Meaux

Infos
Meaux est une commune française, ancienne capitale de la Brie, aujourd'hui chef-lieu d'arrondissement du département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Les habitants de Meaux sont appelés Meldois. Les habitants des villages de Brie et du Multien les appelaient naguère les Miauleux  (mot de patois briard).
Meaux

Meaux est une commune française, ancienne capitale de la Brie, aujourd'hui chef-lieu d'arrondissement du département de Seine-et-Marne et la région Île-de-France. Les habitants de Meaux sont appelés Meldois. Les habitants des villages de Brie et du Multien les appelaient naguère les Miauleux  (mot de patois briard).

Géographie

Meaux, est l'une des quatre sous-prefectures du département de Seine-et-Marne. Traversée par la Marne, et le canal de l'Ourcq, elle est se trouve à 43 km à l'est de Paris, et à 51km au nord de Melun (préfecture de Seine et Marne). Elle est la ville la plus peuplée du département, avec ses 49 800 habitants
Homonymes
- Meaux-la-Montagne, Village dans le département du Rhône (France)
- Meaux, lieu-dit de la commune de La Crouzille, département du Puy-de-Dôme (France)
- Meaux Abbey (Royaume-Uni).
- , Louisiane (USA)
Cartographie
-
-
-
- d'après cadastre de 1850.
- : noms anciens et modernes de rues, places, quartiers, lieux-dits, etc..

Transports

La ville de Meaux est desservie par le Transilien Paris-Est, dont la liaison Paris-Meaux via Lagny-Thorigny qui y effectue son terminus. Actuellement en projet : les prolongements des lignes de RER : ligne E (terminus actuel Chelles-Gournay) et ligne A (terminus actuel Marne-la-Vallée - Chessy) vers Meaux, inscrit au Schéma directeur de la Région Ile de France. Meaux est traversée par la N3 (ou rn3), ancienne route royale, dite route d'Allemagne. Elle est également reliée à l'autoroute A4, passant au sud de la ville et désservant l'Est de la France, par la bretelle A140.

Histoire

La ville de Meaux (Iantinum, Meaux, antique Iantinum, Caesarodunum, t. 30, 1996, p. 179 à 224 à l'origine) doit son nom moderne au peuple gaulois des Meldes (Meldii ). Le christianisme est prêché chez les Meldes dès le par saint Denis. Le martyr eut pour successeur saint Saintin qui devint le premier évêque de Meaux. La richesse de la cité et le défaut de paiement par Charles II le Chauve d'une indemnité aux Vikings à la forteresse d'Oissel les fait occuper la cité notamment en 852 et en 886. Deux conciles se tiennent à Meaux à propos de l'attitude à adopter face à ces taxes. Meaux fut dès le la possession des comtes de Champagne qui s'appelaient aussi comtes de Meaux ; elle revint à la couronne sous Louis X En 1235, le capitulaire de Thibaud de Champagne (conservé à la Médiathèque de Meaux) mentionne l'existence du canal Cornillon, qui sert à la fois de défense du marché de Meaux qui se tient sur la presqu'île formée par la boucle de la Marne, et aussi de passage pour les bateaux, leur évitant de passer sous le pont encombré par des moulins. Ces moulins brûleront le 17 juin 1920 et ne seront jamais reconstruits. Meaux se signale en 1239 en générant un groupe d'hérétiques cathares, bien loin de sa zone d'origine. Le 22 mai 1239, 83 hérétiques sont brûlés. En 1420, Meaux tient le siège pendant cinq mois, mais préfère se rendre. Les Anglais sont sans pitié : les défenseurs de la ville sont pendus ou ont la tête tranchée. Elle fut possédée par les Anglais de 1421 à 1436, puis réunie définitivement à la couronne. La guerre de Cent Ans est particulièrement pesante avec son cortège de pillages, de peste et de famines. Cette instabilité conduit les paysans au soulèvement en 1358 sous la conduite de Guillaume Callet. Les Jacques brûlent une soixantaine de belles demeures, massacrant tous leurs occupants. Quand la troupe se présente devant les portes de Meaux, les nobles se cachent. Les habitants de Meaux ouvrent alors les portes de la ville aux émeutiers et le maire, Jean Soulas, les guide lui-même à la cachette des nobles. Gaston Phoebus, comte de Foix, arrive à la rescousse avec une troupe de chevaliers, taillant en pièces les révoltés. En punition, la ville de Meaux fut livrée aux flammes pendant quinze jours tandis que son maire fut pendu.
Guerres de religion
Meaux est l'une des villes françaises les plus actives en matière de protestantisme au . Ainsi, le cénacle de Meaux fut fondé en 1521 à la demande de Guillaume Briçonnet par son ami et humaniste Jacques Lefèvre d'Étaples alors que Jean Leclerc y prêche dès 1523. En 1546, 14 protestants sont brûlés sur la place publique tandis que nombre d'autres furent bannis. En 1562, la liberté de culte est accordée aux protestants, mais ces derniers tentent de prendre le contrôle de la villeAntoine-Étienne Carro, Histoire de Meaux et du pays meldois, 1868, chap. XVIII. En 1567, lors de la surprise de Meaux, la famille royale ne doit qu'aux Cent-Suisses d'échapper à la capture par les troupes protestantes du prince de Condé. La nouvelle du massacre de la Saint-Barthélemy atteint Meaux le 25 août. C’est le procureur du roi qui organise le massacre. Sur les 8000 protestants du bailliage, 600 sont massacrés en deux joursPierre Miquel, Les Guerres de religion, 1980, ISBN 27274207858, p 286. Meaux prit le parti de la Ligue avant de se rendre à Henri IV en 1593.
Du XVII siècle à la Révolution
En attendant, voir ces repères historiques:
- Faits, arts, personnages…
Notes

