La Fare-en-Champsaur

Infos
La Fare-en-Champsaur est une commune française, située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle est située dans la partie occidentale du Champsaur, sur la rive gauche du Drac, en face de Saint-Bonnet, adossée à la montagne de Mouttet, contrefort avancé du Dévoluy. Sa position géographique lui confère, comme à l'ensemble du Champsaur, un climat particulier : agréable en été, mais soumis au froid de la "bise" en hiver.
La Fare-en-Champsaur

La Fare-en-Champsaur est une commune française, située dans le département des Hautes-Alpes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle est située dans la partie occidentale du Champsaur, sur la rive gauche du Drac, en face de Saint-Bonnet, adossée à la montagne de Mouttet, contrefort avancé du Dévoluy. Sa position géographique lui confère, comme à l'ensemble du Champsaur, un climat particulier : agréable en été, mais soumis au froid de la "bise" en hiver.

Géographie

La commune s'étage depuis la rivière Drac (à l'altitude de 950 mètres en aval du pont de Saint-Bonnet) jusqu'aux sommets de Coste Folle (alt. 2079 m.). Son territoire se décompose naturellement en :
- le bord du Drac, aujourd'hui largement construit, autour de la route nationale ;
- la plaine de la Chaup, ancien fond de la vallée glaciaire primitive devenu haute plaine, et constituant un replat suffisant pour des cultures et des pâturages ;
- la forêt, mêlant pins et mélèzes, et exploitée pour son bois ;
- les falaises et les pentes rocheuses, inexploitables ;
- quelques hautes surfaces sur la montagne de Mouttet, difficilement accessibles. L'ancien chef-lieu, composé de 3 hameaux proches, les Farelles, la Fare et le Serre, est situé sur la plaine de la Chaup, à une altitude de 1100 mètres ; elle représente la partie traditionnelle du village, exclusivement agricole et très pauvre. La partie basse du village (les Baraques, les Allards, Bonnette) s'est développée autour de la route Grenoble - Gap (RN85), étape sur la Route Napoléon, avec un hôtel, un syndicat d'initiative, un bar-tabacs et plusieurs commerces, dont un supermarché. La mairie a été récemment déplacée de l'ancien chef-lieu aux Baraques. La Fare communique avec Saint-Bonnet, la "capitale" du Champsaur, par l'unique pont sur le Drac moyen. Les deux communes sont complémentaires : Saint-Bonnet offre une gamme de services et de commerces beaucoup plus étendue, mais est à l'écart de la route nationale, et la Fare, plus petit mais mieux placé, tient lieu de faubourg du chef-lieu de canton. Si les habitants de Saint-Bonnet se réjouissent de la construction prochaine de l'autoroute Gap - Grenoble, qui mettra Grenoble à 1 heure de route et Marseille à 2 heures, ceux de La Fare sont plus inquiets, car l'autoroute devra probablement traverser la commune, condamnant ses rares terres cultivées, et compromettant sa tranquillité.

Histoire

Le hameau des Baraques était à l'origine un relai pour les diligences (le terme « baraque » désignait les abris à chevaux sur les grands itinéraires des XVIII° et XIX° siècles). C'était une étape importante, au pied du Col Bayard, sur la route joignant le Dauphiné à la région de Gap, alors sous l'autorité politique du Dauphiné. Le pont en faisait en même temps un carrefour, particulièrement important lorsque François de Bonne de Lesdiguières, intendant du Dauphiné, revenait dans sa bonne ville de Saint-Bonnet. Il ne s'agissait donc pas de mauvaises maisons, au sens actuel du mot baraque, mais bien d'un lieu où on trouvait le gîte et le couvert, ce qui s'est perpétué jusqu'à aujourd'hui. Le hameau n'a jamais changé de nom, mais depuis peu la mairie y a déménagé, et c'est désormais le nom de la commune (« La Fare ») qui apparaît sur les plaques indicatrices à l'entrée du village. Lors de son retour de l'île d'Elbe, Napoléon y fit étape, peu avant de retrouver à Laffrey les Grenoblois venus à sa rencontre.

Administration

Démographie

Lieux et monuments

- l'aqueduc de l'ancien canal de Pont-du-Fossé sur le torrent de la Fare (XIX° siècle) ;
- le site de Notre-Dame de Bois-vert (il semble qu'il s'agisse d'une déformation de Beau-voir, en patois local Béou-veyre), point de vue sur Saint-Bonnet et le massif de Vieux Chaillol, et point de départ de promenades dans une forêt de mélèzes (alt.1200 m., accessible en voiture); en hiver, une cascade de glace attire les escaladeurs ;
- la montagne de Mouttet et ses falaises, belvédère unique sur la vallée et sur les massifs environnants, du Queyras à l'Est aux Alpes du Dauphiné au Nord (alt. 1800 m., accès réservé aux bons marcheurs);
- les évolutions des kayakistes-canoéistes sur le Drac, du pont de Saint-Bonnet jusqu'au pont de la Guinguette à 5 kilomètres en aval ; Aux environs :
- Saint-Bonnet et ses maisons du XVI° siècle ;
- le Pic de Gleize et le cirque de Chaudun (sources du Buech).

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

- Champsaur
- Communes des Hautes-Alpes ==
Sujets connexes
Arrondissement de Gap   Autoroute française A51   Canoë-kayak   Canton de Saint-Bonnet-en-Champsaur   Champsaur   Communauté de communes du Champsaur   Communes des Hautes-Alpes   Drac   France   François de Bonne de Lesdiguières   Hautes-Alpes   Laffrey   Napoléon Ier   Provence-Alpes-Côte d'Azur   Queyras   Route nationale 85   Saint-Bonnet-en-Champsaur   Vieux Chaillol  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^