Bazas

Infos
Bazas (Basats en Gascon) est une commune française, située en Bazadais, dans le département de la Gironde en région Aquitaine. Le nom de Bazas vient de civitas basatica, « cité des Vasates ». Son nom antique était Cossium, une latinisation de l'aquitanique
-koiz
, gascon Coç 'tertre'.
Bazas

Bazas (Basats en Gascon) est une commune française, située en Bazadais, dans le département de la Gironde en région Aquitaine. Le nom de Bazas vient de civitas basatica, « cité des Vasates ». Son nom antique était Cossium, une latinisation de l'aquitanique
-koiz
, gascon Coç 'tertre'.

Géographie

Bazas en Gironde Situé à 15 km au sud de Langon et 60 km de Bordeaux sur de légers reliefs à l'entrée de la forêt des Landes de Gascogne.

Histoire

À partir du 1 âge du fer elle s’affirme comme une des places fortes du sud-ouest, elle se dote de remparts et de portes monumentales qui lui confèrent très tôt un rôle militaire et une certaine suprématie. Cité épiscopale située sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, Bazas fut, jusqu'à la fin du , siège d’un diocèse. Siège du présidial, Bazas cumule les fonctions administratives et judiciaires et s’impose alors très vite comme la plus puissante ville. Son prestige lui a d'ailleurs valu la visite d'illustres personnages tels Richard Cœur de Lion et Charles Quint. Disputé par Anglais et français au cours de la guerre de cent ans, Bazas revint à la France en 1441. 1561 est une date sombre dans l'histoire de bazas: les huguenots pénètrèrent dans la ville et dévastèrent la Cathédrale. L'illustre évèque Arnaud De Pontac sauva le triple portail d'une destuction totale et la restaura . En 1562, lors des guerres de religion, le sire de Duras du parti huguenot prend la ville : il y coupe les lèvres des prêtres, p 234. Louis XIV y logea alors qu'il revenait de Saint-Jean-de-Luz où il avait épousé Marie-Thérèse d'Autricheplaque apposée sur la maison. Bazas a su conserver de cet âge d'or de superbes vestiges. Classée monument historique dès 1840, la cathédrale gothique est le plus important de la cité. Edifiée du elle fut rebâtie entre 1583 et 1655 Sous-préfecture jusqu'en 1923, au profit de Langon, qui récupère également le territoire de la sous-préfecture de La Réole. Voir aussi : liste des évêques de Bazas

Administration

Économie

- Berceau de la race bovine bazadaise. Polyculture et élevage, forêt des Landes dans la partie sud et ouest de son territoire.
- Industrie metallique: RD productions, Transtechnic (Lucas (groupe)), Sotocast-Mecarep.
- Industrie du bois: fabrique de portes isoplane (Fonmarty et fils), meubles en teck (Cobex) .
- Industrie agro-alimentaire: LDC Aquitaine (groupe LDC (société)), Laurial, abattoir municipal.
- Industries diverses: céramique (Cocéram), compteurs paragel (Persohn SA), textile (Claude Havrey).
- Commerces et artisanat, banques, tourisme. Services publics importants : poste, gendarmerie, pompiers, écoles, collège, lycée, lycée professionnel et lycée agricole, hôpital, perception, DDE, tribunal d'instance menacé de fermeture par la réforme de la carte judicière.

Sports

- Rugby à XV, en championat de fédérale 2.
- Football, en DH.
- Basket-ball
- Hand-ball

Démographie

Lieux et monuments

Place de la cathédrale - Bazas en Gironde
- Le jardin du chapitre avec ses vestiges datant de l'âge du fer au
- La poterne de la Brèche
- Le jardin du Sultan et sa roseraie
- La porte de Gisquet
- L'ancien Présidial
- La halle de la mairie.
- La place née avec la cathédrale Saint-Jean-Baptiste. Cet édifice de 83 mètres de long est classé Monument historique et inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Elle a été édifiée au et sur le modèle des grandes cathédrales gothiques du nord de la France. La cathédrale a été dévastée en grande partie par les Huguenots, mais les portails, le plus bel exemple statuaire de Gironde, ont été épargnés. Le portail central est consacré au jugement dernier et à l'histoire de Saint Jean-Baptiste. L'intérieur de l'édifice est remarquable par la perspective de la nef étroite et longue.
- Hippodrome 19e.
- Palais de justice 19e, faisant office de tribunal d'intance, mais menacé par la réforme de la carte judicière d'octobre 2007.
- Couvent des Ursulines 17e.
-

Personnalités liées à la commune

- Edme Mongin (1668-1746), évêque de Bazas et membre de l'Académie française
- Arnaud de Pontac (1572 - 1605), évêque de Bazas.
- François Mauriac (1885-1970), écrivain, né à Bordeaux, ayant de fortes attaches en sud-Gironde. Dans le roman Thérèse Desqueyroux, il évoque Bazas et son tribunal.
- Anatole de Monzie
- Ausone
- Clément V
- Guillaume Bouic, international de rugby à XV né à Bazas.

Jumelage

- Agurain , Alava , Espagne .

Voir aussi

- Communes de la Gironde ===
Sujets connexes
Abattoir   Académie française   Anatole de Monzie   Aquitaine   Aquitanique   Architecture gothique   Arrondissement de Langon   Auros   Ausone   Basket-ball   Bazadais   Bazadaise   Bazas   Bordeaux   Canton de Bazas   Cathédrale   Charles Quint   Chef-lieu   Clément V   Communauté de communes du Bazadais   Communes de la Gironde   Cudos   Céramique   DH   Diocèse   Edme Mongin   Espagne   Football   Forêt des Landes   France   François Mauriac   Gascogne   Gascon   Gendarmerie nationale (France)   Gironde   Guerres de religion (France)   Halle (marché)   Hippodrome   Huguenot   Hôpital   Jardin   Jugement dernier   LDC (société)   La Réole   Langon (Gironde)   Liste des évêques de Bazas   Lucas (groupe)   Lycée professionnel   Marie-Thérèse d'Autriche (1638-1683)   Meuble   Monument historique (France)   Mur   Polyculture   Présidial   Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle   Richard Ier d'Angleterre   Roseraie (jardin)   Rugby à XV   Saint-Jacques-de-Compostelle   Saint-Jean-de-Luz   Sultan   Teck   Textile   Tribunal   Vasates   Via Lemovicensis  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^