Paul Bert

Infos
Paul Bert Paul Bert (19 octobre 1833, Auxerre - 11 novembre 1886, Hanoï) est un physiologiste et homme politique français.
Paul Bert

Paul Bert Paul Bert (19 octobre 1833, Auxerre - 11 novembre 1886, Hanoï) est un physiologiste et homme politique français.

Biographie

Il entre à l'École polytechnique (dont il ne sera pas diplômé) avec l'intention de devenir un ingénieur. Il étudie ensuite la loi, obtenant un doctorat en droit en 1857 ; et finalement sous l'influence du zoologiste, Louis Pierre Gratiolet (1815-1865), il s'intéresse à la physiologie, devenant l'un des plus brillants élèves de Claude Bernard. Docteur en médecine en 1864 (thèse sur les greffes animales), docteur ès sciences en 1866, professeur de physiologie à Bordeaux en 1866 (ce fut le plus jeune professeur de France) puis à la Sorbonne en 1869, il devient membre de l'Académie des sciences en 1882.

Le scientifique

Statue de Paul Bert à Auxerre Le nom de Paul Bert est associé à la physiologie de la plongée sous-marine. Il est le premier à avoir décrit de façon systématique l'état de convulsion lié à la toxicité de l'oxygène sous forte pression partielle pour le système nerveux central dit « Effet Paul Bert ». Il publie un ouvrage récapitulatif en 1878, La Pression barométrique, où il décrit différentes expériences sur les manifestations causées par les variations de la pression atmosphérique et de la pression d'oxygène sur l'être humain, et ce, à l'aide d'un caisson étanche de grande taille, pouvant contenir un homme. Il détaille ainsi les effets du manque (hypoxie) ou du trop plein d'oxygène (hyperoxie). Il va appliquer ses connaissances à la réalisation d'un scaphandre muni d'un régulateur de pression. Il travaille également, durant les années 1870, sur les gaz anesthésiants. En 1874, il prépare les aéronautes Joseph Croce-Spinelli et Théodore Sivel à une ascension en ballon à m d'altitude. L'année suivante, alors que les deux aéronautes se lancent dans une nouvelle ascension en compagnie de Gaston Tissandier, ils ne reçoivent pas à temps une lettre de Paul Bert les informant que leur réserve en oxygène ne sera pas suffisante pour trois hommes. Seul Tissandier survivra à l'expédition.

Le politique

De nombreuses rues de nos communes et de nombreux établissements scolaires portent son nom car Paul Bert est surtout connu en tant qu'homme politique. Il a laissé sa marque dans trois domaines : l'Instruction publique, les cultes et les colonies. Il a été député républicain, ministre de l'Instruction publique et ministre des Cultes du gouvernement Gambetta du 14 novembre 1881 au 30 janvier 1882, et Résident général au Tonkin et en Annam. Paul Bert a été avec Jules Ferry le père fondateur de l'école gratuite, laïque et obligatoire (par exemple, loi du 9 août 1879 imposant la création d'au moins une École Normale de garçons mais aussi de filles par département, pour la formation des hussards noirs. Bien que ministre des Cultes et donc garant de la protection de l'État vis-à-vis des religions, il se consacra à la lutte contre le cléricalisme. Il a été membre de plusieurs sociétés de libres penseurs dont la plupart se sont créées au début des années 1880. Paul Bert fut membre fondateur et vice-président jusqu'à sa mort de l'Union de propagande démocratique anticléricale qui regroupait des athées matérialistes. Les funérailles nationales civiles de Paul Bert ont provoqué un scandale chez les catholiques. Haiphong. Libre-penseur, fidèle à la devise « Ni Dieu, ni maître, à bas la calotte et vive la Sociale », Paul Bert opposait la science à la religion. Il considérait en effet que ces deux systèmes de valeurs et de croyances étaient antagonistes. Il écrivait : « Avec la science, plus de superstitions possibles, plus d'espérances insensées, plus de ces crédulités niaises, de ces croyances aux miracles, à l'anarchie dans la nature. » Adepte de la science expérimentale, il refusait de s'intéresser aux questions de l'existence de Dieu et encore moins de la croyance en Dieu. Il fit inscrire sur sa stèle funéraire « Science » et « Patrie » pour affirmer son ultime conviction de la science contre la religion. Membre actif de la Société d'anthropologie de Paris à partir de 1861, Paul Bert participe activement à la diffusion des thèses de cette société, notamment quand il devient ministre de l'Instruction publiqueVoir Carole Reynaud Paligot, La République raciale (1860-1930), Paris, PUF, 2006.. Il est ainsi le rédacteur de plusieurs manuels scolaires explicitement racistesCarole Reynaud Paligot, p. 140-141.. Selon Suzanne Citron, il a aussi participé clairement à donner une orientation nationaliste aux manuels scolaires de la III République, notamment les manuels scolaires d'histoire, de géographie et de français. Il était franc-maçon et avait collaboré avec Jean Macé dans la direction de la Ligue de l'enseignement.http://www.gldf.org/article_impression.php3?id_article=51

Postérité

Un prix Paul Bert a été créé par l'agence spatiale américaine et la Société américaine de physiologie récompensant des travaux dans le domaine de la physiologie de l'espace.

Bibliographie

-W Rostène, « Paul Bert : précurseur de la médecine des mers et des airs », Pour la Science, 2006, 346, p 7-11

Notes et références

Catégorie:Ministre français de l'Instruction publique Catégorie:Personnalité de la Troisième République Catégorie:Physiologiste français Catégorie:Membre de l'Académie des sciences (France) Catégorie:Membre de la Société philomathique de Paris Catégorie:Racisme Catégorie:Franc-maçon Catégorie:Nationaliste français Catégorie:Colonialiste français Catégorie:Ministre français des Cultes/Affaires ecclésiastiques Catégorie:Enseignement sous la Troisième République Catégorie:Ministre de la Troisième République Catégorie:Naissance en 1833 Catégorie:Décès en 1886 Catégorie:Polytechnicien de:Paul Bert en:Paul Bert
Sujets connexes
Académie des sciences (France)   Annam   Auxerre   Claude Bernard   Doctorat en droit   Gaston Tissandier   Hanoï   Hussard noir   Hyperoxie   Hypoxie   Hải Phòng   Instruction publique   Jean Macé   Joseph Croce-Spinelli   Jules Ferry   Laïcité   Libre-pensée   Liste des ministres français des Cultes/Affaires ecclésiastiques   Louis Pierre Gratiolet   Physiologie   Plongée sous-marine   Pression atmosphérique   Sorbonne   Théodore Sivel   Tonkin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^