Bruges

Infos
Bruges (en néerlandais Brugge, en allemand Brügge) est une ville et commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, chef-lieu et plus grande ville de la province de Flandre-Occidentale. Elle est membre de l'Organisation des villes du patrimoine mondial, depuis l'an 2000. Elle fut également la capitale européenne de la culture en 2002, en même temps que la ville espagnole de Salamanque. Elle est appelée «Venise du Nord» ca
Bruges

Bruges (en néerlandais Brugge, en allemand Brügge) est une ville et commune néerlandophone de Belgique située en Région flamande, chef-lieu et plus grande ville de la province de Flandre-Occidentale. Elle est membre de l'Organisation des villes du patrimoine mondial, depuis l'an 2000. Elle fut également la capitale européenne de la culture en 2002, en même temps que la ville espagnole de Salamanque. Elle est appelée «Venise du Nord» car elle possède de nombreux canaux qui encerclent ou traversent la ville. On trouve encore des restes de forteresse (ainsi que des moulins) à côté des canaux entourant le centre ville. Bruges a encore un port important.

Historique de la ville

Quai Rozenhoed

Moyen Âge

Le nom de Bruges vient du norvégien ancien "Bryggja", signifiant "quai" ou "port". Bruges apparaît au Moyen Âge en tant que place fortifiée située le long d'un cours d'eau qui était le Zwin. Baudouin, vassal du roi carolingien Charles le Chauve, y habitait avec Judith, la fille de celui-ci qu'il avait enlevée. Pour pallier de nouvelles querelles, le roi avait envoyé son vassal Baudouin au pays flamand, où une population peu nombreuse craignait les invasions normandes. Baudouin devient le fondateur du comté de Flandre et étend son domaine de la région côtière juqu'à l'Escaut et l'Artois. Nous trouvons le nom de Bruges pour la première fois vers 875 sur une pièce de monnaie; ce nom viendrait vraisemblablement de l'ancien norvégien Bryggia, signifiant "débarcadère", et qui était la dénomination du lieu au temps des Vikings. Bruges n'est au qu'un rempart avec château et chapelle sur la place où s'élève à présent le Burg. Au Burg s'ajoutent un marché, une cour de justice et quelques routes qui mènent à la côte ou à l'intérieur du pays. Des navires viennent y accoster. Ils pénètrent dans l'embouchure du Zwin entre les bancs de sable et la côte flamande. Ainsi Bruges se développe également comme centre commercial. Bruges est mentionné par écrit sur document racontant le transfert d'un crucifix en or vers Bruges, peut être par peur des invasions normandes et laissant donc penser que Bruges est une ville plus sure, ce qui laisse supposé des fortifications et une garnison. Dans les années 900, le Burg est devenu un port. La retraite du comte n'est plus attaquée par les Normands, mais elle est visitée par des artisans et des commerçants. Elle obtient le statut de ville en 1128. Elle construit à l'époque des murs et des canaux. En l'an 1134, un raz-de-marée ouvre un chenal jusqu’à la baie du Zwin, de sorte que la ville a désormais un accès direct à la mer du Nord. La ville peut ainsi participer au commerce international qui relie l'Angleterre, productrice de laine, la Gascogne, productrice de vin, et les producteurs de textiles de Flandre. Le bras de mer passe près de la ville de Damme, qui va devenir un avant-poste commercial de Bruges. En 1200, la ville obtient le droit d'organiser un marché annuel. Les marchands du Rhin viennent rapidement jusqu’à Bruges, puis c'est au tour des marchands hanséatiques, venus de Lübeck et Hambourg. En 1253, la Hanse y obtient des privilèges et Bruges devient l'un des trois comptoirs hanséatiques en mer du Nord, avec Londres et Bergen. Dès la fin du et le début du , des marchands de Gênes, de Venise, de Florence, de Castille, du Portugal ou d'Écosse comptent parmi les visiteurs réguliers de la ville. L'arrivée du premier marchand génois en 1277 permet non seulement le début du commerce des épices avec le Levant, mais également un perfectionnement des techniques bancaires et financières dans la ville. En 1302, lors des fameuses matines brugeoises, la population de la ville se révolte contre l'occupation française, assassine la garnison en mai et se rallie aux comtes de Flandre. Deux mois plus tard, la ville prend part à la victoire flamande de la bataille des éperons d'or, contre le Roi de France. Canal (Spinolarei et Spiegelrei) En 1309, une bourse est créée et la ville devient le marché financier le plus sophistiqué des Pays-Bas durant le XIV siècle. Les marchands vénitiens arrivent dans la ville en 1314. Aux XIV et XV siècles des marchands de Lucques comme Dino Rapondi ou Les Époux Arnolfini s'y installent. La population de la ville passe de 35.000 habitants en 1340 à près de 100.000 en 1500. L'âge d'or de la ville entre le et le est donc dû à un commerce florissant axé principalement sur la draperie. À cette époque, Bruges est une véritable plaque tournante du commerce européen. Le commerce s'établit avec Londres, le nord de l'Europe et les grands ports d'Italie, Gênes et Venise. Au XV siècle, la ville est sous la tutelle des ducs de Bourgogne, qui amènent la ville à un haut degré de développement économique, architectural et culturel. À la fin du Moyen Âge, Bruges est la ville la plus riche d'Europe du Nord.

