Duc

Infos
Duc — du latin dux, ducis, « meneur, chef ». Au pluriel latin duces.
Duc

Duc — du latin dux, ducis, « meneur, chef ». Au pluriel latin duces.

Origine, Empire romain

L'origine de ce titre remonte à l'Empire romain. On voit sous l'empereur Probus, en 276, le titre de dux porté non-seulement par les généraux d'armée, mais aussi par les proconsuls et les préteurs. C'est surtout à partir de Dioclétien et de Constantin que ce titre devint officiel. Avant de devenir un titre de noblesse, la qualité de dux est un titre militaire de l'armée romaine du Bas-Empire. Il s'agit du commandement de région frontalières, on trouve ainsi au IV siècle en Gaule :
-le dux provinciae Sequanici : « duc de la province séquanaise » (autour de Besançon) ;
-le dux tractus Armoricani : « duc du territoire armoricain » pour les côtes du nord de la Gaule ;
-le dux Belgicae Secundae : « duc de Belgique Seconde » ;
-le dux Germaniae Primae : « duc de Germanie Première » ;
-le dux Mogontiacensis : « duc de Mayence » ; Les duces étaient alors chefs de l'administration et de la justice aussi bien que du commandement militaire dans les provinces qui leur étaient confiées. Ils étaient, ainsi que les comes (comtes), subordonnés au magister militum (chef de la milice). On comptait 13 duces dans l'Empire romain d'Occident, et 12 dans celui d'Orient. L'invasion des Barbares permit à la plupart des duces de se rendre indépendants dans leurs gouvernements : des chefs barbares reçurent ce titre des autorités romaines, et se le transmirent après la dissolution de l'Empire en Occident. Tels furent les duchés des Bavarois et des Alamans.

Moyen-Âge

À l'époque franque, sont constitués des grands commandements qualifiés de duché :
-Ducatus Cenomannicus ou Cenomannensis : « duché du Mans », couvrant l'espace entre Seine et Loire, 12 comtés
- Le duc est assimilable à une sorte de gouverneur général. Il exerce, au nom du souverain, des pouvoirs de nature militaire et judiciaire sur un ensemble de comtés. En Allemagne, à l'époque carolingienne, sont constitués les duchés dits nationaux : Thuringe, Bavière, Bourgogne En France, dès le , Eudes, duc d'Aquitaine, transmit le premier son duché à ses descendants, et au , sous les derniers Carolingiens, tous les ducs avaient érigé en principautés héréditaires les gouvernements qui leur étaient confiés. Au Moyen-Âge, les duchés sont les plus grandes principautés après les royaumes. En Europe centrale et orientale de la même époque, le duc est appelé voïvode, mot d'origine slave bâti sur la même racine vod- (conduire). Le voïvode est à l'origine un chef militaire, qui assoit son autorité sur un voïvodat.

France

Duchés médiévaux

- Duché bavarois, annexé par Charlemagne
- Bourgogne
- Aquitaine, dit plus tard duché de Guyenne
- Normandie : duché vers l'an mil.
- Bretagne : duché-pairie en 1297
- Duché de Limbourg
- Duché de Luxembourg À la fin du Moyen Âge et à l'époque moderne, le duché et la pairie seront attribués à des ensembles féodaux moins importants, principalement d’anciens comtés.
-Bourbon : duché-pairie en 1327
-Orléans : duché-pairie en 1344
-Bar : duché en 1354 - lorsque ce duché a été créé, il ne faisait pas partie du royaume de France. Il ne devient français en partie en 1430.
-Anjou : duché-pairie en 1356
-Berry : duché-pairie en 1360
-Auvergne : duché-pairie en 1360
-Touraine : duché-pairie en 1360
-Alençon : duché-pairie en 1404
-Nemours : duché-pairie en 1404
-Valois : duché-pairie en 1406

