Port-Royal

Infos
L'abbaye de Port-Royal de Paris ne doit pas être confondue avec l'abbaye de Port-Royal-des-Champs dans la vallée de Chevreuse. La première fut construite, à Paris, à partir de 1626, pour décongestionner la maison mère de Magny-les-Hameaux dans la vallée de Chevreuse, Port-Royal-des-Champs. Fermée en 1790, au début de la Révolution, elle servit de prison dès 1793 sous le nom de prison de Port-libre ou de la Bourbe. Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (avo
Port-Royal

L'abbaye de Port-Royal de Paris ne doit pas être confondue avec l'abbaye de Port-Royal-des-Champs dans la vallée de Chevreuse. La première fut construite, à Paris, à partir de 1626, pour décongestionner la maison mère de Magny-les-Hameaux dans la vallée de Chevreuse, Port-Royal-des-Champs. Fermée en 1790, au début de la Révolution, elle servit de prison dès 1793 sous le nom de prison de Port-libre ou de la Bourbe. Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (avocat de Louis XVI à son procès) et Madame de Tourzel, ancienne gouvernante des enfants de France, y furent détenus.

Travaux en logique et relations avec la linguistique

L’abbaye de Port-Royal était un couvent de femmes et au XVIIe siècle un haut-lieu du jansénisme. C'était un lieu de réunion où de grands écrivains et philosophes comme Blaise Pascal, pratiquaient leurs études sur la logique, la grammaire, la théologie et la traduction des textes de religion chrétienne, notamment à partir du grec et de l’hébreu. Blaise Pascal avait rejoint le courant janséniste et, en 1656, il écrivit un pamphlet, les Provinciales, contre la scolastique. En 1660, les grammairiens de Port Royal, Antoine Arnauld et Claude Lancelot, tous deux jansénistes, conçurent une grammaire fondée non sur la conformité à l’usage jugé le meilleur, mais sur la raison. Cet ouvrage prit le nom de Grammaire générale et raisonnée, générale parce qu'elle va s’occuper de toutes les langues, et raisonnée parce qu’elle explique le fonctionnement de la langue à travers la raison. Elle peut être considérée comme l’antithèse du bon usage de Vaugelas. Croyant à l’existence de mécanismes logiques universels que chaque langue exprime dans son propre système, elle marqua profondément la naissance de la linguistique moderne. Cet ouvrage en grammaire et linguistique s'inscrivit dans un cadre beaucoup plus large de travaux sur la logique générale. « La logique de Port-Royal » a été publiée pour la première fois en 1662, à Paris et sans nom d’auteur. Elle est l'œuvre d'Antoine Arnauld et Pierre Nicole. À la fois grammaire intellectuelle et compendium de l’épistémologie de la philosophie de Descartes et de Pascal, cet ouvrage est structuré selon les quatre aspects de la pensée rationnelle : comprendre, juger, déduire, ordonner. Toutes nos connaissances ont lieu à travers des idées qui reflètent les choses, et le jugement porté sur ces choses s’exprime dans des propositions constituées par un sujet et un prédicat. La justesse des propositions est examinée, lors de la déduction, sur la base du syllogisme. Enfin, l’ordonnancement des jugements et conclusions conduit à la science par le biais de la méthode (analyse et synthèse). Cette logique a voulu s’appuyer exclusivement sur les mathématiques dont elle pensait pouvoir transposer le modèle dans tous les autres domaines du savoir et de l’exercice de la raison, par conséquent aussi sur le terrain de la formation syntaxique et grammaticale de tous les énoncés du langage, proposant ainsi un idéal de langage rationnel qui voulait concilier l’esprit de finesse et l’esprit de géométrie : le discours classique par excellence. De grands écrivains de cette abbaye, Blaise Pascal, Robert Arnauld d'Andilly, Pierre Nicole, Pierre Thomas du Fossé, sous la coupole du maître d'œuvre Louis-Isaac Lemaître de Sacy ont participé à la traduction de la Bible, traduction dite du Port-Royal : « la plus belle jamais réalisée en France » (Philippe Sollier). Cette édition s'y est élaborée entre 1657 et 1696. Son style a influencé la création littéraire de grands écrivains français, tels que Voltaire, Victor Hugo, Flaubert, Arthur Rimbaud... Voir : Traduction de la Bible en français (paragraphe ).

Influence sur les sciences sociales en général

Le philosophe Michel Foucault, dans Les Mots et les Choses, estime que la logique de Port-Royal a contribué, avec d'autres œuvres, à façonner une nouvelle représentation, qu'il appelle épistémè (conception du monde). Cette représentation s'est mise en place en deux étapes :
- au milieu du
- dans les années 1775-1825. Voir aussi idéologie.

Notes et références de l'article

Voir aussi

===
Sujets connexes
Antoine Arnauld   Arthur Rimbaud   Bible   Blaise Pascal   Chrétien Guillaume de Lamoignon de Malesherbes   Claude Lancelot   Discours   Déduction   Fragments sur la grâce   Gallica   Grammaire   Grec ancien   Histoire de la méthode   Hébreu   Idéologie   Jansénisme   Langage   Langue   Les Provinciales   Linguistique   Liste d'abbayes cisterciennes de France   Liste des abbayes et monastères   Logique   Louis-Isaac Lemaître de Sacy   Magny-les-Hameaux   Mathématiques   Michel Foucault   Modèle   Monde (univers)   Mécanisme (philosophie)   Paris   Philosophe   Pierre Nicole   Pierre Thomas du Fossé   Port-Royal-des-Champs   Raison   Rationnel   Religion   René Descartes   Représentation   Robert Arnauld d'Andilly   Révolution française   Savoir   Scolastique   Sujet   Syllogisme   Théologie   Traduction   Universel   Usage   Vallée de Chevreuse   Victor Hugo   Vincent Dieutre   Voltaire   XVIIe siècle  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^