Époque moderne

À la fin du XV siècle, la baie du Zwin s'ensable progressivement et la liaison directe entre la ville et la mer est rompue. La Cour de Bourgogne quitte Bruges et l'empereur Maximilien Ier restreint les droits de la ville. Anvers devient la ville dominante des Flandres. La ville s'appauvrit et passe sous domination espagnole. La sécession des Pays-Bas espagnols, en 1584, mène au déclin final de la ville. En 1600, Bruges n'est plus qu'une ville de province. Durant le , diverses initiatives sont prises pour renouer avec le passé, les installations portuaires sont modernisées, mais sans beaucoup de succès. Aujourd'hui Bruges possède de nombreux musées, lieux touristiques comme le Beffroi, un nouveau port moderne et important (Zeebruges), mais encore deux clubs de football : Le FC Bruges et le Cercle Bruges KSV évoluant dans le stade Jan Breydel.

Géographie

La commune

220px Photo satellite de Bruges En 1971, la commune de Bruges a fusionné avec d’autres communes pour former une nouvelle entité. Voici les sections (deelgemeenten) de la commune:

Communes voisines

-Knokke-Heist
-Damme
-Beernem
-Oostkamp
-Zedelgem
-Jabbeke
-Zuienkerke
-Blankenberge

Curiosités

-La Grand Place (Grote Markt) avec le Beffroi. La Grand Place
-Le Burg avec l'Hôtel de ville, les bâtiments du Franc de Bruges et la Basilique du Saint-Sang. Le Burg
-Le Béguinage Béguinage Kruispoort
-L'Église Notre-Dame
-La Cathédral Saint-Sauveur (St.-Salvator)
-L'Ancien Hôpital Saint-Jean
-L'Église de Jérusalem
-Les anciennes portes de la ville: Boeveriepoort, Smedenpoort, Ezelpoort, Dampoort, Kruispoort, Gentpoort et le Katelijnepoort.
-La Procession du Saint-Sang.

Culture et art

Théâtres et salles de concert

Concertgebouw t Zand avec le Concertgebouw Beffroi Hôtel de ville Cathédral Saint-Sauveur Vue du Beffroi vers le nord-ouest
-Biekorf
-Bogardenkapel
-De Bond
-Concertgebouw
-De Dijk
-The English Theatre of Bruges
-Het Entrepot
-Jan Garemijnzaal
-Magdalenazaal
-Stadsschouwburg
-De Werf

Cinémas

-Cinema Lumière
-Cinema Liberty
-Kinepolis Bruges

Festivals

Musées

Musées communaux
-Les Beaux-Arts du 15ème au :
-Musée Groeninge
-Hôtel Arents
-Forum+ (plate-forme d’art plastique contemporain dans la tour du bâtiment (
Lantaarntoren), une initiative du Concertgebouw et de Musea Brugge (musées de Bruges), qui prévoit trois expositions par an.)
-Le Bruggemuseum (structure générique qui comprend tous les musées historiques de la ville):
-Musée Gruuthuse
-Église d’accueil Notre-Dame
-Musée d’Archéologie
-Gentpoort
-Beffroi
-Hôtel de Ville
-Franc de Bruges
-Musée des Arts et traditions populaires
-Moulin Sint-Janshuis
-Moulin Koelewei
-Musée de Guido Gezelle
-
Hospitaalmuseum (Musées d'hôpital):
-Ancien Hôpital Saint-Jean (Hans Memling)
-Notre-Dame de la Poterie
Musées non-communaux
-Maison de béguine
-Hof Bladelin
-Basilique du Saint-Sang
-Choco-Story (musée du chocolat)
-Musée brugeois du Diamant
-Lumina Domestica (musée de la lampe)
-Couvent Anglais
-Église de Jérusalem
-Centre de la Dentelle
-Guilde des arbalétriers de Saint-Georges
-Cathédral Saint-Sauveur
-Guilde des arbalétriers Saint-Sébastien
-Abbaye Saint-Trudo
-Observatoire Beisbroek et planétarium
-Abbaye de Ter Doest (à Lissewege)

Transport

Autoroutes

-E40
-E403
-E34
-A10

Train

De la gare principale de Bruges on a des connexions IC avec toutes les autres villes importantes de la Belgique (Bruxelles, Gand, Anvers, Liège, Kortrijk, Ostende, ...) et avec Lille. Il y a encore plusieurs trains régionaux et locaux. La gare principale accueille aussi le Thalys Paris - Bruxelles - Ostende. Gare de bus t Zand

Aéroport

L'aéroport le plus près de Bruges est l'Aéroport International d'Ostende-Bruges à Ostende, 20 kilomètres de Bruges.