Blasonnement

right left Parti de gueules et de sinople à la lettre M onciale d'or brochant sur le parti, au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or.

Économie

Brie de Meaux Meaux possède deux zones industrielles qui, sur 135 hectares, au nord et au sud de la ville, regroupent 250 entreprises et plus de 2500 emplois. Une zone artisanale (la ZA des platanes) est également implantée à l'Est de la ville et regroupe 143 entreprises et 1046 emplois sur 22, 5 hectares. La ville accueille également six marchés chaque semaine. Meaux a aussi donné son nom à une variété de fromage, le brie de Meaux, ainsi qu'à une moutarde, la moutarde de Meaux.

Administration

- Le canton de Meaux-Nord, formé d'une partie de Meaux et des communes de Barcy, Chambry, Chauconin-Neufmontiers, Crégy-lès-Meaux, Germigny-l'Évêque, Penchard, Poincy et Varreddes (46 528 habitants);
- Le canton de Meaux-Sud, formé d'une partie de Meaux et des communes de Fublaines, Isles-lès-Villenoy, Mareuil-lès-Meaux, Montceaux-lès-Meaux, Nanteuil-lès-Meaux, Trilbardou, Trilport, Vignely et Villenoy (31 457 habitants). Les cantons de Meaux-nord et Meaux-sud forment depuis 2003 la Communauté d'Agglomération du Pays de Meaux (CAPM), présidée par Jean François Copé. Meaux se trouve également au plus proche de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée (14km)

Mandats municipaux

Sous-préfets de Meaux

-
- Actuellement : Bruno Delsol, depuis le 27 septembre 2004

Personnalités liées à la commune

- Saint Fiacre, ce saint (patron des jardiniers) d'origine irlandaise, s'établit dans les années 600 près de Meaux, sous la protection de Saint Faron.
- Philippe de Vitry, évêque de Meaux de 1351 à 1361, fut une figure emblématique du Moyen Âge et publia un fameux traité : Ars Nova.
- Guillaume Briçonnet (1470-1534), évêque de Meaux, fut, avec le Cénacle de Meaux, l'un des précurseurs de la Réforme en France
- Jacques Bénigne Bossuet, surnommé Aigle de Meaux, fut évêque de Meaux de 1681 à 1704.
- La Fayette, fut député de Meaux. Le 8 août 2002, il a été élevé à titre posthume citoyen d'honneur des États-Unis d'Amérique.
- Guillaume Benoit Houdet (1744-1812), juriste, député maire de Meaux en 1789.
- Henri Moissan, connu pour avoir isolé le premier le fluor, il a également inventé le four à arc électrique. Il reçu le prix Nobel de chimie en 1906.
- Sébastien de Brossard, (1655-1730) compositeur et théoricien de la musique.
- Georges Courteline, romancier et dramaturge, fut élève du collège de Meaux, de même que l'homme politique Lionel Jospin.
- Pierre Véry, écrivain, fut élève au pensionnat Sainte-Marie à Meaux.
- Véronique Genest, comédienne, née le 26 juin 1957 à Meaux.
- Pascal Ancelin, joueur de rugby à XV professionnel né le 13 janvier 1982 à Meaux.
- Olivier Ledroit, né à Meaux le 3 juin 1969, est un dessinateur de BDs.
- Éric Judor, humoriste du duo Éric et Ramzy, est né à Meaux le 25 juillet 1968.
- Gilles Roussel, dit " Boulet" né à Meaux le 1975, est un dessinateur de BDs.
- Joop Zoetemelk, champion cycliste, vainqueur du Tour en 1980.
- Catherine Corsini, réalisatrice et scénariste, fut élève au lycée H. Moissan.
- Maud Fontenoy, navigatrice française

