Mouvement national républicain

Infos
Le Mouvement national républicain (MNR) est un parti politique français de droite nationaliste et conservatrice (généralement qualifié d'extrême droite), créé par Bruno Mégret, ancien délégué général du Front national, après la scission intervenue dans ce parti en 1998.
Mouvement national républicain

Le Mouvement national républicain (MNR) est un parti politique français de droite nationaliste et conservatrice (généralement qualifié d'extrême droite), créé par Bruno Mégret, ancien délégué général du Front national, après la scission intervenue dans ce parti en 1998.

Histoire du parti

Suite à une crise ouverte avec Jean-Marie Le Pen, les amis de Bruno Mégret avaient en premier lieu essayé de prendre le contrôle du Front national et évité d'en être exclu, en organisant, le 13 décembre 1998, un Conseil national, dont la régularité a été contestée. Ce "Conseil national" du 13 décembre 1998, s'appuyant sur un mouvement de pétitions réclamant l'organisation d'un « Congrès de l'unité », convoquait à son tour un Congrès du Front national, lequel se tint à Marignane (Bouches-du-Rhône) du 23 au 25 janvier 1999. À l'issue de ce "Congrès du Front national", les congressistes portaient à leur tête Bruno Mégret en tant que « président du Front national », et adoptaient un changement de dénomination pour le mouvement : Front national-Mouvement national. En mai 1999, la justice française, saisie par Jean-Marie Le Pen, président du Front national (appelé, pour éviter toute confusion, Front national pour l'unité française), constatait que les formes légales de convocation d'un Congrès du mouvement n'étaient pas réunies (la convocation d'un Congrès étant une prérogative statutaire du seul président, dans laquelle le Conseil national, instance purement consultative du parti, n'avait aucun droit), et constatait par la même occasion qu'étaient nulles et non avenues toutes les décisions incluant le Conseil national du 13 décembre 1998 et celles ayant suivi (Congrès du Front national, dépôt de modifications de dirigeants et de changement de statuts auprès d'une sous-préfecture des Hauts-de-Seine, etc.). Dans l'urgence (approche des élections européennes de juin 1999), le nouveau parti de Bruno Mégret modifia l'intitulé de sa liste pour les élections européennes en l'appelant Mouvement national. La création formelle du nouveau parti interviendra à partir du 2 octobre 1999, à La Baule, lorsque le comité national vote le changement de nom du parti en Mouvement National Républicain, à la suite de quoi les formalités légales sont remplies.

Ligne politique

- Concernant la France : Le MNR a pour objectif de défendre l'identité française en défendant sa culture et son mode de vie ce qui implique de freiner l'immigration.
- Concernant l'Europe : Le MNR veut donner une place importante à la France en Europe et combattre les institutions européennes qui réduiraient, selon lui, l'Europe à une zone de libre échange au mépris des conventions sociales des pays européens. Il s'agit dans cette optique de remettre en cause les institutions de l'Union européenne qui prendraient le pas sur les parlements nationaux qui deviendraient alors des simples secrétariat dénués de toute initiative.
- Concernant la sécurité : Le MNR veut rétablir la peine de mort, mettre en place une politique de "tolérance zéro" envers les délinquants et expulser les clandestins en situation irrégulière.
- Concernant la famille : Le MNR souhaite donner une place prépondérante à la famille et mettre en place des politiques natalistes. Le symbole du parti est une feuille de chêne dans un drapeau tricolore. Son journal s'appelle d'ailleurs "Le Chêne".

MNR et FN aux dernières élections

Le 20 décembre 2006, renonçant à se présenter lui-même, Bruno Mégret s'est rallié à la candidature de Jean-Marie Le Pen pour l'élection présidentielle française de 2007, dans le cadre d'une "Union des patriotes", chaque mouvement gardant son autonomie et ses spécificités. Bruno Mégret avait déjà appelé à voter pour le président du Front national au second tour de l'élection présidentielle française de 2002 où il avait réalisé 2, 34% des suffrages de vote lors du premier tour. Après l'échec de Jean Marie Le Pen en 2007, Mégret s'en prend vivement à Marine Le Pen. Pour les législatives, aucun accord n'étant conclu avec le FN, le MNR décide de présenter 379 candidats mais dans certaines circonscriptions, le MNR choisit de soutenir certaines personnes emblématiques de la droite, du FN comme Gollnish, Dupont-Aignan (DLR), du MPF comme Besse, ou les candidats de Nissa Rebela (droite identitaire), afin de créer une véritable alliance patriotique. En 2004, le mouvement compte encore 15 000 adhérents. (Quid 2006) En juin 2007, la plupart de ses candidats sont inscrits sous le slogan « Contre l'immigration-islamisation-insécurité ». Le MNR échoue à atteindre le seuil de 50 candidats faisant plus de 1% des exprimés, tous les candidats MNR ont été éliminés; le MNR n'aura donc comme élus que des conseillers municipaux, et quelques maires, comme par exemple Hervé Lahotte, maire de Senuc, candidat sur les listes du MNR aux législatives et à la sénatoriale partielle d'août 2007 http://www.20minutes.fr/legislatives/resultats-2007/candidats.php?region=CHAMPAGNE-ARDENNE&departement=ARDENNES&LibSubCom=Senuc&CodDpt=08&CodCirLeg=03&CodSubCom=412.

Références

Lien externe

- Catégorie:Parti politique nationaliste Catégorie:Parti politique français Catégorie:Mouvement national républicain Catégorie:Parti politique de la Cinquième République Catégorie:Extrême droite française de:Mouvement national républicain en:National Republican Movement eo:Nacia Respublika Movado eu:Mugimendu Nazional Errepublikarra ja:共和国運動 lt:Nacionalinis respublikonų judėjimas ru:Национальное республиканское движение sv:Mouvement National Républicain
Sujets connexes
Bleu   Bouches-du-Rhône   Bruno Mégret   Chêne   Extrême droite   Front national (parti français)   Jean-Marie Le Pen   Marignane   Nationalisme   Parti politique   Rouge   Senuc   Union européenne  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^