Monocotylédone

Infos
Parmi les angiospermes ou plantes à fleurs, les monocotylédones comprennent des végétaux dont la plantule typique ne présente qu'un seul cotylédon sur l'embryon, qui évolue en donnant une préfeuille. À cette particularité principale s'ajoutent les caractéristiques suivantes :
- Tiges : pas de formation de bois secondaire et absence d'un véritable tronc ; même si certaines monocotylédones (palmiers) ont un port arborescent on ne rencontre pas dans cette
Monocotylédone

Parmi les angiospermes ou plantes à fleurs, les monocotylédones comprennent des végétaux dont la plantule typique ne présente qu'un seul cotylédon sur l'embryon, qui évolue en donnant une préfeuille. À cette particularité principale s'ajoutent les caractéristiques suivantes :
- Tiges : pas de formation de bois secondaire et absence d'un véritable tronc ; même si certaines monocotylédones (palmiers) ont un port arborescent on ne rencontre pas dans cette classe de vrais arbres.
- Feuilles : parfois pennées, présentant des nervures principales parallèles.
- Fleurs : fondamentalement trimères : 3 sépales, 3 pétales, 2x3 étamines, 3 carpelles; symétrie dont on retrouve la trace même chez des fleurs évoluées comme celles des orchidacées Les monocotylédones constituent une évolution relativement récente du règne végétal, par rapport aux dicotylédones qui ont très longtemps été seules représentantes des plantes à fleurs. Cette caractéristique peut donc être comprise comme une évolution irréversible, issue d'une variabilité génétique d'une plante dicotylédone. On relève parmi ces plantes notamment les herbacées, les orchidées, palmiers, graminées.

Classification classique

En classification classique de Cronquist, 1981, les monocotylédones sont la classe Liliopsida (dans les divisions Magnoliophyta . Elles sont divisées en 5 sous-classes :
- classe Liliopsida :
- sous-classe Alismatidae :
- sous-classe Arecidae :
- sous-classe Commelinidae :
- sous-classe Liliidae :
- sous-classe Zingiberidae

Thorne

En classification classification classique de Thorne (1992), les monocotylédones sont la sous-classe Liliidae en classe Magnoliopsida . Elles sont divisées en 8 superordres.

Classification APG

En classification phylogénétique APG II (2003), les monocotylédones sont le clade monocots (anglais), situé dans le clade angiosperms (anglais; en francais angiospermes). Elles sont divisées en 10 ordres (et deux familles)
- clade des Monocotylédones (anglais monocots) : :
- Non regroupés dans une sous-clade, pour l'instant : :::
- famille Petrosaviaceae ::
- ordre Acorales ::
- ordre Alismatales ::
- ordre Asparagales ::
- ordre Dioscoreales ::
- ordre Liliales ::
- ordre Pandanales :
- sous-clade des Commelinidées (anglais commelinids) : ::::
- famille
Dasypogonaceae'' :::
- ordre Arecales :::
- ordre Commelinales :::
- ordre Poales :::
- ordre Zingiberales NB. Dans la première classification phylogénétique APG (1998), le nom anglais "commelinoids" (Commélinoïdes) etait utilisé pour les "commelinids" de APG II (2003).

Voir aussi

- Classification APG, Classification APG II ==
Sujets connexes
Acorales   Alismatales   Alismatidae   Arecales   Arecidae   Asparagales   August Johann Georg Karl Batsch   Bois   Clade   Classe (biologie)   Classification APG   Classification APG II   Classification de Thorne   Commelinales   Commelinidae   Commelinidées   Cotylédon   Dasypogonaceae   Dioscoreales   Liliales   Liliidae   Nervure   Pandanales   Petrosaviaceae   Plante   Poales   Zingiberales   Zingiberidae  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^