Transport public urbain

Bruges possède un réseau de bus extensif, exploité par De Lijn. Il y a des lignes urbaines et régionales et des lignes servant la banlieue.

Espaces verts

Cette ville est très riche en espaces verts, notamment près des canaux encerclant la ville. Delphinarium dans le Boudewijn Seapark
- Baron Ruzettepark
- Graaf Visartpark
- Koning Albertpark
- Koningin Astridpark
- Minnewaterpark
- Pastoor Verhaegheplantsoen
- Stadspark Sebrechts
- Boudewijn Seapark (parc d'attractions et de loisirs, à Sint-Michiels)

Port

Bateau de conteneur Post-Panamax CMA CGM BALZAC à PSA HNN-Terminal Le port de Bruges est Zeebruges. C'est un des ports les plus importants de l'Europe.

Sport

Football

Bruges a deux équipes de football dans la première division belge (Jupiler League): FC Bruges et Cercle Bruges KSV. Les deux jouent au Stade Jan Breydel (30.000 sièges). Toutefois, FC Bruges a des propositions pour un nouveau stade d'environ 40.000 sièges.

Cyclisme

Le point de départ pour le Tour des Flandres est situé à Bruges.

Varia

Bruges dans la fiction

-Si Bruges est devenue une des cités les plus touristiques d'Europe, c'est un peu au poète symboliste belge Georges Rodenbach (1855-1898) qu'elle le doit, même si l'écrivain, devenu célèbre du jour au lendemain grâce à Bruges-la-Morte (1892), chef-d'œuvre du symbolisme, n'a jamais vécu dans la ville dont il a assuré la renommée littéraire. À une époque où l'idée de protection et de promotion du patrimoine était encore peu répandue, Georges Rodenbach a mis tout son talent d'écrivain pour prôner la mise en valeur du patrimoine brugeois : « Il y a de l'atavisme dans les œuvres et l'hérédité, ici aussi, explique mon amour pour cette Bruges admirable, que je serais heureux d'avoir assurée d'un peu de gloire auprès des esprits artistes de la France ».
-Le personnage de fiction, Dr. Evil, dans Austin Powers est également censé être de Bruges, même s'il a oublié qu'il devrait être en mesure de parler néerlandais, puisque Brugeois.
-Un autre personnage de fiction, Yoko Tsuno, passe une de ses aventures dans la cité de Bruges dans le passé du et dans le présent (Album : l'Astrologue de Bruges).
-
In Bruges, un film de Martin McDonagh, avec Colin Farrell, Brendan Gleeson, Clémence Poésy, Jérémie Renier, Jordan Prentice et Ralph Fiennes.
-
Aspe, des thriller-détectives de Pieter Aspe.

Contes et légendes

Minnewater Bruges est une ville pleine de contes et de légendes:

Le Minnewater

C'est le célèbre lac des amoureux à Bruges. La légende raconte qu'un fidèle amant enterra sa promise et déversa les eaux pour former un lac au-dessus de sa tombe.

La châsse de Sainte Ursule

C'est une peinture d'Hans Memling en forme d'église. Elle raconte l'histoire de Sainte Ursule qui promit de se marier avec un homme en échange de son évangélisation. Elle décida ensuite de faire un pélérinage à Rome accompagnée par 10 000 jeunes filles qu'elle fit avec son mari. Cependant elle fut prise en embuscade à son retour et fut tuée comme son mari, d'une flèche; Cela explique la raison pour laquelle sur la première peinture de la chasse on la voit en mariée tenant une flèche à la main ...

Gruuthuse

Du vieux flamand gruuthuse qui signifie «maison des herbes» et provient du métier de son habitant, un marchand d'herbe aromatique, le gruit, destinée à la fabrication de la bière et dont il détenait le monopole commercial. Elle fut aussi la demeure des seigneurs de Gruuthuse, dont Louis Gruuthuse qui fut notamment Chambellan du Roi de France. Au dessus du portail d'entrée se trouve la devise de la famille "
Plus est en vous...". Au dessus de la porte d'entrée principale de la maison, se trouve la statuette d'un chevalier, qui rappelle le premier statut de Louis Gruuthuse.

