FIP (radio)

Infos
FIP (initialement pour France Inter Paris) est un réseau radiophonique français créé en 1971. Il fait partie du groupe Radio France. Plus petit réseau des radios du groupe, c'est néanmoins celui qui assure le principal fil musical de secours du groupe Radio France, notamment en cas de panne ou de grève, voire pour certaines antennes nocturnes. La directrice de Fip est Dominique Pensec.
FIP (radio)

FIP (initialement pour France Inter Paris) est un réseau radiophonique français créé en 1971. Il fait partie du groupe Radio France. Plus petit réseau des radios du groupe, c'est néanmoins celui qui assure le principal fil musical de secours du groupe Radio France, notamment en cas de panne ou de grève, voire pour certaines antennes nocturnes. La directrice de Fip est Dominique Pensec.

Programmation

La station repose sur un concept qui n'a quasiment pas varié depuis sa création : un programme musical entrecoupé d'informations routières et culturelles et d'un court bulletin d'informations toutes les heures à 50, et sans aucune publicité. La station est animée de 7 h à 23 h, puis un robot repasse de 23 h à 7 h des parties de la programmation musicale des jours précédents. Le programme musical est complètement éclectique, mêlant tous les genres de musique : chanson, rock, world, classique, musique de films, jazz, etc. mais avec un sens consommé de l'enchaînement. Elle est une des très rares de son genre existant au monde. Depuis sa création, la seule innovation a été la création en 1982 d'une émission quotidienne consacrée au jazz : Jazz à FIP de 19 h 30 à 21 h, dimanche et jours fériés compris. Le générique de cette émission est un titre de Joe Zawinul intitulé Slivofip. Le programme musical et les flashes d'information sont communs à l'ensemble des FIP, ils sont diffusés depuis la Maison de Radio France à Paris. L'animation est par contre locale et diffusée depuis les studios de FIP à la Maison de Radio France à Paris pour l'Île-de-France; à Nantes pour Nantes et St-Nazaire; et depuis Bordeaux et Strasbourg pour leur propre ville. À noter que Simone Hérault, une des voix initiales de FIP, a mis celle-ci au service des annonces sonores de la SNCF. Parmi les autres voix "célèbres" de FIP, on peut également citer Kriss, l'une des première speakerines de la chaîne, qui anime aujourd'hui une émission sur France Inter.

Histoire

La station est créée le 4 janvier 1971Brochand, Christian, Histoire générale de la radio et de la télévision en France, tome 2, Paris, Documentation française, 1994, p. 379 par Jean Garetto et Pierre Codou, deux animateurs et producteurs de France Inter, à l'époque connus pour leur programmation du weekend : L'Oreille en coin. La radio est alors diffusée sur 514 m. (585 kHz) en onde moyenne à Paris, d'où son nom : France Inter Paris et son appellation FIP 514. Il s'agit d'un nouveau concept, quoique proche de l'ancienne émission de Paris-Inter nommée Travaillez en musiqueBrochand, Christian, Histoire générale de la radio et de la télévision en France, tome 2, Paris, Documentation française, 1994, p. 379. Il consiste en un fond sonore fluide et discret fait de musique classique légère, de jazz, de blues et de musique populaire. La programmation obéit à trois principesBrochand, Christian, Histoire générale de la radio et de la télévision en France, tome 2, Paris, Documentation française, 1994, p. 379:
-Le recours exclusif à des voix féminines.
-Les commentaires sont limités aux seules informations pratiques.
-La programmation est essentiellement musicale. Outre la programmation, c'est le ton des animatrices qui frappe : sucré et annonçant les embarras de la circulation avec humour et ironie. À tel point que le duo d'humoristes Guy Bedos et Sophie Daumier consacre un sketch à ce ton, suivi une dizaine d'années plus tard par celui des Inconnus dans Les radios libres. La diffusion de la station s'étend en province (Lyon, Marseille, etc.), le fil musical et le bulletin d'information étant repris avec une animation et des informations routières et culturelles locales. Le P final est alors décliné sur l'initiale locale : FIM, FIL, FIB, FIS, etc. FIP accompagne le développement technique de Radio France et passe successivement à la modulation de fréquence puis à la stéréophonie. Possédant une niche en tant que radio de service au sein du service public, FIP est peu touchée par la révolution du paysage radiophonique français à partir de 1981. En 1999 le plan Bleu lancé par Jean-Marie Cavada, PDG de Radio France, cherche à réattribuer les fréquences disponibles entre les radios locales (réseau France Bleu), Urgences, FIP et Le Mouv'. En ce qui concerne FIP, seules les stations faisant de l'audience sont conservées, tandis que celles de Metz et de Nice intègrent le réseau France Bleue. Cette mesure mécontente les fidèles qui créent des associations pour protester, et recoivent le soutien d'élus locaux. Plusieurs manifestations ont même lieu. Pour leur part les syndicats s'inquiètent des conséquences sur les personnels et font grêve le 24 mai 2000, jour de l'adoption du plan Bleu par le conseil d'administration de Radio FranceBrochand, Christian, Histoire générale de la radio et de la télévision en France, tome 3, 1974-2000, Paris : Documentation française, 2006, p. 329-330.

