Flamand (dialecte)

Infos
Le flamand désigne un groupe de dialectes du néerlandais.
Flamand (dialecte)

Le flamand désigne un groupe de dialectes du néerlandais.

Dialectes parlés en Flandre

Le flamand est, au sens strict et dans le domaine linguistique, un dénominateur de tout dialecte parlé quelque part en Flandre. Cela s'étend du sud des Pays-Bas (Zélande) au nord de la France. D'ouest en est, il en existe beaucoup de variétés locales dont la plus répandue est sans doute le flamand occidental, qui serait parlé par plus d'un million de personnes dans l'extrême ouest de la Belgique. Des tentatives ont été entreprises pour établir celui-ci en tant que langue à part entière sur base de la littérature de Guido Gezelle, mais celles-ci n'ont jamais abouti. Le Flamand de France a cependant été codifié dans l'ouvrage de Jean Louis Marteel « Het vlaams dan men oudders klappen ». Il possède une grammaire propre ainsi qu'un dictionnaire : Fagoo, Sansen et Simon édité en 1985. Il n'est pas et n'a jamais été la langue officielle des Flamands en Belgique, rôle réservé au néerlandais dont l'usage et les règles reposent sur une convention (Nederlandse Taalunie) avec les Pays-Bas. Cependant, le mot flamand est resté d'usage relativement courant en Belgique pour désigner (incorrectement) le néerlandais.

Langue flamande

Il existe au moins depuis le des dictionnaires et des grammaires en « proto-néerlandais » ou « proto-flamand », ces dialectes parlés dans la Flandre médiévale et qui étaient des prédécesseurs du néerlandais actuel. Différents auteurs utilisent les termes vlaems (et ses variantes) ou nederlands pour la désigner. En français, car il existait aussi des lexiques et des dictionnaires bilingues, cela donnait « langue flamande » ou « thioise ». Le mot « néerlandais » n'apparaît que très tardivement au . Il y a depuis le Moyen Âge une littérature en « proto-néerlandais », peut-être pas toujours de bonne qualité surtout au , mais toujours vivante à travers le théâtre et la poésie des chambres de rhétorique. Il n'y a jamais eu dans l'espace néerlandais un centre culturel assez puissant pour imposer sa langue comme norme unique à la différence de Paris pour le domaine français. Cependant, les Néerlandais ont des difficultés à comprendre la langue parlée en Flandre, parce que les Flamands utilisent encore souvent des constructions dialectales. Cette langue parlée est dénommée tussentaal, littéralement « langue entre les deux » (entre le dialecte flamand et le néerlandais). Ainsi, la télévision néerlandaise diffuse les séries flamandes avec des sous-titres en néerlandais standard, comme elle le fait pour les séries étrangères diffusées en version originale (les séries anglaises par exemple). D'autre part, la télévision flamande diffuse les séries néerlandaises avec des sous-titres en néerlandais également, parce que la prononciation néerlandaise est difficile à comprendre pour les Flamands. De même, l'usage de dialectes rend la communication entre les flamands de différentes région difficile. En Flandre différents groupes tentent d'élaborer un flamand « standard » (Algemeen Vlaams) alors qu'à l'inverse d'autres groupes imaginent utiliser une langue extérieure (néérlandais, anglais, allemand) pour permettre aux flamands des différentes cités de se comprendre entre eux. Cette situation se complique par la résidence de près d' où le flamand est inscrit parmi les 23 dialectes reconnus.

Voir aussi

-Flandre
-Brabançon
-Limbourgeois
-Néerlandais
-Flamand occidental
-Cartographie des dialectes germaniques, plus particulièrement les dialectes 26, 27 et 28 pour l'aire du flamand.'' ===
Sujets connexes
Belgique   Brabançon (langue)   Dialecte   Flamand occidental   Flandre   France   Français   Guido Gezelle   Limbourgeois   Littérature   Moyen Âge   Néerlandais   Paris   Pays-Bas   Poésie   Thiois   Théâtre   Zélande  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^