Music-hall

Infos
Le music-hall est une grande salle de spectacle où se produisent des artistes de variétés. Anglicisme au départ, ce mot sera utilisé par Joseph Oller pour désigner un spectacle de variétés.
Music-hall

Le music-hall est une grande salle de spectacle où se produisent des artistes de variétés. Anglicisme au départ, ce mot sera utilisé par Joseph Oller pour désigner un spectacle de variétés.

Théorie

Le thème de la peinture est fort utilisé. Le music-hall comme le cirque a influencé la musique. Cirque et music-hall divertissent en proposant une succession de numéros et en faisant appel à différentes émotions du public. Il y a une forme de collage, de rupture et de liaison entre les numéros. Tout s’écarte du réalisme et de la psychologie (comme l’ont fait Satie et Marinetti dans leur musique). Le futurisme expliquerait sa vision du mouvement :
- Le music-hall est nouveau et sans traditions.
- Il y a du comique et une excitation érotique.
- Les acteurs créent éternellement.
- Le sacré et le sérieux sont détruits.
- Il y a un dynamisme de forme et de couleurs.
- Le public collabore.

Histoire

La grande époque du music-hall court, avec l'urbanisation croissante, de la moitié du jusqu'aux années 1920, où la banalisation du gramophone, de la radio et du cinéma parlant va inexorablement provoquer son déclin.

À Paris

-Les music-halls de Paris, dits « de variétés », étaient assez nombreux : l’Olympia, l’Empire, l’Apollo, l’Alhambra, le Music-hall des Champs-Élysées, Bobino, les Étoiles… De nombreuses salles en province et même à l'étranger ont porté le nom de « music-hall de Paris ».
-Le 12 avril 1893, La Goulue, artiste de Montmartre, inaugure l'Olympia, music-hall construit par Joseph Oller sur le terrain vague d'un petit parc forain. Après de nombreux changements de propriétaires et de rénovations (les frères Isola, Jacques Charles, Raphel Beretta et Leon Volterra, Paul Franck…), les années 1911-1914 sont les plus fastes, jusqu'aù krach de 1929 qui contraint Jacques Haïk à la transformer en cinéma. Il faudra attendre l'arrivée de Bruno Coquatrix pour y voir le retour de quelques opérettes en 1953 et le premier spectacle de music-hall le 5 février 1954.
-Entre temps, alors que le music-hall traversait une crise due aux progès du cinéma, Mitty Goldin avait ouvert en 1934 l' A.B.C. qui devint rapidement le grand music-hall de Paris où se produisirent jusqu'en 1950 les plus grands artistes de variétés. A partir de 1950, l'A.B.C se consacra surtout à l'opérette, avant de disparaître en 1964.

Voir aussi

- Cabaret
-Café-concert
- Revue (théâtre)
- cs:Varieté da:Varieté de:Varieté en:Music hall es:Music-hall ja:ミュージックホール nl:Variété sv:Varieté ta:மியூசிக் ஹால்
Sujets connexes
A.B.C.   Alhambra (Paris)   Apollo (Paris)   Bobino   Bruno Coquatrix   Cabaret   Café-concert   Cirque   Futurisme   Joseph Oller   Krach de 1929   La Goulue   Montmartre (Seine)   Musique de variétés   Olympia (Paris)   Opérette   Revue (théâtre)   Réalisme   Sacré   Théâtre de l'Empire  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^