Listes de personnalités

- Liste des évêques de Meaux
-

-
-

-

Monuments et lieux touristiques

200px Meaux est classée ville d'art et d'histoire.
- gallo-romains
- Le site archéologique de : temple et théâtre gallo-romains
- La cité épiscopale avec :
- La cathédrale Saint-Étienne ( et s)
- Le palais épiscopal ( et s)
- Le vieux chapitre
- Le jardin Bossuet et le jardin des remparts. Le jardin reprenant le dessin d'une mitre d'évêque est attribué à Le Nôtre. Il se présente aujourd'hui tel qu'il fut restauré en 1910 (de cette époque date le rocher romantique posé au centre du bassin). Les remparts aménagés en jardins-suspendus, abritent le cabinet de travail de Bossuet.
- La Pierre Collinet : Grand ensemble réalisé par Jean Ginsberg entre 1959 et 1963, constitué de 6 barres et 3 tours. Ce projet est venu se substituer au projet de ville radieuse prévue non loin de là, à Beauval, par l'architecte Le Corbusier.
- Espace culturel Luxembourg : théâtre et médiathèque conçue par Jacques Ripault dans un style architectural néo-moderne.
Curiosités et autres ballades intéressantes
- Le barrage : structure métallique sur la Marne, à la limite entre Meaux et Villenoy (proche du centre ville)
- Le jardin des Trinitaires : promenade plantée de peupliers d'Italie centenaires, le long de la Marne, face à la gare.
- Le canal Cornillon : canal ancien (attesté en 1235 dans le capitulaire de Thibaud de Champagne), coupant la boucle de la Marne, et conservant en partie les traces des anciennes fortifications du quartier du Marché. Son écluse actuelle date de la fin du .
- Halle métallique place du Marché
- Le boulet russe : boulet datant de la guerre de 1814 resté fiché dans la façade sud de l'immeuble de la MAAF, dans le quartier du Marché, face à la halle métallique.
- Le vieux cimetière : quelques tombes anciennes intéressantes, dont le tombeau du général Raoul, enfant du pays s'étant illustré sous le règne de Napoléon premier.
- Nombreux hôtels particuliers du XVI-XVIIe siècle : dont l'hôtel Macet, l'hôtel Passelaigle, ou l'hôtel de la Sirène…
- Coulée verte
-
Monuments et bâtiments remarquables disparus''
- gallo-romain (rue C. Guérin)
-
- Les moulins du pont du Marché
- Les moulins de l'échelle
- L'église Saint-Christophe. Il ne reste qu'un portail en mauvais état (rue du Grand Cerf) Meaux a obtenu 4 Image:Ville fleurie.svg par le Conseil National des de France.

Jumelages

- , voir Heiligenhaus et
-

Notes et références de l'article

Voir aussi

===
Sujets connexes
André Le Nôtre   Années 600   Arrondissement de Meaux   Barcy   Brie (région)   Brie de Meaux   Canal Cornillon   Canal de l'Ourcq   Capitulaire   Catherine Corsini   Cent-Suisses   Chambry (Seine-et-Marne)   Charles II le Chauve   Chauconin-Neufmontiers   Chef-lieu   Chevalerie   Communauté d'agglomération du Pays de Meaux   Commune française   Crégy-lès-Meaux   Cénacle de Meaux   Denis de Paris   Divers gauche   Finance   Fluor   France   Fromage   Fublaines   Gaston III de Foix-Béarn   Gentilé   Georges Courteline   Germigny-l'Évêque   Guerre de Cent Ans   Henri IV de France   Henri Moissan   Isles-lès-Villenoy   Jacques Lefèvre d'Étaples   Jean-François Copé   Jean Ginsberg   Jean Leclerc   Joop Zoetemelk   La Crouzille   La Fayette   Le Corbusier   Ligne Paris-Est - Lagny - Meaux   Ligue catholique (France)   Lionel Jospin   Liste des comtes de Champagne   Liste des comtes de Foix   Liste des comtes de Meaux   Liste des évêques de Meaux   Louis X   Louisiane   Maire   Maison de Condé   Mareuil-lès-Meaux   Marne (rivière)   Massacre de la Saint-Barthélemy   Maud Fontenoy   Meaux-la-Montagne   Meldes   Montceaux-lès-Meaux   Moutarde (condiment)   Moyen Âge   Médecin   Nanteuil-lès-Meaux   Oissel   Olivier Ledroit   Parti socialiste (France)   Pascal Ancelin   Patois briard   Penchard   Peste   Philippe de Vitry   Pierre Véry   Poincy   Prix Nobel   Projet de ville radieuse à Meaux   Protestantisme   Puy-de-Dôme   Rassemblement pour la République   Rhône (département)   Royaume-Uni   Rugby à XV   Réforme protestante   Révolution française   Seine-et-Marne   Sous-préfecture   Surprise de Meaux   Sébastien de Brossard   Transilien Paris-Est   Trilbardou   Trilport   Union pour un mouvement populaire   Varreddes   Vignely   Viking   Villenoy   Villes et Pays d'Art et d'Histoire   Véronique Genest  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^