   Guy de Lusignan   Gênes   Henri II de Champagne   Hugues Ier de Chypre   Isabelle II de Jérusalem   Isabelle de Jérusalem   Jean d'Ibelin (1212-1258)   Jean de Brienne   Liste des rois de Chypre   Liste des rois de Jérusalem   Maison d'Ibelin   Marie Comnène (1154-1217)   Marie de Montferrat   Ordre de Malte   Ordre du Temple   Pape   Philippe II de France   Philippe d'Ibelin (mort en 1227)   Pise   Principauté de Galilée   Royaume de Chypre   Royaume de Jérusalem   Saladin   Seigneurie de Beyrouth   Sixième croisade  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^