Julius Plücker

Infos
Julius Plücker. Julius Plücker (16 juin, 1801 – 22 mai, 1868) était un mathématicien et un physicien allemand. Il a obtenu des résultats fondamentaux en géométrie analytique et fut un pionnier dans les recherches sur les rayons cathodiques qui aboutirent à la découverte de l'électron. Il a aussi beaucoup travaillé sur les courbes de Lamé. Plücker est né à Elberfeld (aujourd'hui incorporé à Wuppertal). Après des études à Düsseldorf et dans les universités
Julius Plücker

Julius Plücker. Julius Plücker (16 juin, 1801 – 22 mai, 1868) était un mathématicien et un physicien allemand. Il a obtenu des résultats fondamentaux en géométrie analytique et fut un pionnier dans les recherches sur les rayons cathodiques qui aboutirent à la découverte de l'électron. Il a aussi beaucoup travaillé sur les courbes de Lamé. Plücker est né à Elberfeld (aujourd'hui incorporé à Wuppertal). Après des études à Düsseldorf et dans les universités de Bonn, Heidelberg et Berlin, il se rend à Paris en 1823, où est il est influencé par la grande école des géomètres français, dont le fondateur Gaspard Monge venait juste de mourir. En 1825, il retourne à Bonn et en 1828 il devient professeur de mathématiques. La même année, il publie le premier tome de son Analytisch-geometrische Entwickelungen (Développements analytico-géométriques), qui introduit pour la première fois sa méthode de la notation abrégée. En 1831, il publie le second volume, dans lequel il établit clairement les fondations du grand principe de dualité. En 1847, Plücker devient professeur de physique à Bonn. En 1858, il publie la première de ses recherches classiques sur l'action des aimants sur la décharge électrique dans les gaz raréfiés. Il montre que la décharge provoque la formation d'une lueur fluorescente sur les parois de verre du tube à vide, et que l'on peut forcer la lueur à se décaler en appliquant un aimant sur le tube, créant ainsi un champ magnétique. Plus tard, on a montré que la lueur venait des rayons cathodiques. Plücker, d'abord seul, puis en collaboration avec Johann Hittorf, fait de nombreuses découvertes importantes dans la spectroscopie des gas. Il est le premier à utiliser le tube à vide avec une partie capillaire (tube de Geissler) qui permet d'augmenter suffisamment la faible intensité des décharges électriques pour permettre l'étude spectroscopique. Il devance Robert Wilhelm Bunsen et Gustav Kirchhoff en annonçant que les lignes du spectre sont caractéristiques de la substance qui les a émises, et en montrant la valeur de cette découverte en Analyse chimique. Selon Hittorf, il fut le premier à voir les trois lignes du spectre de l'hydrogène, qui furent trouvées quelques mois après sa mort dans le spectre des protubérances solaires. En 1865, Plücker retourne à la géométrie et invente alors ce qu'on appelait la géométrie des lignes au . En géométrie projective, les coordonnées de Plücker sont un ensemble de coordonnées homogènes introduites d'abord pour plonger l'ensemble des lignes de l'espace projectif de dimension trois dans une quadrique dans l'espace projectif de dimension cinq. Leur construction utilise les mineurs 2×2, ou de façon équivalente, la seconde puissance extérieure de l'espace vectoriel de dimension 4 sous-jacent. Les coordonnées de Plücker font maintenant partie de la théorie des grassmanniennes, qui décrivent l'ensemble des sous-espaces de dimension k dans un espace de dimension n en toute généralité. Plücker a reçu la Médaille Copley de la Royal Society en 1866. Catégorie:Naissance en 1801 Catégorie:Décès en 1868 Catégorie:Mathématicien allemand Catégorie:Physicien allemand de:Julius Plücker en:Julius Plücker it:Julius Plücker pt:Julius Plücker ru:Плюккер, Юлиус sl:Julius Plücker sv:Julius Plücker
Sujets connexes
Allemagne   Berlin   Bonn   Coordonnées homogènes   Déterminant   Düsseldorf   Elberfeld   Gabriel Lamé   Gaspard Monge   Grassmannienne   Gustav Kirchhoff   Géométrie   Géométrie analytique   Géométrie projective   Heidelberg   Mathématicien   Médaille Copley   Paris   Physicien   Quadrique   Rayons cathodiques   Robert Wilhelm Bunsen   Royal Society   Spectroscopie   Wuppertal  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^