Entrevaux

Infos
Entrevaux (Entrevaus en occitan vivaro-alpin et provençal) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Entrevalais.
Entrevaux

Entrevaux (Entrevaus en occitan vivaro-alpin et provençal) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ses habitants sont appelés les Entrevalais.

Géographie

La ville est située au confluent du Var et de la Chalvagne.

Histoire

Antiquité

Sous l’Empire romain, la cité celte-ligure s’appelait « Glanate » et se situait sur la rive droite du Var. Glanate était un point stratégique puisque situé au carrefour des routes de la voie prétorienne reliant Cimiez à Apt.

Moyen Âge

La cité épiscopale, évêché dès le V siècle, porte le nom de la Sedz (civitas sedis) tandis qu’à 1 km en amont se préfigure la ville d’Entrevaux. La seigneurie des lieux passe en 1250 des barons de Beuil aux Féraud, originaires de Thorame, qui prennent le titre de barons de Glandèves. À partir du X siècle, la ville se transfère sur la rive gauche du fleuve et s’installe sur l’éperon rocheux où sa situation entre les vallées lui vaut le nom d’Entrevaux Inter Valès. Sous l’impulsion des barons de Glandèves, elle voit son sort définitivement lié au royaume de France.

Époque moderne

À la Renaissance, les guerres d’Italie opposent François Ier et Charles Quint qui convoite la Provence et s’empare d’Entrevaux. Paulon de Mauvans, capitaine protestant, pille la ville en 1560, p 211. L’isolement d’Entrevaux aux confins du royaume créait une situation périlleuse, aussi tous les souverains veillèrent au renforcement des fortifications. En 1624, Richelieu décide de les compléter et de les renforcer. La citadelle, perchée sur son piton rocheux, témoigne encore des efforts pour prévenir les tentatives d’invasion. Le roi Louis XIV décide de consolider le corset des forteresses qui bloque les grands cols alpins (Briançon, Embrun, Seyne, Colmars, Entrevaux). La tâche est confiée à Vauban. Ce verrou méridional se révéla inviolable, rien ou presque de cette époque n’a disparu.

Depuis la Révolution française

Le rattachement de Nice (1860) éloigne la frontière. Cependant, la forteresse est utilisée jusqu’au début du , et sert de prison pour les officiers allemands durant la Première Guerre mondiale.

Démographie

Lieux et monuments

Village médiéval. Citadelle Vauban en haut d'une barre rocheuse, avec un chemin d'accès très escarpé et fortifié. Cathédrale d’Entrevaux, aujourd’hui église paroissiale La ville, la cathédrale, et le chemin d’accès fortifié à la citadelle Détail du chemin fortifié d’accès à la citadelle L’ouvrage à cornes de la Porte d’Italie et le clocher crénelé de la cathédrale Vue générale left

Voir aussi

Articles de Wikipédia

- Communes des Alpes-de-Haute-Provence
- Anciennes communes des Alpes-de-Haute-Provence ===
Sujets connexes
Alpes-de-Haute-Provence   Anciennes communes des Alpes-de-Haute-Provence   Apt (Vaucluse)   Arrondissement de Castellane   Briançon   Canton d'Entrevaux   Charles Quint   Cimiez   Citadelle   Colmars   Commune française   Communes des Alpes-de-Haute-Provence   Département français   Embrun (Hautes-Alpes)   Empire romain   Entrevaux   François Ier de France   Gentilé   Nice   Occitan   Paulon de Mauvans   Première Guerre mondiale   Provence   Provence-Alpes-Côte d'Azur   Provençal   Renaissance (période historique)   Région française   Révolution française   Seyne   Sébastien Le Prestre de Vauban   Thorame   Var (fleuve)   Vivaro-alpin  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^