Terre battue

Infos
Court Suzanne Lenglen du Stade Roland-Garros. Cours secondaires de Roland Garros.
Terre battue

Court Suzanne Lenglen du Stade Roland-Garros. Cours secondaires de Roland Garros.

Dans le bâtiment

Le sol en terre battue est peut-être le plus utilisé dans le monde. La réalisation des sols des maisons ou bâtiments publics se fait de trois manières principales selon le taux d'argile dans la terre crue. S'il y a un taux moyen d'argile la terre est humidifiée jusqu'à devenir une boue épaisse qui est étalée. Le séchage doit se faire lentement. S'il y a un fort taux d'argile, la terre est utilisée telle que retirée du sol – 7 à 10 % d'humidité – et compactée par foulement aux pieds, au pisoir ou au fouloir pneumatique. S'il y a un faible taux d'argile on rajoute de la paille ou du foin et de fiente ou de la bouse (torchis).

Dans le sport

Tennis

Données techniques

La « terre battue », appelée « surface stabilisée de confort » par la FFT, est essentiellement composée :
- Au cœur d'une couche d'argile spécifique, de 5 à 6 cm d'épaisseur, de granulométrie très fine, appelée "craon". Cette couche est stabilisée au rouleau de 100 kg, puis au rouleau de 500 kg. C'est la terre battue. Elle laisse passer l'eau dans les deux sens.
- Au-dessous, une couche de mâchefer de 3cm d'épaisseur, à granulométrie variable, permet de stocker l'eau d'arrosage, et de la restituer vers le haut.
- Encore au-dessous, un empierrage et des tuyaux de drainage
- Tout au-dessus, le craon est recouvert d'une couche de brique pîlée rouge d'un cm d'épaisseur, qui sert à glisser et à avoir un bon contraste de couleur avec les balles. L'ensemble doit être arrosé abondamment tous les soirs ou tous les matins. La terre battue classique est gélive et, dans les régions de gelée, doit être refaite tous les ans. Seuls les stades dédiés à de grands tournois sont équipés de bâches, ce qui n'est pas le cas pour la majorité des clubs.

