The Beatles (album)

Infos
L’Album blanc des Beatles, à la couverture mythique, sort le 22 novembre 1968, comme pour symboliser la fin prochaine du groupe. Lors de sa création, l'ambiance dans le studio 2 d'Abbey Road était devenue, paraît-il, irrespirable. L’Album Blanc, appelé en réalité The Beatles, est un double album (ce qui lui a également valu le surnom de « Double Blanc ») comprenant donc deux disques, une pochette ouvrante entièrement
The Beatles (album)

L’Album blanc des Beatles, à la couverture mythique, sort le 22 novembre 1968, comme pour symboliser la fin prochaine du groupe. Lors de sa création, l'ambiance dans le studio 2 d'Abbey Road était devenue, paraît-il, irrespirable. L’Album Blanc, appelé en réalité The Beatles, est un double album (ce qui lui a également valu le surnom de « Double Blanc ») comprenant donc deux disques, une pochette ouvrante entièrement blanche — sobriété marquant un contraste frappant avec leur album précédent — dont chacune est numérotée. Aussi spartiate est le titre qui est simplement The Beatles embouti en relief. La pochette contient un poster, les textes et les portraits des quatre artistes. Une légende affirme que la couverture de cet album est blanche car John Lennon voulait qu’il y soit placé une photo assez osée de lui et sa femme Yoko Ono ; pour lui c’était « soit cette photo, soit rien » et ce fut « rien ». La réalité est que Paul McCartney et Richard Hamilton ont imaginé la pochette de l'album. Ils pensaient faire un collage avec des photos des Beatles, d'enfance et d'autres ayant plus ou moins rapport entre elles sur un fond blanc. Comme le précédent, cet album sortit sous leur propre label Apple Records.

Analyse musicale

La pochette toute blanche de l'album blanc. Cet album regroupe trente titres dont quatre compositions de George Harrison y compris le célèbre While My Guitar Gently Weeps avec un solo d'Eric Clapton. L'album se compose de recherches éparses, un mélange de titres que chacun avait composés lors d'un stage de méditation transcendantale en Inde chez le Maharishi Mahesh Yogi et arrangés dans son coin aux studios d'Abbey Road. C'est l'album du début de la fin, où commencent à se manifester les dissentiments entre les membres. Une production avec des orchestres, des guitares acoustiques pour la moitié des morceaux et des mixages élaborés, mais plus guère d’unité hormis quelques brèves références mutuelles des chansons entre elles. Même l’humour (Back in the U.S.S.R. en référence au Back in the USA de Chuck Berry, et plaçant l’expression « Georgia... is on my mind ») ne semble plus percuter. Cet album est presque aux antipodes du précédent. Le travail expérimental Revolution 9 de John, inspiré des travaux d’Edgar Varèse, que George Martin supplie John de retirer de l’album (sans aucune chance, puisque c’est un double) achèvera de déconcerter le public, qui avait pourtant bien accueilli naguère Tomorrow Never Knows. L’album est double, donc, et chacun de ses membres compositeurs y place et y chante tout ce qu’il veut. Mais souvent sans plus guère s’occuper des autres qu’il n'utilise alors que comme simples musiciens de studio. À l’écart de cette guerre, Ringo Starr joue de son mieux, lui qui seul de tous ne semble guère désireux de tirer la couverture à lui. Ce sera aussi le seul qui restera en bons termes avec tous les autres lors de la séparation, et les réunira d’ailleurs tous aussi — mais séparément — dans un de ses futurs albums, Ringo. La série Anthology qui sortira longtemps après montrera que la chanson Not Guilty, de George Harrison, et qui fut plus tard un de ses succès, avait été enregistrée lors de cette session, mais n'avait pas été en fin de compte placée sur le disque. « Est-ce la fin des Beatles ? » s’interroge en France le magazine Rock & Folk au moment de la sortie du disque.

Liste des chansons

:Toutes les chansons sont écrites par John Lennon et Paul McCartney, sauf où mentionné.

