Zirides

Infos
Les Zirides ( ou ) sont une dynastie berbère provenant de petite Kabylie, plus précisément de la tribu Kutama qui règne sur l'Ifriqiya, d'abord au nom des Fatimides, pendant environ deux siècles jusqu'à être affaiblie par les Hilaliens et finalement remplacée par les Almohades. Leur capitale est Kairouan. Une ramification de la famille règne sur Grenade jusqu'en 1090. Les Hammadides sont une autre ramification de cette dynastie.
Zirides

Les Zirides ( ou ) sont une dynastie berbère provenant de petite Kabylie, plus précisément de la tribu Kutama qui règne sur l'Ifriqiya, d'abord au nom des Fatimides, pendant environ deux siècles jusqu'à être affaiblie par les Hilaliens et finalement remplacée par les Almohades. Leur capitale est Kairouan. Une ramification de la famille règne sur Grenade jusqu'en 1090. Les Hammadides sont une autre ramification de cette dynastie.

Histoire

Au , cette tribu servant de vassal aux Fatimides défait la rébellion kharidjiste d'Abu Yazid (943-947). Ziri ibn Manad (935-973) est alors installé comme gouverneur du Maghreb central et fonde la résidence du gouvernement à Ashir (sud-est d'Alger) avec l'appui des Fatimides. Quand les Fatimides déplacent leur base en Égypte, en 973, Bologhin ibn Ziri, fils de Ziri, est nommé gouverneur de l'Ifriqiya. Or, le déplacement de la flotte fatimide vers l'Égypte rend la conservation de la Sicile kalbide impossible tandis que l'Algérie se disloque sous le gouvernement d'Hammad ibn Buluggin (fils de Buluggin). Les rapports avec les suzerains fatimides sont variables — des milliers de chiites perdent la vie en 1016 dans des rébellions en Ifriqiya et les Fatimides encouragent la défection de la Tripolitaine vis-à-vis des Zirides — mais demeurent étroits. En 1045, Muizz ibn Badis rompt totalement leurs relations avec les Fatimides en reconnaissant les Abbassides de Bagdad comme califes légitimes. Les Fatimides envoient alors les tribus bédouines des Hilaliens, mené par Abu Zayd al-Hilali, en Ifriqiya. Les troupes berbères appuyant les Zirides désertent et ces derniers se retrouvent défaits. L'anarchie résultante dévaste l'agriculture, précédemment florissante, et les villes côtières prennent une nouvelle importance comme voies d'accès pour le commerce maritime et comme bases pour la piraterie contre les expéditions chrétiennes. Après la perte de Kairouan en 1057, le règne des Zirides se limite à une bande côtière, avec Mahdia comme nouvelle capitale, alors que plusieurs émirats bédouins se forment à l'intérieur des terres. En 1087, Tamim ibn Muizz change la khutba pour faire référence au calife abbasside et marque ainsi la rupture définitive avec les Fatimides. Entre 1146 et 1148, les Normands de Sicile conquièrent toutes les villes côtières et, en 1152, les derniers Zirides d'Algérie cèdent face aux Almohades. Une branche des Zirides règne sur le royaume de Grenade mais, après sa chute, ils regagnent l'Afrique du Nord et s'installent notamment dans les environs de Melilla.

Dynastie


- ar:زيريون de:Ziriden en:Zirid es:Ziríes hu:Zírida-dinasztia ja:ズィール朝 sv:Zirider
Sujets connexes
Abbassides   Abu Yazid   Abu Zayd al-Hilali   Afrique du Nord   Agriculture   Alger   Almohades   Anarchie   Bagdad   Berbères   Bologhine ibn Ziri   Bédouins   Calife   Capitale   Chiisme   Croisade   Dynastie   Fatimides   Flotte   Hammadides   Hilaliens   Ifriqiya   Kairouan   Kharidjisme   Khutba   Maghreb   Mahdia   Melilla   Normands   Petite Kabylie   Pirate   Royaume de Grenade   Sicile   Tribu (ethnologie)   Tripolitaine   Vassalité  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^