Galilée (région)

Infos
La Galilée (hébreu:hagalil-הגליל; arabe:al-jaleel-الجليل; signifie circuit) est une large région située dans le nord d'Israël, traditionnellement divisée en trois parties:
- Haute Galilée ;
- Basse Galilée ;
- Galilée occidentale, aussi appelée "La côte Nord d'Israël".
Galilée (région)

La Galilée (hébreu:hagalil-הגליל; arabe:al-jaleel-الجليل; signifie circuit) est une large région située dans le nord d'Israël, traditionnellement divisée en trois parties:
- Haute Galilée ;
- Basse Galilée ;
- Galilée occidentale, aussi appelée "La côte Nord d'Israël".

Géographie

La Galilée englobe plus du tiers du territoire actuel d'Israël, s'étendant de Dan au nord, au pied du mont Hermon jusqu'aux monts Carmel et Gilboa au sud, et de la vallée du Jourdain à l'est jusqu'aux abords de la mer Méditerranée à l'Ouest, en passant par les plaines de Jezreel et Akko. La particularité des frontières nord de l'État d'Israël forme le "Doigt" de Galilée.

Dans la Bible

Il n'y a aucune mention de la Galilée dans le Pentateuque. Le nom apparaît dans le et au . Dans le on apprend que Salomon récompensa Hiram pour certains services effectués par celui-ci en lui offrant une plaine parmi les montagnes de Naphtali. Hiram fut déçu du cadeau, et l'appela "la terre de Cabul". Les Judéens l'appelèrent Galil. Selon le Livre des Macchabées, la Galilée fut le théâtre de nombreux combats quand les Judéens se dressèrent contre la dynastie séleucide. C'est dans le Nouveau Testament que la Galilée est surtout citée. L'essentiel de la vie de Jésus s'y déroule. Les trois premiers évangiles sont consacrés à ses activités dans cette région. L'expression de "Galilée des Nations" (p. ex. Matthieu 4, 15) Galil haGoyim, laisse penser qu'elle symbolisait une région à convertir, face à la Judée et au Temple de Jérusalem. C'est peut-être aussi la trace de l'expression "Sagesse des Nations", lles mots GLYL, Galil, Galilée, et EKMH, Hokhmah, Sagesse ayant mêmes guématries.

Histoire

Durant la période romaine, la province de Palestine fut divisée en trois régions, la Judée, la Samarie et la Galilée, qui est la plus large région, située au nord. Suite à la destruction du Temple de Jérusalem en l'an 70, la Galilée devint le centre spirituel du judaïsme. Elle abrita le Sanhédrin. Dans ses collines furent rédigées la Mishna et le Talmud. De nombreux rabbins y vécurent et y sont enterrés, tels Rabbi Ishmaël. Après la prise de contrôle de la région par le califat arabe en 638, celle-ci fit partie du jund de Urdunn (Jourdain). Le Shi'a Fatimid prit le contrôle de la région dans les années 900; une secte vénérant le calife Fatimid al-Hakim bi-Amr Allah forma la religion druze, au centre-nord de la Galilée. Durant les Croisades, la Galilée fut organisée en Principauté de Galilée, une des plus importantes seigneuries des Croisades. Au début du , la Galilée fut colonisée par les Arabes, les Druzes et des minorités telles que les Circassiens et les Juifs. La population juive fut grandement augmentée par l'immigration sioniste. Pendant la guerre israélo-arabe de 1948, la Galilée fut envahie par les forces syriennes mais tomba finalement sous le contrôle d'Israël. Une grande partie de la population arabe prit la fuite, laissant des villages entiers vides; toutefois, plus de Palestiniens restèrent que dans la plupart des autres zones, particulièrement à cause d'un rapprochement avec les Druzes. Dans les années 1950 et 1960, les kibboutzim autour de la mer de Galilée furent régulièrement bombardés par l'artillerie de l'Armée syrienne. Les bombardements cessèrent après la conquête israélienne du Plateau du Golan en 1967. Durant les années 1970 et 1980, l'OLP a lancé des attaques sur des villages de la Haute Galilée depuis le Liban. Ces attaques ont poussée Israël à envahir le liban en 1979 et 1982 pour détruire les forces palestiniennes. Durant l'occupation militaire israélienne du Sud Liban jusqu'en 2000, la Galilée a connu peu d'attaques terroristes. Après le départ de l'armée israélienne, le Hezbollah s'est implanté aux portes de la Galilée. Durant l'été 2006, le groupe chiite a bombardé l'ensemble de la région à l'aide de roquettes fournies par l'Iran et la Syrie. Une offensive terrestre israélienne a repoussé les forces du Hezbollah au delà du fleuve Litani et ramené la calme en Galilée.

Galilée moderne

Voir aussi

- Mer de Galilée (aussi connue sous le nom de Lac de Tibériade)

Référence

- Texte initial de "Easton's Bible Dictionary", 1897. Catégorie:Géographie d'Israël Catégorie:Lieu de la Bible ang:Galilēa ar:الجليل ca:Galilea cs:Galilea da:Galilæa de:Galiläa el:Γαλιλαία en:Galilee eo:Galileo (regiono) es:Galilea et:Galilea eu:Galilea fi:Galilea he:הגליל hr:Galileja id:Galilea it:Galilea ja:ガリラヤ ko:갈릴리 la:Galileia nl:Galilea pl:Galilea pt:Galiléia ru:Галилея sl:Galileja sr:Галилеја sv:Galileen vi:Galilea
Sujets connexes
Akko   Al-Hakim bi-Amr Allah   Arabe   Artillerie   Bible   Califat   Croisade   Gematria   Guerre israélo-arabe de 1948   Hezbollah   Hiram (maçon)   Iran   Israël   Jourdain   Judée   Jésus de Nazareth   Kibboutz   Liban   Mer Méditerranée   Mishna   Mont Carmel   Mont Hermon   Nouveau Testament   Palestine   Palestiniens   Pentateuque   Salomon (Bible)   Samarie   Sanhédrin   Sionisme   Syrie   Talmud   Temple de Jérusalem   Tibériade  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^