Pratique du tennis sur terre battue

La terre battue est connue pour être l'une des surfaces les plus lentes (comparée à d'autres surfaces telles que le ciment, les résines utilisées sur courts couverts, ou surtout le gazon), ce qui rend la pratique du tennis sur cette surface assez spécifique, notamment au haut niveau. Ainsi chez les tennismen professionnels, la qualification de "spécialiste de la terre battue" est-elle couramment utilisée pour décrire les joueurs qui s'y distinguent particulièrement. Les échanges y sont souvent plus longs et les rencontres plus éprouvantes (physiquement du moins) que sur d'autres surfaces. Certains observateurs louent le caractère spectaculaire du jeu qui en découle, mais celui-ci peut également en ennuyer d'autres, voire poser des problèmes en raison de l'imprévisibilité de leur durée lorsqu'il s'agit de retransmettre les parties à la télévision (ce problème se produit aussi, mais dans une moindre mesure, avec les autres surfaces). Les Internationaux de France de Roland-Garros, tournoi du Grand Chelem, de même que plusieurs autres tournois majeurs de l'ATP, tels que Monte-Carlo, Rome ou encore Hambourg, se jouent sur cette surface. Parmi les grands joueurs spécialisés sur cette surface, le jeune prodige espagnol Rafael Nadal (il est né le 3 juin 1986) a déjà gagné les internationaux de France à 3 reprises en 2005, 2006, et 2007. Aujourd'hui disputés sur ciment dans le stade de Flushing Meadows (depuis 1978), les Internationaux de tennis des Etats-Unis, ou US Open, se sont disputés de 1975 à 1977 sur terre battue (à Forest Hills, où ils se disputaient jusqu'alors sur gazon). Il est à noter cependant que la terre battue dite "américaine" est de couleur verte alors que la terre battue dite "européenne" (utilisée à Roland-Garros) est ocre. Par ailleurs, si quelques tournois professionels (par exemple le tournoi féminin d'Amelia Island - Tournoi d'Amelia Island -, notamment remporté par Mary Pierce en 1998, Amélie Mauresmo en 2001 et Tatiana Golovin en 2007) se disputent encore sur terre battue "verte", le nombre de tournois disputés sur terre battue européenne est nettement plus important, aussi bien sur le circuit ATP que sur le circuit WTA). Parmi les "spécialistes" de la terre battue ayant marqué l'histoire du tennis masculin, on peut citer (liste non exhaustive et sujette à débat, certains de ces joueurs ayant réalisé de grandes performances sur d'autres surfaces que la terre battue...): Ken Rosewall, Björn Borg (exemple typique prêtant à débat, car s'il fut terriblement dominateur à Roland Garros entre 1974 et 1981 avec 6 titres sur 8 possibles, il fut aussi un fantastique joueur sur gazon, comme l'attestent ses 5 titres d'affilée à Wimbledon entre 1976 et 1980...) Guillermo Vilas, Mats Wilander, Sergi Bruguera, Thomas Muster, Carlos Moyá, Albert Costa, Juan Carlos Ferrero, etc. A l'inverse, on peut citer plusieurs joueurs majeurs connus pour être des "maudits" de la terre battue, tels que John McEnroe, Stefan Edberg, Boris Becker, Pete Sampras ou plus récemment Roger Federer. Si tous ces joueurs ont tout de même - par rapport au "commun des mortels" ou même au tennisman professionel moyen - obtenu d'excellents résultats sur terre battue (McEnroe et Edberg furent finalistes à Roland-Garros - respectivement en 1984 et 1989 -, Becker y fut 3 fois demi-finaliste - 1987, 1989, 1991 -, Sampras y fut 1 fois demi-finaliste - 1996 - et remporta plusieurs tournois, dont le tournoi majeur de Rome en 1994, sur cette surface), ils ont en commun de n'avoir jamais remporté les Internationaux de France de Roland-Garros tout en ayant par ailleurs pratiquement "tout gagné" (Wimbledon, US Open, Open d'Australie - sauf pour McEnroe -, etc.). Toutefois André Agassi est le seul joueur de l'ère open à avoir gagné tous les tournois du Grand Chelem (4 Open d'Australie, 2 US Open, 1 Roland Garros, 1 Wimbledon). Pour Roger Federer, demi-finaliste en 2005 et finaliste en 2006 et 2007, tout espoir n'est évidemment pas perdu, même si la concurrence de Rafael Nadal constitue un obstacle redoutable dans cette quête : c'est ce-dernier qui l'a battu à Roland-Garros ces trois dernières années. Federer ne l'a battu qu'une seule fois sur terre battue, c'était lors de la finale du tournoi de Hambourg, le 20 mai 2007.

Lien externe

sur le site N1tennis.com

Jeux de boules et de palets, sports divers

Lien interne

Piste d'athlétisme Catégorie:Vocabulaire du tennis en:Clay court pt:Saibro zh:泥地球場
Sujets connexes
ATP Tour   Albert Costa   Amélie Mauresmo   Argile   Björn Borg   Boris Becker   Bouse   Carlos Moyá   Flushing Meadows   Foin   Fédération française de tennis   Grand Chelem de tennis   Guillermo Vilas   Internationaux de France de Roland-Garros   John McEnroe   Juan Carlos Ferrero   Ken Rosewall   Mary Pierce   Mats Wilander   Paille   Pete Sampras   Piste d'athlétisme   Rafael Nadal   Roger Federer   Sergi Bruguera   Stade Roland-Garros   Stefan Edberg   Surfaces de jeu au tennis   Suzanne Lenglen   Tatiana Golovin   Terre crue   Thomas Muster   Torchis   Tournoi d'Amelia Island   Tournoi de Wimbledon   US Open de tennis   WTA Tour  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^