Langue agglutinante

Infos
Une langue agglutinante est, en typologie morphologique, une langue dans laquelle le vocabulaire est formé en assemblant des éléments basiques invariables. Parmi les langues agglutinantes, figurent notamment : le basque, le coréen, l'espéranto, le finnois, le hongrois, le japonais, le nahuatl, l'abkhaze, le swahili, le turc et le zoulou. L'inuit est aussi une langue agglutinante, mais appartient à un type de langue agglutinante particulier : les langues polysynthétiques.
Langue agglutinante

Une langue agglutinante est, en typologie morphologique, une langue dans laquelle le vocabulaire est formé en assemblant des éléments basiques invariables. Parmi les langues agglutinantes, figurent notamment : le basque, le coréen, l'espéranto, le finnois, le hongrois, le japonais, le nahuatl, l'abkhaze, le swahili, le turc et le zoulou. L'inuit est aussi une langue agglutinante, mais appartient à un type de langue agglutinante particulier : les langues polysynthétiques.

Exemples

-en espéranto, Cindrulino « Cendrillon » se décompose en Cindro « Cendre » + ul « individu caractérisé par un trait particulier » + in « marque du sexe féminin » ; < En espéranto, le c se prononce ts. >
-en finnois, la forme taloissani « Dans mes maisons » se décompose en : talo « maison » + i marque du pluriel + ssa marque de l'inessif (« dans ») + ni suffixe indiquant un possesseur de première personne du singulier (« mon, ma, mes »), la forme uidessani « pendant que je nage » est construit sur uida « nager » + ssa + ni ;
-en japonais, samukunakattadeshōka ? « Il ne faisait pas si froid que ça, non ? » se décompose en : samui « froid » + kunai « négatif » + katta « passé » + deshō sorte de conditionnel adoucissant + ka, marque classique de l'interrogatif.
-en turc, la construction est très similaire : à partir de ev « maison » on forme : evler « les maisons », evlerim « mes maisons », puis evlerimde « dans mes maisons » ; Le terme de langue agglutinante a été créé en 1836 par le linguiste allemand Wilhelm von Humboldt. Il est formé à partir du verbe latin agglutinare, signifiant « coller ensemble ». Traditionellement, les langues agglutinantes se distinguent des langues flexionnelles et des langues isolantes. Nota bene : malgré sa grande capacité à créer des mots composés, (Donaudampfschifffahrtsgesellschaft = Société de navigation à vapeur du Danube) l'allemand ne fait pas partie des langues agglutinantes. Le principe de la composition (nominale, verbale ou autre) se trouve dans un grand nombre de langues qui peuvent par ailleurs avoir un fonctionnement grammatical global très différent.

Voir aussi

- Distinguer une langue flexionnelle d'une langue agglutinante
- ar:لغات اشتقاقية ast:Llingua aglutinante br:Yezh daspegel ca:Llengua aglutinant cs:Aglutinační jazyk cv:Аллюгативлă чĕлхесем cy:Iaith ddodiadol de:Agglutinierender Sprachbau en:Agglutinative language eo:Aglutina lingvo es:Lengua aglutinante fi:Agglutinatiivinen kieli gl:Lingua aglutinante hr:Aglutinativni jezici hu:Agglutináló nyelv it:Lingue agglutinanti ja:膠着語 ko:교착어 nl:Agglutinatie (taalkunde) nn:Agglutinerande språk no:Agglutinerende språk pt:Língua aglutinante ro:Limbă aglutinantă ru:Агглютинативный язык sr:Аглутинативни језици sv:Agglutinerande språk uk:Аглютинативні мови zh:黏着语
Sujets connexes
Abkhaze   Allemand   Basque   Coréen   Espéranto   Finnois   Hongrois   Inessif   Japonais   Langue   Langue flexionnelle   Langue inuit   Langue isolante   Langue polysynthétique   Latin   Nahuatl   Swahili   Turc   Typologie morphologique   Verbe   Wilhelm von Humboldt   Zoulou  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^