Dion Cassius

Infos
Dion Cassius, en latin Cassius Dio Cocceianus (Nicée, Bithynie, v. 155-id., après 235) était un historien romain d'expression grecque.
Dion Cassius

Dion Cassius, en latin Cassius Dio Cocceianus (Nicée, Bithynie, v. 155-id., après 235) était un historien romain d'expression grecque.

Biographie

Issu d'un grande famille sénatoriale, il était fils de Cassius Apronianus (consul en 191) et descendait par sa mère de Dion de Pruse. Il occupa les plus hauts emplois, fut sénateur sous Commode, préteur sous Pertinax, consul sous Alexandre Sévère (229), gouverneur en Asie Mineure et en Afrique. Il renonça aux affaires vers 235 et se retira à Nicée pour s'y livrer à l'étude.

Œuvre

Parmi les ouvrages attribués à Dion Cassius trois ne sont probablement pas de lui : 1° Une histoire du règne de Trajan, citée par la Souda : Reimar la regarde comme un écrit de Dion Chrysostome, aïeul maternel de notre historien, contemporain et ami de cet empereur. 2° Un livre intitulé Persica, mentionné par la Souda, mais qui parait être l'ouvrage de Dinon, souvent cité comme historien de la Perse. 3° Un autre, ayant pour titre Getica : il en est question dans Jornandès, Suidas et Fréculphe. Philostrate l'attribue à Dion Chrysostome. Les cinq suivants lui appartiennent : 1° Une biographie du philosophe Arrien citée par Suidas, qui ne nous est pas parvenue. 2° Un récit de ses voyages, Enodia, dont le même lexicographe fait mention, mais également perdu. 3° Un écrit sur les prodiges et sur les songes qui annoncèrent l'avènement de Septime Sévère à l'empire : il est perdu. 4° L'histoire de Commode : elle fut insérée plus tard dans l'histoire générale de Rome. Nous n'avons que l'abrégé de Xiphilin. 5° L'histoire générale de Rome depuis les temps primitifs jusqu'au règne d'Alexandre Sévère. Elle se composait de 80 livres : le temps nous en a ravi plusieurs. La partie la plus complète est celle qui commence au livre XXXVII et finit au LIX inclus. Il ne reste que des fragments des 36 premiers livres : pour les livres LXI à LXXX, nous n'avons que l'abrégé de Xiphilin et quelques fragments. Jacopo Morelli a retrouvé quelques fragments des livres LVC et LVI (Bassano, 1798).

Publications

En 1542, Claude Deroziers traduit la traduction italienne donnée par Nicolas Leonicene: Dion historien grec des faicts et gestes insignes des Romains..., premièrement traduit de grec en italien, par Messire Nicolas Leonicene, ... et depuis, de italien en vulgaire francois, Paris, pour Arnoul et Charles les Angelier.

Publications anciennes

- En 1490, Georges Merula traduit les pages qui concernent les règnes de Nerva, de Trajan et d'Hadrien (Scriptores Historiae Augustae Latini) Les meilleures éditions de Dion Cassius, pour le Dictionnaire Bouillet, sont celles :
- de Robert Estienne, Paris, 1548, in-folio ;
- de Hermann Samuel Reimarus, grec-latin, Hambourg, 1750-1752, 2 volumes in-folio ;
- de Friedrich Wilhelm Sturz, Leipzig, 1825-1843, 9 volumes in-8 (avec de nouveaux fragments) ;
- de Immanuel Bekker, Leipzig, 1849, 2 volumes in-8. Il a été traduit :
- en latin par Guilielmus Xylander, Bâle, 1558, in-folio ;
- en français par Claude Deroziers, Paris, 1542, in-folio ;
- en français par Étienne Gros dès 1845, mais cette édition fut interrompue par sa mort (1856). Elle a été continuée par V.Boissée de 1863 à 1866.

Éditions depuis la fin du XIXe siècle

Aujourd'hui encore la base des travaux sur Dion reste l'édition critique complète qu'en donna en 1898 U.P. Boissevain. C'est en grande partie à partir de ce texte que fut réalisée l'édition et la traduction anglaise dans la collection Loeb, par E. Cary.

Source partielle

Voir aussi

===
Sujets connexes
Afrique   Bithynie   Bâle   Dion de Pruse   Grec ancien   Guilielmus Xylander   Hadrien   Hambourg   Hermann Samuel Reimarus   Immanuel Bekker   Latin   Leipzig   Nerva   Nicée   Paris   Pertinax   Préteur   Robert Estienne   Rome antique   Souda   Sénat romain   Trajan  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^