Duchés modernes

Sous les Capétiens la puissance territoriale des ducs diminua à mesure que grandit le pouvoir royal, et le titre de duc finit par n'être plus qu'une dignité. Le système des duchés de l’Ancien Régime est beaucoup plus complexe que celui de l’époque médiévale. La différence fondamentale est que les nouveaux duchés sont généralement beaucoup moins importants que les duchés médiévaux - ils ne constituent pas de vraies principautés. De plus le statut ducal n’est pas attaché de manière définitive aux fiefs érigés en duchés. Les lettres patentes de création contiennent des clauses de succession qui règlent le devenir des duchés. Dans la plupart des cas, la règle choisie est celle de la succession par les mâles : à l’extinction de la descendance masculine du bénéficiaire de l’érection en duché, le duché revient à son "état antérieur" - seigneurie, comté ou autre. On distinguait les ducs et pairs, qui siégeaient au parlement; les ducs héréditaires, et les ducs à brevet, dont le titre n'était point transmissible. En outre les nouveaux duchés sont hiérarchisés :
- les duchés-pairies : ils donnent à leur titulaire les privilèges des pairs de France, dont le droit de séance au parlement de Paris. Les lettres patentes de création de ces duchés-pairies doivent être enregistrées au Parlement. Si cette formalité n'est pas accomplie, le duché n’est pas héréditaire. Les ducs et pairs avaient comme possibilité de démissionner de leur pairie en faveur d’un de leurs héritiers qui recevait alors un autre titre ducal, le pair démissionnaire gardant le sien. Ainsi, nombre de titre ducaux sont "dédoublés" entre le père et le fils.
- les duchés non pairies : le titre ducal est héréditaire selon les lettres patentes d’érection, mais le titulaire n’est pas pair et ne peut donc siéger au Parlement. Comme les duchés-pairies, les duchés "simples" devaient être enregistrés au Parlement. (Chevreuse, Broglie, Polignac...),
- les ducs à brevets d'honneur : il ne s’agit pas à proprement parler de duchés, mais de titre ducaux accordés par le souverain à des individus - et non à des fiefs. Ce titre n'est pas héréditaire, il n’y a donc pas à l’enregistrer au Parlement. Les ducs à brevet d’honneur jouissent de tous les privilèges des ducs non pairs. Les brevets d’honneur ont principalement été utilisés au . Une ordonnance de Charles IX, rendue en 1566, établit que les duchés héréditaires seraient réversibles à la couronne à défaut des mâles. Tous les ducs portaient le titre de "cousins du roi", partagé avec les grands officiers de la couronne. Leurs femmes avaient le droit de s’asseoir en présence de la reine - ce que l’on nomme le "tabouret de duchesse". Il faut noter que depuis 1704, les grands d’Espagne jouissent en France des privilèges des ducs. Un certain nombre de nobles, grands d‘Espagne sans être ducs, avaient donc un rang équivalent à la cour à celui des ducs. Il faut noter que certains duchés ont changé de nom pendant leur histoire : le duché de Thouars est par exemple souvent dénommé duché de la Trémoïlle. De plus il n’était pas rare que certains fiefs soient érigés en duchés sous un autre nom. Ainsi le duché de Montmorency fut re-érigé en 1633 sous le nom d’Enghien, qui resta attaché à un lac de la région de Montmorency, lac qui donna son nom à la ville d’Enghien-les-Bains. Le titre de duc, aboli à la Révolution française, fut rétabli en 1806. Plusieurs ducs furent créés sous l'Empire et sous les gouvernements qui suivirent. Sous l'ancien régime, on désigna, à partir du , sous le titre de Monsieur le Duc, le fils aîné du prince de Condé. On connaît particulièrement dans l'histoire sous ce nom le duc Henri de Bourbon, qui fut ministre en 1723.