Taxes et vente de gruit

A l'origine, seule la famille Gruuthuse vendait du gruit. Devant le nombre d'autres commerçants voulant vendre cette herbe ils changèrent de stratégie et permirent aux autres marchands d'en vendre mais en prélevant une taxe sur sa vente, ce qui fut économiquement beaucoup plus intéressant.

Autre

Cette maison est aujourd'hui un musée consacré à la vie du Moyen-Âge, où est exposé du mobilier d'époque. Elle se trouve à côté de l'Église Notre-Dame, où la famille Gruuthuse disposait d'une loge particulière à laquelle ils avaient un accès privé depuis leur maison, ce qui était pour l'époque tout à fait exceptionnel.

Brugeois célèbres

Nés à Bruges

- Jan Breydel et Pieter de Coninck, résistants du contre le pouvoir français
- Philippe Ier de Castille, fondateur de la dynastie Habsbourg en Espagne et roi de Castille et de León
- Eugène Charles Catalan, mathématicien qui travailla essentiellement en théorie des nombres
- Hugo Claus, poète, auteur
- Paul Devaux, politicien belge
- Henri Milne Edwards, zoologiste français
- Guido Gezelle, Prêtre-poète
- Pierre Huyssens, frère jésuite, architecte, maitre du baroque religieux
- Tony Parker, joueur de basket-ball évoluant en NBA
- Grégoire de Saint-Vincent (1584-1667), jésuite, géomètre de la Quadrature du cercle
- Jean Schramme, colonel
- Le mathématicien hollandais Simon Stevin (1548-1620) est né à Bruges Morts ou ayant vécu à Bruges
- Gilles Binchois, compositeur
- Jan van Eyck, peintre flamand
- Gilles Joye, théologien
- Hans Memling, peintre flamand
- Guy Thys, entraîneur de football belge
- Juan Luís Vives, philosophe, théologien et grammairien
- François-Marie Salembier, le chef des Chauffeurs du Nord fut guillotiné à Bruges en 1798.

Jumelages

- Burgos (Espagne), 2007

Galerie et panoramas

Image:Beffroi bruges.jpg|Le Beffroi Image:OLVBrugge.jpg|Le Dijver et l'Église Notre-Dame Image:Brugge-Canal.jpg|Le Groenerei Image:Brugge our lady.JPG|l'Église Notre-Dame Image:Brugge.jpg|Canal Image:Brugge Markt1.jpg|
Provinciaal Hof'' à la Grand Place ==
Sujets connexes
Abbaye de Ter Doest   Allemand   Angleterre   Anvers   Arrondissement administratif de Bruges   Artois   Assebroek   Austin Powers   Autoroute belge A10   Baudouin Ier de Flandre   Beernem   Beffroi de Bruges   Belgique   Bergen (Norvège)   Blankenberge   Bourse (économie)   Bruges   Bruges-la-Morte   Bruxelles   Burgos   Béguinages flamands   Capitale européenne de la culture   Castille   Cercle Bruges KSV   Chauffeurs   Chef-lieu   Collège d'Europe   Comté de Flandre   Damme   De Lijn   Delphinarium   Dino Rapondi   Escaut   Espagne   Eugène Charles Catalan   Europe   FC Bruges   Flandre (Belgique)   Florence   France   Gand   Gascogne   Georges Rodenbach   Gilles Binchois   Groen!   Grégoire de Saint-Vincent   Guido Gezelle   Guy Thys   Gênes   Habsbourg   Hambourg   Hans Memling   Hanse   Henri Milne Edwards   Hugo Claus   Jabbeke   Jan Breydel   Jan van Eyck   Jean Schramme   Juan Luís Vives   Judith de France   Knokke-Heist   Koolkerke   L'Astrologue de Bruges   Les Époux Arnolfini   Lille   Lissewege   Liège   Londres   Lucques   Lübeck   Matines brugeoises (histoire)   Maximilien Ier du Saint Empire   Mer du Nord   Moyen Âge   National Basketball Association   Néerlandais   Oostkamp   Organisation des villes du patrimoine mondial   Ostende   Paris   Paul Devaux   Pays-Bas espagnols   Philippe Ier de Castille   Pierre Huyssens   Port de Bruges-Zeebruges   Portugal   Provinces de Belgique   Quadrature du cercle   Région flamande   Saint-André (Bruges)   Saint-Michel (Bruges)   Salamanque   Simon Stevin   Stade Jan Breydel   Symbolisme (art)   Thalys   Théorie des nombres   Tony Parker   Tour des Flandres   Venise   Vieux norrois   Viking   Ville de Belgique   Vlaams Belang   Zedelgem   Zeebruges   Zuienkerke   Zwin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^