Disque 1

- Back in the U.S.S.R. – 2:43
-
- Chant : Paul McCartney
- Dear Prudence – 3:54
-
- Chant : John Lennon
- Glass Onion – 2:18
-
- Chant : John Lennon
- Ob-La-Di, Ob-La-Da – 3:09
-
- Chant : Paul McCartney
- Wild Honey Pie – 0:53
-
- Chant : Paul McCartney
- The Continuing Story of Bungalow Bill – 3:14
-
- Chant : John Lennon
- While My Guitar Gently Weeps (George Harrison) – 4:45
-
- Chant : George Harrison
- Happiness is a Warm Gun – 2:43
-
- Chant : John Lennon
- Martha My Dear – 2:28
-
- Chant : Paul McCartney
- I'm So Tired – 2:03
-
- Chant : John Lennon
- Blackbird – 2:18
-
- Chant : Paul McCartney
- Piggies (George Harrison) –
-
- Chant : George Harrison
- Rocky Raccoon – 3:41
-
- Chant : Paul McCartney
- Don't Pass Me By (Ringo Starr) – 3:50
-
- Chant : Ringo Starr
- Why Don't We Do It in the Road? – 1:42
-
- Chant : Paul McCartney
- I Will – 1:46
-
- Chant : Paul McCartney
- Julia – 2:54
-
-
Chant : John Lennon''

Disque 2

- Birthday – 2:43
-
- Chant : Paul McCartney et John Lennon
- Yer Blues – 4:01
-
- Chant : John Lennon
- Mother Nature's Son – 2:48
-
- Chant : Paul McCartney
- Everybody's Got Something to Hide Except Me and My Monkey – 2:25
-
- Chant : John Lennon
- Sexy Sadie – 3:15
-
- Chant : John Lennon
- Helter Skelter – 4:30
-
- Chant : Paul McCartney
- Long, Long, Long (George Harrison) – 3:04
-
- Chant : George Harrison
- Revolution 1 – 4:16
-
- Chant : John Lennon
- Honey Pie – 2:41
-
- Chant : Paul McCartney
- Savoy Truffle (George Harrison) – 2:55
-
- Chant : George Harrison
- Cry Baby Cry – 3:02
-
- Chant : Paul McCartney
- Revolution 9 – 8:21
-
- « Collage musical » instrumental crée par John Lennon et Yoko Ono
- Good Night – 3:11
-
- Chant : Ringo Starr

L'album gris

Début 2004, le DJ Danger Mouse, adepte du remix avait mélangé une version a cappella du Black Album du rappeur Jay-Z et l'album blanc des Beatles, et en avait édité, à 3 000 exemplaires, un disque de 12 morceaux, naturellement baptisé… The Grey Album. Mais le major EMI déclarant que le DJ n'avait pas acquis de droit pour remixer des morceaux des Beatles, exigea le retrait de son disque de la vente. Pour Nicholas Reville, du site militant downhillbattle.org, « il n'y avait aucun moyen pour Danger Mouse d'acquérir ces droits, si prohibitifs que même un rappeur à succès ne pourrait les acquérir. (…) rien dans l'album de Danger Mouse ne découragerait le public d'acheter l'album des Beatles, bien au contraire. » Beatles, The (album) Beatles, The (album) Beatles, The (album) da:The White Album de:The Beatles (Album) en:The Beatles (album) eo:The Beatles (albumo) es:The Beatles (álbum) eu:The Beatles (musika diskoa) fi:The Beatles (albumi) ga:The Beatles (albam) he:The Beatles (אלבום) hu:The Beatles (album) it:The Beatles (album) ja:ザ・ビートルズ (アルバム) ko:The Beatles nl:The Beatles (album) no:The Beatles (White Album) pl:The Beatles (album) pt:The Beatles (álbum) ru:The Beatles (альбом) sv:The Beatles (musikalbum) tr:The White (The Beatles albümü) uk:The Beatles (альбом)
Sujets connexes
A cappella   Affiche   Album (musique)   Anthology   Back in the U.S.S.R.   Birthday   Blackbird (chanson)   Chant   Chuck Berry   Danger Mouse   Dear Prudence   Disc jockey   Disque microsillon   Double album   EMI Group   Eric Clapton   George Harrison   George Martin   Glass Onion   Grande-Bretagne   Groupe musical   Guitare   Helter Skelter   Inde   Jay-Z   John Lennon   Julia (chanson)   Lennon/McCartney   Liste des majors du disque   Magical Mystery Tour (album)   Ob-La-Di, Ob-La-Da   Orchestre   Paul McCartney   Remix   Revolution 9   Richard Hamilton (artiste)   Ringo Starr   Rock & Folk   Studios Abbey Road   The Beatles   The Black Album (Jay-Z)   The Continuing Story of Bungalow Bill   The Grey Album   Tomorrow Never Knows   While My Guitar Gently Weeps   Yellow Submarine (album)  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^