Comité international de la Croix-Rouge

Infos
Siège du CICR (Genève, Suisse) La croix rouge a joué un rôle majeur lors de la Première Guerre mondiale, puis lors de beaucoup d'autres conflits, locaux ou globaux Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est une organisation internationale humanitaire, créée en 1863 par un groupe de citoyens de Genève (Suisse) dont faisaient partie Gustave Moynier, Henri Dunant (Prix Nobel de la Paix en 1901) et Guillaume-Henri Dufour. C'est donc la plus anc
Comité international de la Croix-Rouge

Siège du CICR (Genève, Suisse) La croix rouge a joué un rôle majeur lors de la Première Guerre mondiale, puis lors de beaucoup d'autres conflits, locaux ou globaux Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) est une organisation internationale humanitaire, créée en 1863 par un groupe de citoyens de Genève (Suisse) dont faisaient partie Gustave Moynier, Henri Dunant (Prix Nobel de la Paix en 1901) et Guillaume-Henri Dufour. C'est donc la plus ancienne organisation humanitaire existante. Le CICR s'est vu décerner le Prix Nobel de la paix en 1917, 1944 et 1963. Depuis le début, les membres du Comité, de citoyenneté suisse, sont cooptés ; ils sont aujourd'hui une vingtaine. Comme les autres composantes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, le CICR utilise comme emblème la croix rouge sur fond blanc. Le CICR, qui a son siège à Genève (Suisse), est présent dans environ 80 pays et compte plus de 12 000 collaborateurs. Il est présidé par Jakob Kellenberger et son Directeur général est Angelo Gnaedinger.

La mission et le mandat du CICR

Logo officiel du CICR Toute l'action du CICR est fondée sur la mission suivante, qui est l'expression synthétique de sa nature et de sa spécificité : :. La vocation du CICR est exclusivement humanitaire ; il intervient dans les situations de conflit armé ou de troubles internes, avec pour mission essentielle de diminuer les souffrances des victimes de ces violences, sans distinction d'appartenance politique, ethnique, religieuse ou sociale. Pour ce faire, il doit être reconnu par toutes les parties au conflit dans les zones où il travaille. D'autre part, il dirige et coordonne les activités internationales de secours du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge là où il existe déjà un conflit. Le mandat du CICR est reconnu en droit et lui a été confié par la communauté internationale : les Conventions de Genève citent en effet nommément le CICR pour l'accomplissement de diverses tâches humanitaires indispensables en cas de conflit armé. À cela s'ajoutent les Statuts du CICR, sur la base desquelles l'organisation peut développer ses activités dans les situations de violence interne bien que celles-ci ne soient pas couvertes par les Conventions de Genève.

