Jacques Anquetil

Infos
Jacques Anquetil (surnommé Maître Jacques) est né à Mont-Saint-Aignan le 8 janvier 1934 et mort d'un cancer le 18 novembre 1987 à La Neuville-Chant-d'Oisel. Il fut un prestigieux coureur cycliste français, père d’une fille et d’un garçon, Christopher, à seize années d’écart.
Jacques Anquetil

Jacques Anquetil (surnommé Maître Jacques) est né à Mont-Saint-Aignan le 8 janvier 1934 et mort d'un cancer le 18 novembre 1987 à La Neuville-Chant-d'Oisel. Il fut un prestigieux coureur cycliste français, père d’une fille et d’un garçon, Christopher, à seize années d’écart.

Biographie

Jacques Anquetil possédait un vélo depuis l’âge de quatre ans, mais attendit le 2 décembre 1950 pour signer sa première licence amateur à l'AC Sotteville. Après un CAP d’ajusteur-fraiseur, il pensait se destiner à seconder son père, horticulteur spécialisé dans la culture des fraises. Il signe à cette époque 16 victoires chez les amateurs, dont le Prix Maurice Latour le 3 mai 1951 à Rouen (1 victoire), le Prix de France en 1952 et le Tour de la Manche et le Championnat national sur route la même année. Il devint cycliste professionnel en 1953 et ce jusqu'en 1969 en signant 184 victoires. Anquetil porta successivement les couleurs de « La Perle » (1953-1955) (directeur sportif : Francis Pelissier), « Heylett » (1956-1958), « ACBB Leroux » (1959-1960), « Saint-Raphaël » (1961-1964), « Ford-Gitane » (1965-1966), équipe française avec laquelle il remporte la Coupe du Monde Intermarques en 1965 et « Bic » (1967-1969). Son premier entraîneur, dès sa licence à Sotteville, fut André Boucher (dit papa Boucher ) auprès duquel il revenait souvent prendre conseils et forces avant de grandes compétitions, du type « contre-la-montre ». À son retrait de la compétition, il fut correspondant du journal L'Équipe, consultant sur Europe 1 puis sur Antenne 2, directeur de course (Paris-Nice et Tour Méditerranéen), directeur sportif de l'équipe de France (aux championnats du monde), membre du comité directeur de la FFC, reporteur à la télévision… et enfin gentleman farmer du « Domaine des Elfes » (deux kilomètres carrés de terres à La Neuville-Chant-d'Oisel à 17 kilomètres de Rouen). Parallèlement à ses nombreuses victoires, il fut maintes fois récompensé et reçut le titre de champion des champions français (L'Équipe) en 1963 ainsi que les grades de : :Chevalier de l’Ordre national du Mérite en 1965 (croix du mérite) :Chevalier de la Légion d'honneur le 5 octobre 1966

Palmarès

RD36 et RD938 à Châteaufort (Yvelines), en haut de la côte de la Trinité
-Super Prestige Pernod en 1961, 1963, 1965, et 1966 (3 : 1964)
-Prestige Pernod: 1961, 1963, 1965
-Challenge de France des organisateurs: 1965
-Challenge Yellow (Sédis) : 1957, 1965
-Trophée Edmond Gentil : 1953, 1960, 1963
-Coupe Deutsch de la Meurthe : 1964
-Tour de France : 1957 (son premier tour disputé), 1961 (maillot jaune de bout en bout), 1962, 1963 et 1964 ; son équipe St-Raphaël remporte le classement en 1962 et 1963 ; L'équipe de France le remporte en 1957, 1960 et 1961) (49 jours en jaune ; 2 du classement par points : 1963 (3 : 1959)
-16 victoires d’étapes sur le Tour de France
-Tour d’Italie : 1960 et 1964
-6 victoires d’étapes sur le Tour d’Italie
-Tour d’Espagne : 1963
-1 victoire d’étape sur le Tour d’Espagne
-Grand prix des Nations : 1953, 1954, 1955, 1956, 1957, 1958, 1961, 1965 et 1966
-Gand-Wevelgem : 1964
-Bordeaux-Paris : 1965
-Liège-Bastogne-Liège : 1966
-Paris-Nice : 1957, 1961, 1963, 1965 et 1966
-Critérium du Dauphiné libéré : 1963 et 1965
-Quatre jours de Dunkerque : 1958, 1959
-Critérium National : 1961, 1963, 1965, 1967
-Critérium des As : 1959, 1960, 1963, 1965
-Tour de Catalogne : 1968
-Tour du Pays Basque : 1969
-Tour de Sardaigne : 1966
-Tour du Var : 1968
-Route d’Auvergne : 1963
-Trophée Baracchi : 1962, 1965, 1968
-Trophée de l’Île de Man : 1965
-Trois Jours de Belgique : 1958
-Roue d’Or: 1957, 1958, 1959, 1965, 1966, 1967
-Bol d’Or des Monedières : 1955, 1962
-Rouen-Lisieux-Rouen : 1953
-Grand Prix de Lugano : 1953, 1954, 1958 à 1961, 1965
-Grand Prix de Genève : 1955 à 1959
-Grand Prix de Forlì : 1958 à 1961, 1965
-Grand Prix de Bretagne : 1959
-Six-Jours de Paris : 1957, 1958 (avec Darrigade et Terruzzi)
-Record de l’heure
-19 juin 1956 (46, 159 km)
-27 septembre 1967 (47, 493 km, non homologué)
-Record des 20 km
-19 juin 1956 en 25' 57" 40"'
-Champion de Normandie sur route : 1951, 1952
-Champion de France sur route amateur : 1952
-Champion de France de poursuite professionnelle : 1955, 1956, 1957
-Médaille de bronze aux Jeux Olympiques d'été de 1952 dans l'épreuve du 100 km sur route contre-la-montre par équipes, avec Tonello et Rouer)
-2 : Championnat du monde de cyclisme sur route : 1966
-2 : Championnats du monde de poursuite : 1956
-2 : Championnats de France de poursuite professionnel : 1957
-2 : Championnats de France omnium professionnel : 1967
-2 : Roue d’Or : 1956, 1960, 1962
-2 : Gênes-Nice : 1957
-2 : Critérium des As : 1954
-2 : Tour de l’Hérault : 1967
-2 : Ascension du Mont-Faron : 1968
-2 : Grand Prix d’Alger : 1960 (contre-la-montre par équipe, avec le champion olympique français de la discipline sur 100 km en 1956, Roger Vermeulen)
-3 : Championnats de France sur route professionnel : 1963, 1965
-3 : Gand-Wevelgem : 1959
-3 : Paris-Nice : 1969 (sa dernière saison professionnelle)
-3 : Boucles de la Seine : 1958
-3 : Critérium National : 1960
-3 : Trophée Longines TTT de Rimini : 1960 (avec Stablinski, Darrigade, Graczyk et Elliott)
-8 du classement mondial amateur en 1952
-12 de l’épreuve olympique individuelle sur route en 1952

