Dhyāna

Infos
Le dhyāna ( en sanskrit; en pali: jhāna) désigne des état de concentration exceptionnels cultivés dans l'hindouisme et le bouddhisme. Il est souvent traduit par « absorption » ou « », bien qu'étymologiquement il signifie simplement méditation, contemplation. Patañjali, le célèbre compilateur de la voie du rāja yoga, en fait une étape préliminaire à la « samādhi », mais souvent les deux termes sont interchangés, ou équivalents pour désign
Dhyāna

Le dhyāna ( en sanskrit; en pali: jhāna) désigne des état de concentration exceptionnels cultivés dans l'hindouisme et le bouddhisme. Il est souvent traduit par « absorption » ou « », bien qu'étymologiquement il signifie simplement méditation, contemplation. Patañjali, le célèbre compilateur de la voie du rāja yoga, en fait une étape préliminaire à la « samādhi », mais souvent les deux termes sont interchangés, ou équivalents pour désigner ces états de conscience « transcendants ». Par exemple, les traductions Ch'an en chinois, Sŏn en coréeen et Zen en japonais sont des noms décoles de dhyāna bouddhistes, dérivées les unes des autres, où dhyāna prend ce sens fort de samādhi. On rencontre plus souvent, en bouddhisme, le terme pali jhāna, parce que les enseignements qui y sont liés sont plutôt une préoccupation de l'école Theravāda.

Dans le yoga

Dhyana est l'avant-dernière des huit directions, ou « membres », exposées dans le Yoga, plus particulièrement le Raja yoga décrit par Patañjali dans les Yoga Sutras. Cette étape s'intègre à une pratique beaucoup plus vaste basée sur l'observance simultanée des huit directions appelées Ashtanga Yoga, qui sont :
-yama: code moral envers autrui,
-Niyama : les observances envers soi-même,
-Asana : posture,
-Pranayama : contrôle de la respiration,
-Pratyahara : écoute sensorielle intérieure,
-Dharana : concentration, "Etablir la fixation du mental sur un seul point, c'est la concentration."page 43 Jean Papin, LA VOIE DU YOGA, Ed. Dervy, Paris, 1990, 280 p. ISBN : 2850761710 (Yoga Sutra III-1).
-
Dhyana
' : méditation, "L'y maintenir dans un courant ininterrompu, c'est la méditation."page 43 Jean Papin, LA VOIE DU YOGA, Ed. Dervy, Paris, 1990, 280 p. ISBN : 2850761710 (Yoga Sutra III-2). Samadhi : absorption, état de l'unité, équanimité. La concentration est associée au mental, la méditation est associée à la conscience.

Dans le Bouddhisme

Therāvda

Atteindre les jhānas correspond au développement de la tranquillité : voir Samatha bhavana. On distingue cinq jhānas de la forme ou de la sphère physique pure. Ces jhānas sont différenciés en fonction des "facteurs" qui les caractérisent ; ces facteurs sont des activités mentales, samkhāra, dont voici la liste :
- Pensée conceptuelle, ou prise-ferme : vitakka ;
- Réflexion décisive, ou application soutenue :vicara
- Joie, ravissement : piti ;
- Bonheur : sukkha ;
- Concentration : ekkagata ;
- Équanimité : upekkha. Les cinq jhānas du monde de la forme comporte tous des facteurs différents ; leur nombre est parfois abrégé à quatre, le deuxième dhyana n'étant alors pas cité :
- Vitakka, vicara, piti, sukkha et ekkagata ;
- Vicara, piti, sukkha et ekkagata
- Piti, sukkha et ekkagata.
- Sukkha et ekkagata.
- Upekkha et ekkagata. Ces deux facteurs, équanimité et concentration, resteront présents dans les 4 jhānas du sans-forme ou non physiques, .

Mahayana

Chan et Zen

Chan et Zen sont les transcriptions en chinois et en japonais du terme Dhyana. Dans ces écoles, la pratique correspond au zazen tout en ne s'y limitant pas. Dhyana y est traditionnellement présenté comme la triple pratique de Sila, Samadhi et Prajna.

Voir aussi

- Facteurs menant au dhyana : vitakka, vicara, piti, sukkha et upekkha. Le dernier facteur, ekkagata correspond à l'achèvement du samadhi.

Notes et références

==
Sujets connexes
Asana   Bouddhisme   Chan (bouddhisme)   Dharana   Ekkagata   Gérard Huet   Hindouisme   Niyama   Prajna   Pranayama   Pratyahara   Raja yoga   Samadhi   Samatha bhavana   Sanskrit   Sila   Veda   Vicara   Yama (réfrènements)   Yoga   Yoga Sutras   Zazen   Zen  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^