L'histoire du CICR

L'action du CICR

Les activités du CICR sont cadrées par les sept principes fondamentaux de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : Humanité, impartialité, neutralité, indépendance, volontariat, unité et universalité. Pour accomplir sa mission, le CICR a articulé ses activités autour de quatre pôles ou programmes :
- la protection des personnes affectées par un conflit, qu'il s'agisse de prisonniers de guerre, de détenus de sécurité, ou de civils subissant les effets des combats. Les délégués visitent les lieux de détention, s'entretiennent sans témoins avec certains prisonniers de leur choix, puis soumettent leurs constatations et recommandations aux autorités responsables pour que ces dernières assurent des conditions matérielles et psychologiques conformes au droit en vigueur. Pour la population civile, les délégués s'enquièrent de leur situation et d'éventuelles violations commises à leur encontre par les parties au conflit (armée ou rebelles). Le dialogue entre le CICR et les responsables présumés des violations est en principe confidentiel, sauf blocage durable ou violation particulièrement grave, auquel cas le CICR peut choisir de s'exprimer publiquement comme ce fut le cas par exemple avec le Myanmar, dénoncé le 29 juin 2007, communiqué de presse 82/07.. Un pan important du travail de protection du CICR vise à rétablir les liens familiaux, dans le cas où une famille a été séparée par les combats : ce rétablissement peut se faire par l'échange de messages Croix-Rouge (formulaire permettant l'échange de nouvelles familiales et acheminé par les délégués du CICR ou les volontaires des Sociétés nationales de la Croix-Rouge ou du Croissant-Rouge), ou la recherche d'une personne portée disparue, que cela soit à l'occasion d'une arrestation, d'un acte de guerre ou d'un déplacement précipité, au cours duquel les enfants perdent le contact avec leurs parents.
- assistance des personnes affectées par un conflit. Là aussi, cela peut concerner la population civile, les détenus, les blessés, les malades, etc. Outre les distributions de nourriture ou de matériel de première nécessité bien connues, le CICR a développé des techniques d'appareillage orthopédique particulièrement adaptées aux conditions précaires prévalant dans les pays en guerre, et forme également des chirurgiens aux pratiques spécifiques de la chirurgie de guerre.
- la prévention des crimes de guerre et autres violations du DIH (droit international humanitaire, appelé également (mais improprement) "droit de la guerre"). Le CICR travaille à cet objectif par la promotion et le renforcement du droit et des principes humanitaires universels, à travers le DIH.. C'est ainsi qu'il est à l'origine en 1864 de la première Convention de Genève, puis des quatre Conventions de Genève en 1949, de leurs deux Protocoles additionnels en 1977, et de leur troisième Protocole additionnel de 2005, qui sont actuellement en vigueur. Le CICR soutient les Etats qui souhaitent ratifier les traités de DIH ou qui, après la ratification, doivent mettre leur législation nationale en conformité avec le DIH. Il s'agit en premier lieu des Conventions de Genève et de leurs trois Protocoles additionnels, mais également d'autres traités qui protègent les personnes affectées par les conflits, comme le Traité d'Ottawa visant à l'interdiction des mines anti-personnel. Le CICR a également activement promu l'interdiction préventive des armes laser aveuglantes, Revue internationale de la Croix-Rouge no 819, p.289-319, juin 1996..
- la coopération avec les autres composantes du Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge sur le site du CICR.. Il s'agit de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, ainsi que des Sociétés nationales, actuellement (2007) au nombre de 183. Dans le cadre de ses prérogatives, le CICR a en effet la responsabilité de reconnaître les Sociétés nationales (ex. Croix-Rouge française, Croissant-Rouge afghan ou, plus récemment, le Magen David Adom israélien et le Croissant-Rouge palestinien, etc.) lorsque celles-ci répondent à une dizaine de critères de base visant à assurer que la Société nouvellement reconnue sera en mesure d'agir dans le respect du DIH, mais aussi des principes fondamentaux et des Statuts du Mouvement. Avant et après leur reconnaissance, le CICR les soutient également dans leur propre pays, afin qu'elles se développent et puissent remplir leur rôle d'auxiliaires des pouvoirs publics et fournir les services humanitaires en fonction des besoins constatés. Le CICR dispose d'un statut d'observateur à l'ONU. Il collabore également avec d'autres instances internationales comme l'Union européenne, l'Union africaine, l'OSCE, ainsi que les organisations non-gouvernementales avec lesquelles il coordonne au mieux ses activités d'assistance sur le terrain pour l'intérêt des bénéficiaires.

Voir aussi

- Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
- Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
- Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge

Notes et références

Lien externe

- Comité international de la Croix-Rouge Catégorie:Association ou organisme international Catégorie:Association ou organisme basé à Genève Catégorie:Lauréat du Prix Nobel de la Paix Croix-Rouge ar:اللجنة الدولية للصليب الأحمر ca:Comitè Internacional de la Creu Roja da:Den internationale Røde Kors Komité en:International Committee of the Red Cross es:Comité Internacional de la Cruz Roja frp:Comitât entèrnacionâl de la Crouèx-Roge it:Comitato Internazionale della Croce Rossa ja:赤十字国際委員会 ko:적십자 국제 위원회 no:Den internasjonale Røde Kors-komiteen vi:Ủy ban Chữ thập đỏ quốc tế
Sujets connexes
Conventions de Genève   Emblèmes de la Croix-Rouge   Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge   Genève   Guillaume-Henri Dufour   Gustave Moynier   Henri Dunant   Jakob Kellenberger   Magen David Adom   Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge   Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge   Organisation des Nations unies   Première Guerre mondiale   Prix Nobel de la paix   Suisse  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^