XVe siècle

-Valentinois : duché en 1498

XVIe siècle

-Longueville : duché en 1505
-Angoulême : duché-pairie en 1515
-Vendôme : duché-pairie en 1515
-Châtellerault : duché-pairie en 1515
-Roannais : duché en 1519
-Dunois : duché en 1525
-Chartres : duché en 1528
-Guise : duché-pairie en 1528
-Montpensier : duché-pairie en 1529
-Estouteville : duché en 1537
-Étampes : duché en 1537
-Beaumont-le-Vicomte : duché en 1543
-Aumale : duché-pairie en 1547
-Albret : duché en 1550
-Montmorency : duché-pairie en 1551
-Chevreuse : duché en 1555
-Albret : duché-pairie en 1556
-Beaupréau: duché en 1562
-Thouars : duché en 1563
-Graville : duché en 1563
-Enghien : duché en 1566
-Château-Thierry : duché-pairie en 1566
-Penthièvre : duché-pairie en 1569
-Évreux : duché-pairie en 1569
-Mercœur : duché-pairie en 1569
-Montargis : duché en 1570
-Clermont : duché en 1571. Le comté de Clermont n'appartenant pas à cette date au bénéficiaire de l'érection, cette dernière ne fut pas confirmée.
-Tonnerre : duché en 1572. Les lettres patentes d'érection ne furent pas enregistrées et le duché s'éteint en 1573.
-Uzès : duché-pairie en 1572 (de nos jours le plus ancien subsistant)
-Mayenne : duché-pairie en 1573
-Saint-Fargeau : duché-pairie en 1574
-Ventadour : duché en 1578, pairie en 1594, éteint en 1717.
-Loudun : duché en 1579
-Joyeuse : duché-pairie en 1581
-Piney-Luxembourg : duché-pairie en 1581
-Épernon : duché-pairie en 1581
-Elbeuf : duché-pairie en 1581
-Rethel : duché-pairie en 1581
-Brienne : duché en 1587
-Hallwin : duché-pairie en 1587
-Montbazon : duché-pairie en 1588
-Ventadour : duché-pairie en 1589
-Croÿ : duché en 1598
-Biron : duché-pairie en 1598
-Thouars/La Trémoille : duché-pairie en 1599

XVIIe siècle

-Aiguillon : duché-pairie en 1600
-Rohan : duché-pairie en 1603
-Sully : duché-pairie en 1606
-Fronsac : duché-pairie en 1608
-Damville : duché-pairie en 1610
-Hallwin/Candale : duché-pairie en 1611
-Grancey : duché en 1611
-Châteauroux : duché-pairie en 1616
-Luynes : duché-pairie en 1619
-Lesdiguières : duché-pairie en 1620
-Bellegarde : duché-pairie en 1620
-Brissac : duché-pairie en 1620
-La Rocheguyon : duché en 1621
-Hallwin : duché-pairie en 1621
-Candale : duché-pairie en 1621
-Chaulnes : duché-pairie en 1621
-Pont-de-Vaux: duché en 1623
-Frontenay : duché en 1626
-Villars : duché en 1627
-Chevreuse : duché-pairie en 1627
-Richelieu : duché-pairie en 1629
-La Valette : duché-pairie en 1631
-La Rochefoucauld : duché-pairie en 1631
-Enghien : duché-pairie en 1633
-Retz : duché-pairie en 1634
-Fronsac : duché-pairie en 1634
-Aiguillon : duché-pairie en 1634
-Saint-Simon : duché-pairie en 1635
-La Force : duché-pairie en 1637
-Aiguillon : duché-pairie en 1638
-Valentinois : duché-pairie en 1642
-Coligny : duché en 1643
-Gramont : duché en 1643
-Damville : duché en 1648
-Noirmoutiers : duché en 1650
-Lavedan : duché en 1650
-Vitry : duché en 1650
-Tonnay-Charente : duché en 1650
-Arpajon : duché en 1650
-Rosnay : duché en 1651
-La Vieuvilee : duché en 1651
-Villemor : duché en 1651
-Cardona : duché en 1651 (duché sis en Catalogne, donc hors du royaume de France)
-Béthune-Orval : duché en 1651
-Bournonville : duché en 1652
-Roquelaure : duché en 1653
-Fayel : duché en 1653
-Coulommiers : duché en 1654
-Montmirail ; duché en 1657
-Montaut/La Valette : duché en 1660
-Randan : duché-pairie en 1661
-Carignan : duché en 1662
-Verneuil : duché-pairie en 1663
-Estrées : duché-pairie en 1663
-Gramont : duché-pairie en 1663
-La Meilleraie : duché-pairie en 1663
-Rethel-Mazarin : duché-pairie en 1663
-Villeroy : duché-pairie en 1663
-Mortemart : duché-pairie en 1663
-Poix-Créquy : duché-pairie en 1663
-Saint-Aignan : duché-pairie en 1663
-Randan/Foix : duché-pairie en 1663
-La Rocheguyon : duché-pairie en 1663
-Tresmes/Gesvres : duché-pairie en 1663
-Noailles : duché-pairie en 1663
-Coislin : duché-pairie en 1663
-Choiseul : duché-pairie en 1665
-Aumont : duché-pairie en 1665
-La Ferté-Senneterre (Saint-Nectaire) : duché-pairie en 1665
-Montausier : duché-pairie en 1665
-La Vallière : duché-pairie en 1667
-Duras ; duché en 1668
-Nemours : duché-pairie en 1672
-Le Lude : duché en 1675
-Béthune-Charost : duché-pairie en 1690
-Humières : duché en 1690
-Quintin/Lorges: duché en 1691
-Boufflers : duché en 1695
-Châtillon : duché en 1696