Emetteurs et Fréquences

Emetteurs et Histoire

Les émetteurs de Fip sont installés à :
- Bordeaux
- Nantes
- Saint-Nazaire
- Paris
- Île-de-France
- Strasbourg Depuis juillet 2006 :
- Montpellier Depuis juillet 2007
- Marseille
- Rennes
- Liste des fréquences de Fip au Mardi 17 juillet 2007
- Les différents éléments du réseau FIPSource : :

Liste des fréquences


- Fip Brighton UK : diffusion pirate non contrôlée par FIP arrêté en avril 2007
- Fip Marseille :

Diffusion pirate à Brighton

Selon un journal de Brighton, The Argus, un habitant de Brighton, une ville du Sussex, dans le sud-est de l'Angleterre, a rediffusé FIP sur la bande FM (91.0 et 98.5) durant dix années, The Argus, 8 avril 2004; , The Argus, 15 avril 2007 ; 23 avril 2007. Les deux signaux, qui relayaient FIP depuis le satellite. pouvaient être écoutés dans de nombreuses parties de la ville. Les deux transmetteurs servaient à couvrir plusieurs parties de la commune, l’un d’eux étant parait-il dans la partie de la ville nommée Bohemian Hanover. La station y est devenue très populaire. Les deux signaux fonctionnaient dans des fréquences utilisés à l’origine par FIP à Lille et à Metz inutilisés dans la région de Brighton et ne provoquaient donc pas d’interférence avec des stations existantes. La qualité technique du signal était très élevée et le système Radio data system(RDS) affichait FIP. La rediffusion était illégale et violait les lois britanniques appliquées par UK telecom et le régulateur des médias britanniques Ofcom. Les officiels de l’Ofcom ont visité l’adresse de l’opérateur pirate de la station en avril 2007 et confisqué le matériel, interrompant la diffusant de la radio pirate. Elle détient le record de la station de radio basée au Royaume-Uni ayant fonctionné le plus longtemps sans licence Une association pour les fans de FIP, nommée Vive la FIP a été créée et se réunit régulièrement à Brighton ; certains de ses membres ont même visité les studios de la station à Paris..

Historique des logos :

Image:Logo_Fip_Ancien.gif|Ancien logo de la station Image:Logo_Fip.jpg|Logo actuel de la station

Notes

==
Sujets connexes
Angleterre   Arcachon   Barre d'adresse   Bordeaux   Brighton   France   France Bleu   France Inter   Français   Free   Guy Bedos   Jazz   Jean-Marie Cavada   Joe Zawinul   Kriss   Le Mouv'   Les Inconnus   Lille   Maison de Radio France   Marseille   Metz   Microsoft Media Services   Modulation de fréquence   Montpellier   Nantes   Navigateur Web   Nice   Onde moyenne   Paris   Plugin   Radio France   Radio data system   Rennes   Saint-Nazaire   Simone Hérault   Société nationale des chemins de fer français   Sophie Daumier   Station de radio   Strasbourg   Winamp   XMMS  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^