Résultats sur le Tour de France

Jacques Anquetil a été le premier coureur à gagner 5 fois le Tour de France. Avant lui, le record était de 3 (dernier en date : Louison Bobet).
-Tour de France 1957 : Vainqueur du classement général et de quatre étapes
-Tour de France 1958 : Abandon (23 étape)
-Tour de France 1959 : 3 du classement général
-Tour de France 1961 : Vainqueur du classement général et de deux étapes
-Tour de France 1962 : Vainqueur du classement général et de deux étapes
-Tour de France 1963 : Vainqueur du classement général et de quatre étapes
-Tour de France 1964 : Vainqueur du classement général et de quatre étapes
-Tour de France 1966 : Abandon (19 étape)

Résultats sur le Tour d’Italie

-Tour d'Italie 1959 : 2 du classement général et vainqueur de deux étapes
-Tour d'Italie 1960 : Vainqueur du classement général et de deux étapes
-Tour d'Italie 1961 : 2 du classement général et vainqueur d’une étape
-Tour d'Italie 1964 : Vainqueur du classement général et d’une étape
-Tour d'Italie 1966 : 3 du classement général
-Tour d'Italie 1967 : 3 du classement général

Résultats sur le Tour d’Espagne

-Tour d'Espagne 1962 : Abandon
-Tour d'Espagne 1963 : Vainqueur du classement général et d’une étape

Citation

-« Il faut être un imbécile ou un faux-jeton pour s’imaginer qu’un cycliste professionnel qui court 235 jours par an peut tenir le coup sans stimulants. », L’Equipe, 1967

Biographies

- Jacques Anquetil, En brûlant les étapes, éd. Calmann-Lévy, 1966
- Jacques Anquetil en bandes dessinées, dans l'hebdomadaire Vaillant, le 11 juin 1967 par Raymond Poïvet
- Cécile-Anne Sibout, « Un sportif normand exceptionnel, Jacques Anquetil », coll. Histoire(s) d'agglo, 18, 2002
- Sophie Anquetil (sa fille), Pour l’amour de Jacques, éd. Grasset, 2004; rééd. Lgf, 2005
- Les histoires secrètes du Tour de France : Itinéraires d'une passion de Henri Sannier, Emmanuel Galiero, préface de Laurent Jalabert. Ed. du Rocher, 2006.

Vidéo et DVD thèques

- Anquetil - Champion de légende, de Jean-Marc et Roger Dries, TF1 vidéo, 1996 (VHS)
- Anquetil contre Poulidor, coll. Les grands duels du sport, éd. ARTE vidéo, 2004
- Jacques Anquetil, coll. Les légendes du cyclisme, éd. TF1 vidéo, 2005
- Légendes du tour - Hinault - Anquetil - Bobet, éd. france télévisions, 2006
-
- ==
Sujets connexes
André Darrigade   Bordeaux-Paris   Certificat d'aptitude professionnelle   Châteaufort (Yvelines)   Coupe du monde de cyclisme sur route   Critérium du Dauphiné libéré   Cyclisme sur route   Europe 1   Fraise (fruit)   Fédération française de cyclisme   Gand-Wevelgem   Grand prix des Nations   Jeux Olympiques d'été   L'Équipe   La Neuville-Chant-d'Oisel   Liège-Bastogne-Liège   Longines   Louison Bobet   Légion d'honneur   Mont-Saint-Aignan   Ordre national du Mérite   Paris-Nice   Quatre jours de Dunkerque   Raymond Poïvet   Rouen   Route départementale 36 (Yvelines)   Sotteville-lès-Rouen   Tour d'Espagne   Tour d'Italie   Tour de Catalogne   Tour de France (cyclisme)   Tour de France 1957   Tour de France 1958   Tour de France 1959   Tour de France 1961   Tour de France 1962   Tour de France 1963   Tour de France 1964   Tour de France 1966   Vaillant (bande dessinée)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^