XVIIIe siècle

-Harcourt : duché en 1700
-Châteauvillain : duché-pairie en 1703
-Villars : duché en 1705
-Royan-Noirmoutiers : duché en 1707
-Boufflers : duché-pairie en 1708
-Villars : duché-pairie en 1709
-Harcourt : duché-pairie en 1709
-Fitz-James : duché-pairie en 1710
-Antin : duché-pairie en 1711
-Rambouillet : duché-pairie en 1711
-Rohan-Rohan (Frontenay) : duché-pairie en 1714
-Hostun : duché-pairie en 1715
-Villars-Brancas : duché-pairie en 1716
-Roannais / La Feuillade : duché-pairie en 1716
-Lévis : duché-pairie en 1723
-Rochefort : duché en 1728
-Lauragais : duché en 1731
-Enville : duché en 1732
-Châtillon : duché-pairie en 1736
-Fleury : duché-pairie en 1736
-Estissac : duché en 1737
-Ayen : duché en 1737
-Lesparre : duché en 1739
-Gisors : 1742
-Broglie : duché en 1742
-Châteauroux : duché en 1744
-Coigny : duché en 1747
-Gisors/Belle-Isle : duché-pairie en 1748
-Taillebourg : duché en 1749
-Mirepoix : duché en 1751
-Clermont-Tonnerre : duché en 1755
-Duras : duché-pairie en 1756
-Laval : duché en 1758
-Stainville (Choiseul) : duché-pairie en 1758
-La Vauguyon : duché-pairie en 1758
-Picquigny : duché en 1761
-Praslin : duché-pairie en 1762
-Choiseul d'Amboise : duché-pairie en 1764
-Beaumont : duché en 1765
-Liancourt : duché en 1765
-Poix : duché en 1767
-Croÿ d'Havré : duché en 1773
-Civrac : duché en 1774
-Villequier : duché en 1774
-Clermont-Tonnerre : duché-pairie en 1775
-Châteauroux : duché-pairie en 1776
-Gisors : duché-pairie en 1776
-Guines : duché en 1776
-Châtelet : duché en 1777
-Brunoy : duché-pairie en 1777
-Louvois : duché-pairie en 1777
-Guiche : duché en 1780
-Polignac : duché en 1780
-Maillé : duché en 1784
-Saulx-Tavannes : duché en 1786
-Bauffremont : duché en 1787
-Amboise : duché-pairie en 1787
-Coigny : duché-pairie en 1787 De nombreuse seigneuries furent d'abord érigées en duché et en un second temps élevées à la pairie, ce qui explique qu'elles apparaissent deux fois dans cette liste.

XIXe siècle

Comme les privilèges, les titres nobliaires seront abolis à la Révolution, puis rétablis du Premier Empire au Second Empire.

