Louis Claude de Saulces de Freycinet

Infos
Louis de Freycinet Louis Claude de Saulces de Freycinet, né à Montélimar le 8 août 1779 et mort au domaine de Freycinet à Saulce-sur-Rhône dans la Drôme le 18 août 1842, est un géologue et géographe français.
Louis Claude de Saulces de Freycinet

Louis de Freycinet Louis Claude de Saulces de Freycinet, né à Montélimar le 8 août 1779 et mort au domaine de Freycinet à Saulce-sur-Rhône dans la Drôme le 18 août 1842, est un géologue et géographe français.

Biographie

Il participe à l'expédition scientifique aux terres australes (1800-1803) dirigée par le commandant Baudin, en qualité de second du capitaine Hamelin sur le Naturaliste, qui rentre en France en 1802. Il rejoint l'expédition en 1803 à bord du Casuarina, goélette dont il a reçu le commandement. Mais le commandant Baudin meurt le 16 septembre 1803 à l'Île de France et le Casuarina est désarmé. Il s'embarque avec son frère Louis-Henri, devenu commandant de l'expédition, à bord du Géographe, et ils rentrent en France en 1804, où il demande un congé. Il est affecté ensuite au dépôt des cartes et plans de la marine, où il achève la partie historique de l'ouvrage commencé sur le Naturaliste par François Péron, que son décès laissait inachevé, Voyage de découvertes aux terres australes 1800-1804. En 1811, il est promu capitaine de frégate et, le 6 juin 1814, il épouse Rose Marie Pinon. Le 27 mai 1817, il reçoit la mission de diriger une expédition de circumnavigation « dans le but de déterminer la figure du globe, d'étudier le magnétisme terrestre et de recueillir tous les objets d'histoire naturelle qui pourraient contribuer à l'avancement de la science ». Commandant l'Uranie, avec pour second Louis Isidore Duperrey, il lève l'ancre à Toulon le 17 décembre 1817, avec à son bord plusieurs savants, dont Jacques Arago, et un passager clandestin. Ce passager clandestin, bientôt découvert, n'est autre que Rose, sa femme, vêtue comme un homme et qui ne reprendra ses vêtements féminins qu'après avoir passé Gibraltar. À bord, elle fait preuve d'un ascendant moral sur l'équipage, ne s'occupe jamais des travaux scientifiques mais égaye tout le monde par ses récitals de guitare. Les noms de Pointe Rose et d'Anse Rose ont été donnés à deux parties de la côte qui touchent le cap Freycinet en Australie ; le nom de Rose a été donné par son mari à une île découverte le 21 octobre 1819 à l'est de l'archipel des Navigateurs (Samoa) : « Je l'appelai l'île Rose, du nom d'une personne qui m'est extrêmement chère », écrit-il dans le livre de bord. Quant à Rose, elle écrit : « C'en est donc fait, voilà mon nom attaché à un petit coin du globe ; bien petit, en effet, car les envieux ne lui accorderont peut-être que le nom d'îlot. » Le voyage de Louis-Claude est un succès scientifique. Il fait des expériences au Cap, à l'île Maurice, à Timor, en Papouasie, aux îles Mariannes et Sandwich, détermine en 1819 la position des îles du Danger, fait escale à Sydney où il se livre à d'importantes études sur le magnétisme et la pesanteur. Il recueille de nombreux renseignements de géographie, d'ethnographie, de physique et de botanique. Retournant en France par le cap Horn, l'Uranie, poussée par un coup de vent soudain, est projetée sur une roche sous-marine, non inscrite sur les cartes imprécises de l'époque, le 14 février 1820, auprès des îles Malouines. Freycinet sauve cependant, non seulement l'équipage, mais aussi tous les travaux scientifiques. Il réussit à trouver un trois-mats, le Mercury, qu'il achète à un anglo-américain. Rebaptisé la Physicienne, le bateau lève l'ancre le 8 mai et atteint Le Havre le 13 novembre 1820. Élu membre de l'Académie des sciences en 1825, il participe à la création de la Société de géographie. Louis Claude de Saulces de Freycinet est le frère du baron Louis-Henri de Saulces de Freycinet

Publications

-Voyage de découvertes aux terres australes, exécuté sur les corvettes le Géographe, le Naturaliste et la goëlette le Casuarina, pendant les années 1800, 1801, 1802, 1803 et 1804, avec François Péron (3 volumes, 1807-1816)
-Essai sur la vie, les opinions et les ouvrages de Barthélemy Faujas de Saint-Fond (1820)
-Voyage autour du monde exécuté sur les corvettes de S. M. l'Uranie et la Physicienne pendant les années 1817, 1818, 1819 et 1820 (4 volumes, 1825-1844) Catégorie:Géographe français Catégorie:Géologue français Catégorie:Explorateur français Catégorie:Membre de l'expédition Baudin Catégorie:Membre de l'Académie des sciences (France) Catégorie:Naissance en 1779 Catégorie:Décès en 1842 ca:Louis Claude de Saulses de Freycinet de:Louis de Freycinet en:Louis de Freycinet it:Louis Claude de Saulces de Freycinet lb:Louis de Freycinet pl:Louis-Claude de Saulces de Freycinet pt:Louis Claude de Saulces de Freycinet
Sujets connexes
Académie des sciences (France)   Australie   Barthélemy Faujas de Saint-Fond   Cap Freycinet   Cap Horn   Circumnavigation   Drôme   Expédition Baudin   France   François Péron   Gibraltar   Géographie   Géologie   Jacques Arago   Jacques Félix Emmanuel Hamelin   Le Havre   Louis Isidore Duperrey   Montélimar   Papouasie   Rose Marie Pinon   Saulce-sur-Rhône   Société de géographie   Sydney   Timor   Toulon  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^