Théodore Deck

Infos
Autoportrait en guise de signatureØ : 2 cm Le .png rend mal l'intensité du célèbre Bleu de Deck. Né à Guebwiller le 2 janvier 1823 et mort à Paris le 15 mai 1891, Théodore Deck est le personnage central de la céramique française au . C'est chez un poêlier de Strasbourg qu'il fait connaissance de cet art : à cet époque, on y fabrique encore des poêles en faïence. Deck est épris des arts du feu et il veut en savoir davantage. C'est ainsi qu'il entame un gra
Théodore Deck

Autoportrait en guise de signatureØ : 2 cm Le .png rend mal l'intensité du célèbre Bleu de Deck. Né à Guebwiller le 2 janvier 1823 et mort à Paris le 15 mai 1891, Théodore Deck est le personnage central de la céramique française au . C'est chez un poêlier de Strasbourg qu'il fait connaissance de cet art : à cet époque, on y fabrique encore des poêles en faïence. Deck est épris des arts du feu et il veut en savoir davantage. C'est ainsi qu'il entame un grand voyage d'étude à travers l'empire austro-hongrois et l'Allemagne mettant à profit comme alsacien sa connaissance de l'allemand. Mais c'est à Paris que finissent par le conduire ses pas en 1847. Il y fréquente les milieux artistiques mais c'est essentiellement aux aspects techniques qu'il s'intéresse. En 1861, il présente au Salon des arts et industries de Paris quelques réalisations qui le font aussitôt reconnaître comme un maître. Ses ateliers deviennent prospères mais Deck n'est pas jaloux des procédés révolutionnaires qui résultent de ses recherches. En cela, il rompt avec le secret qui traditionnellement recouvre les ficelles de métier. Il accueille les artistes de son temps et met à leur disposition une large gamme de techniques nouvelles comme une glaçure sur feuille d'or ainsi qu'une palette d'émaux inédite dont il a trouvé l'inspiration dans les productions turques ou persanes. De tout cela, c'est surtout un bleu superbe que le public profane a retenu : une nuance turquoise éclatante qu'il adopte aussitôt sous le nom de Bleu de Deck ou Bleu Deck. Deck forme aussi des apprentis qui feront à leur tour école. Le plus célèbre d'entre eux, Edmond Lachenal, poursuivra l'œuvre du grand céramiste jusque dans les méandres de l'Art nouveau. En sus de cette vie bien remplie, Deck s'intéresse à la politique. En 1870, comme Alsacien, il doit choisir s'il sera Français ou Allemand. Il opte pour la première solution. Sympathisant du Parti radical, il sera adjoint au maire dans le XV arrondissement. Auteur d'un traité magistral sur la faïence, il devient en 1887 — reconnaissance suprême — directeur de la Manufacture de Sèvres. Il repose depuis 1891 au cimetière Montparnasse. C'est son ami Bartholdi qui réalisa son monument funéraire. Des céramiques Deck sont réunies au Musée du Florival à Guebwiller. Deck, Théodore Deck, Théodore Deck, Théodore de:Joseph-Théodore Deck pt:Théodore Deck
Sujets connexes
Allemagne   Allemand   Alsacien   Art nouveau   Arts du feu   Céramique   Faïence   Guebwiller   Manufacture nationale de Sèvres   Strasbourg  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^