Duchés du Premier Empire

-Dantzig : 1807 pour le maréchal Lefebvre
-Dalmatie : 1808 pour le maréchal Nicolas Jean-de-Dieu Soult
-Bellune : 1808 pour le maréchal Victor
-Elchingen : 1808 pour le maréchal d'Empire Michel Ney
-Abrantès : 1808 pour le général Junot (il n'a jamais été maréchal)
-Castiglione : 1808 pour le maréchal Augereau
-Montebello : 1808 pour le maréchal Lannes
-Auerstaedt : 1808 pour le maréchal Louis Nicolas Davout
-Raguse : 1808 pour le maréchal Marmont
-Rivoli : 1808 pour le maréchal Masséna
-Conegliano : 1808 pour le maréchal Bon Adrien Jeannot de Moncey
-Trévise : 1808 pour le maréchal Mortier
-Padoue : 1808 pour le général Jean-Thomas Arrighi de Casanova
-Parme : 1808 pour Cambacérès
-Plaisance : 1808 pour Lebrun
-Valmy : 1808 pour le maréchal François Christophe Kellermann
-Bassano : 1809 pour Hugues Bernard comte Maret (titre éteint en 1906)
-Massa : 1809 pour Claude Ambroise comte Régnier, Garde des Sceaux
-Tarente : 1809 pour le maréchal MacDonald
-Otrante : 1809 pour Fouché
-Gaëte : 1809 pour Gaudin
-Istrie : 1809 pour le maréchal Bessières
-Reggio : 1810 pour le maréchal Oudinot
-Dalberg : 1810 pour Emmerich von Dalberg
-Navarre : 1810 pour l'impératrice Joséphine
-Frioul : 1813 pour la veuve du général Duroc
-Albufera : 1813 pour le maréchal Suchet
-Decrès : 1813 pour l'amiral Decrès

Duchés de la Restauration

-Bausset-Roquefort en 1817
-Berthier de Wagram en 1817 pour le maréchal d'Empire Louis-Alexandre Berthier
-Berton des Balbes de Crillon en 1817
-Bésiade d'Avaray en 1817
-Brancas de Villars en 1817
-Brancas de Céreste en 1817
-Damas-Crux en 1817
-Castries en 1817
-La Rochefoucauld-Doudeauville en 1817
-Maillé de la Tour-Landry en 1817
-Narbonne-Pelet en 1817
-Perrin de Bellune en 1817
-Pérusse des Cars en 1817
-Robert de Lignerac de Caylus en 1817
-Talleyrand-Périgord en 1817
-Montesquiou-Fesenzac en 1821
-Decazes en 1822
-Chastellux-Duras/Chastellux-Rauzan en 1825
-Sabran en 1825
-Riquet de Caraman en 1830

Duchés du Second Empire

-le maréchal Pélissier fut fait duc de Malakoff, le 22 juillet 1856, pour avoir dirigé la prise de Sébastopol pendant la guerre de Crimée dont la Tour Malakoff fut la position clé.
-le maréchal de Mac-Mahon fut fait duc de Magenta, le 5 juin 1859, après la bataille de Magenta.
-Charles de Morny, demi-frère de Napoléon III fut fait duc de Morny en 1863
-Fialin, ministre de l'Intérieur fut fait duc de Persigny en 1863 Désormais les titres de duc sont seulement maintenus en France, ils ne sont plus créés.

Royaume-Uni

Le titre de duc est le plus élevé de la hiérarchie nobiliaire britannique. Les britanniques font toutefois la différence entre le duché (duchy), correspondant à un territoire féodal, et la dignité ducale (dukedom). S'il n'existe aujourd'hui que deux duchés, celui de Cornouailles (Cornwall) et celui de Lancastre, tous deux sous le contrôle de la couronne, il existe ving-sept titres de duc dans les différentes pairies britanniques. Les ducs ont droit aux prédicats de Grace et de Très-Noble, leur fils aîné au titre « de courtoisie » (le deuxième titre de leur père), et leurs autres fils à celui de lord.

