Albert de Mun

Infos
Adrien-Albert-Marie comte de Mun, né au château de Lumigny le 28 février 1841 et mort à Bordeaux le 6 octobre 1914, est un homme politique français, théoricien du corporatisme chrétien.
Albert de Mun

Adrien-Albert-Marie comte de Mun, né au château de Lumigny le 28 février 1841 et mort à Bordeaux le 6 octobre 1914, est un homme politique français, théoricien du corporatisme chrétien.

Biographie

Il fut formé à Saint-Cyr, et participa au conflit franco-allemand de 1870 en tant que capitaine de cavalerie, où il fut fait prisonnier. En captivité en Allemagne, avec son ami René de La Tour du Pin, il découvrit un ouvrage d'Émile Keller, député du Haut-Rhin. Il découvrit aussi avec son ami le mouvement catholique populaire existant outre-Rhin depuis 1848 à l'initiative de personnalités telles que Lieber, le futur chef du Zentrum, le parti de démocratie chrétienne, et Monseigneur Ketteler, évêque de Mayence et initiateur du catholicisme social. Les événements de la Commune de Paris (1871), avec les répressions qu'elle entraîna, lui firent mesurer le fossé qui séparait la classe ouvrière du libéralisme dominant. Il fonda alors les cercles ouvriers avec René de la Tour du Pin, Felix de Roquefeuil et Maurice Maignen. Il souhaitait contribuer de cette façon à la rechristianisation du peuple et à la défense de ses intérêts matériels et moraux : l'œuvre des cercles comptait en 1878 375 cercles, 37 500 ouvriers, et 7 600 membres des classes dirigeantes. En 1881, il est l'un des fondateurs de la revue Association catholique. Il se rallia à la République dans le sillage des positions de Léon XIII et de la Doctrine sociale de l'Église. Dans ce contexte, il continua de défendre vigoureusement la foi catholique. Pendant son activité parlementaire, ininterrompue de 1876 à 1902, il contribua à l'élaboration de presque toutes les lois sociales de la IIIe République. En 1901, il fut avec Jacques Piou l'un des fondateurs d'Action libérale populaire, le parti politique des catholiques ralliés à la République. Il est élu à l'Académie française au premier tour le 1 avril 1897. En 1909, Albert de Mun prit position contre l'Action française, en souhaitant publier un article dans l'Univers, intitulé « Descendons dans la rue ». Malgré l'opposition d'un prêtre, le père Janvier, proche de l'Action française, il maintint sa position et trouva un soutien en la personne du cardinal Amette. Plusieurs lycées portent aujourd'hui son nom, dont le lycée privé sous contrat Albert de Mun à Nogent-sur-Marne, dans le Val-de-Marne. Son fils, Bertrand de Mun, fut député de la Marne.

Son œuvre

Travaux parlementaires

-Député du Morbihan de 1876 à 1878 et de 1881 à 1893
-Député du Finistère de 1894 à 1914 Parmi les nombreux travaux de la Commission d'Études législative et de la Commission législative de l'Œuvre des Cercles catholiques d'ouvriers, on trouve :
- la question des syndicats professionnels et de la responsabilité des accidents dont les ouvriers sont victimes dans l'exercice de leur profession ;
- les projets de loi sur les prud'hommes mineurs ;
- les caisses de retraite ;
- les caisses de prévoyance ;
- les assurances ouvrières ;
- la création de caisses de prévoyance dans chaque groupe professionnel des arts et métiers et de l'industrie ;
- un projet de loi organique de l'industrie ;
- la question de l'arbitrage.

Publications

Albert de Mun a laissé relativement peu d'écrits :
- Ma vocation sociale (1908)
- L'Heure décisive (1913) ==
Sujets connexes
Académie française   Action française   Action libérale   Alfred Baudrillart   Bertrand de Mun   Bordeaux   Catholicisme   Catholicisme social   Commune de Paris (1871)   Corporatisme   Doctrine sociale de l'Église   Démocratie chrétienne   Encyclique   Finistère   Foi   Guerre franco-allemande de 1870   Gérard Cholvy   Haut-Rhin   Jacques Piou   Jacques Prévotat   Jules Simon   Le Sillon   Lycée Albert-de-Mun   Léon-Adolphe Amette   Léon XIII   Marc Sangnier   Marne (département)   Morbihan   Nogent-sur-Marne   René Rémond   René de La Tour du Pin   Rerum Novarum   Syndicalisme chrétien   Val-de-Marne   Wilhelm Emmanuel Freiherr von Ketteler   Zentrum  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^