Pairie d'Angleterre

- Duc de Norfolk créé en 1483
- Duc de Somerset créé en 1547
- Duc de Richmond créé en 1675, le duc de Richmond est également duc de Lennox dans la pairie d'Écosse et duc de Gordon dans la pairie du Royaume-Uni
- Duc de Grafton créé en 1675
- Duc de Beaufort créé en 1682
- Duc de St Albans créé en 1684
- Duc de Bedford créé en 1694
- Duc de Devonshire créé en 1694
- Duc de Marlborough créé en 1702
- Duc de Rutland créé en 1703

Pairie d'Écosse

- Duc de Hamilton créé en 1644, le duc de Hamilton est également duc de Brandon dans la pairie de Grande-Bretagne
- Duc de Buccleuch créé en 1663 le duc de Buccleuch est également duc de Queensberry
- Duc de Lennox créé en 1675, le duc de Lennox est également duc de Richmond dans la pairie d'Angleterre et duc de Gordon dans la pairie du Royaume-Uni
- Duc de Queensberry créé en 1684 le duc de Queensberry est également duc de Bucleuch
- Duc d'Argyll créé en 1701, le duc d'Argyll est également duc d'Argyll dans la pairie du Royaume-Uni
- Duc d'Atholl créé en 1703
- Duc de Montrose créé en 1707
- Duc de Roxburghe créé en 1707

Pairie d'Irlande

- Duc de Leinster créé en 1766
- Duc d'Abercorn créé en 1866

Pairie de Grande-Bretagne

- Duc de Brandon créé en 1711 le duc de Brandon est également duc de Hamilton dans la pairie d'Écosse
- Duc de Manchester créé en 1719
- Duc de Northumberland créé en 1766

Pairie du Royaume-Uni

- Duc de Wellington créé en 1814
- Duc de Sutherland créé en 1831
- Duc de Westminster créé en 1874
- Duc de Gordon créé en 1876; le duc de Gordon est également duc de Richmond dans la pairie d'Angleterre et duc de Lennox dans la pairie d'Écosse
- Duc d'Argyll créé en 1892; le duc d'Argyll est également duc d'Argyll dans la pairie d'Écosse
- Duc de Fife créé en 1900
- Duc de Gloucester créé en 19281
- Duc de Kent créé en 19341
- Duc d'Edimbourg créé en 19471
- Duc d'York créé en 19861 1 ces ducs sont également princes de la maison royale La chambre des lords en tant que haute court de justice a restitué, après un recourt déposé par le chef de la maison de Hanovre, le titre de duc de Cumberland au prince Ernest-Auguste de Hanovre

Belgique

Le titre de duc est le deuxième plus élevé de la hiérarchie nobiliaire belge. Le titre de duc, à l'instar de celui de marquis ou de prince, n'est généralement pas octroyé par le Roi des Belges à un roturier, mais seulement aux aristocrates dont la famille a déjà porté un tel titre avant l'indépendance de la Belgique (1830).
- Duc d'Arenberg créé en 1612 ; l'aîné est également duc d'Aarschot
- Duc de Beaufort-Spontin créé en 1782
- Duc de Croÿ créé en 1528 ; créé prince de Solre en 1677 et prince du Saint-Empire en 1742
- Duc de Looz-Corswarem créé en 1734
- Duc d'Ursel titre créé aux Pays-Bas catholiques en 1716, autorisé en Belgique en 1884
- le titre de Duc de Brabant est octroyé, depuis 2001, au fils aîné ou à la fille aînée du souverain de Belgique, ou à son défaut, au fils aîné ou à la fille aînée du fils aîné ou de la fille aînée du souverain. Jusqu'à cette date, le duc de Brabant ne pouvait être que le fils aîné du Roi ou, à sa défaut, le fils aîné du fils aîné du Roi. Cette modification a été rendue nécessaire par l'abrogation de la loi salique en 1991. Le titre de "duc de Brabant" ou de "duchesse de Brabant" précède le titre de "prince de Belgique" ou de "princesse de Belgique". Les autres titres comprenant le terme duc ne sont portés que par des membres de familles régnantes :
-grand-duc, par exemple au Grand-Duché de Luxembourg
-archiduc, porté jusqu'à l'abolition de la monarchie par les souverains d'Autriche

Voir aussi

===
Sujets connexes
Aarschot   Adolphe Édouard Casimir Joseph Mortier   Aimable Pélissier   Alamans   Ancien Régime   André Masséna   Antiquité tardive   Anzy-le-Duc   Archiduc   Arnay-le-Duc   Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont   Bar-le-Duc   Bas-Empire   Bataille de Magenta   Bavière   Besançon   Bois-le-Duc   Bon Adrien Jeannot de Moncey   Bourgogne   Brissac-Quincé   Carolingiens   Charlemagne   Charles-François Lebrun   Charles IX de France   Charles Pierre François Augereau   Charles de Morny   Claude-Victor Perrin   Claude Ambroise Régnier   Comté (domaine)   Comté d'Étampes   Constantin Ier (empereur romain)   Cornouailles   Côte-d'Or   Denis Decrès   Dioclétien   Duc d'Abercorn   Duc d'Albufera   Duc d'Antin   Duc d'Argyll   Duc d'Atholl   Duc d'Ayen   Duc d'Estrées   Duc d'York   Duc d'Épernon   Duc de Beaufort (Angleterre)   Duc de Bedford   Duc de Broglie   Duc de Buccleuch   Duc de Chaulnes   Duc de Devonshire   Duc de Fitz-James   Duc de Fronsac   Duc de Gloucester   Duc de Kent   Duc de Leinster   Duc de Luynes   Duc de Marlborough   Duc de Montrose   Duc de Noailles   Duc de Norfolk   Duc de Northumberland   Duc de Polignac   Duc de Richelieu   Duc de Rivoli   Duc de Somerset   Duc de Trévise   Duc de Wellington   Duc de Westminster   Duché   Duché bavarois   Duché d'Alençon   Duché d'Anjou   Duché d'Aquitaine   Duché de Bar   Duché de Berry   Duché de Bourgogne   Duché de Bretagne   Duché de Limbourg   Duché de Luxembourg   Duché de Normandie   Duché de Saint-Simon   Duché du Mans   Emmerich Joseph de Dalberg   Empire romain   Empire romain d'Occident   Enghien-les-Bains   Famille de Croÿ   Famille de Neufville de Villeroy   François Christophe Kellermann   François Joseph Lefebvre   Garde des Sceaux   Grand-duc   Grand office de la couronne de France   Guerre de Crimée   Gérard Christophe Michel Duroc   Henri de Bourbon   Hugues-Bernard Maret   Istrie   Jean-Andoche Junot   Jean-Jacques-Régis de Cambacérès   Jean-Thomas Arrighi de Casanova   Jean Lannes   Joseph Fouché   Joséphine de Beauharnais   Langues slaves   Latin   Liste des comtes d'Évreux   Liste des ducs d'Aiguillon   Liste des ducs d'Auvergne   Liste des ducs de Bauffremont   Liste des ducs de Gramont   Liste des ducs de Joyeuse   Liste des ducs de Nemours   Liste des ducs de Piney-Luxembourg   Liste des vicomtes de Thouars   Lorraine   Louis-Alexandre Berthier   Louis-François de Bausset   Louis Gabriel Suchet   Louis Nicolas Davout   Magister militum   Maison de Béthune   Martin Michel Charles Gaudin, duc de Gaète   Maréchal d'Empire   Massa (Italie)   Mayence   Meuse (département)   Michel Ney   Monarchie   Napoléon III   Nicolas Charles Oudinot   Nicolas Jean-de-Dieu Soult   Pair   Pairie d'Angleterre   Pairie d'Irlande   Pairie d'Écosse   Pairie de France   Pairie de Grande-Bretagne   Pairie du Royaume-Uni   Patrice de Mac-Mahon   Pays-Bas   Premier Empire   Principauté   Probus   Province romaine   Prédicat   Restauration française   Révolution française   Saulx-le-Duc   Saône-et-Loire   Second Empire   Solre   Sébastopol   Thuringe   Titre de noblesse   Tour Malakoff   Valentinois   Victor de Persigny   Voïvode  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^