Accordéon

Infos
20px écouter le son de l'accordéon L'accordéon est un instrument de musique et plus particulièrement un instrument à vent, de la famille des instruments à anche libre. Il est composé d'un soufflet permettant le déplacement de l'air dans une turbine à anche dite "libre" et de touches ouvrant des clapets, ce qui à pour effet de laisser passer l'air, donc de faire vibrer une anche aussi "libre" mais métallique qui produit le son lui-même. L'accordéon est utilisé auss
Accordéon

20px écouter le son de l'accordéon L'accordéon est un instrument de musique et plus particulièrement un instrument à vent, de la famille des instruments à anche libre. Il est composé d'un soufflet permettant le déplacement de l'air dans une turbine à anche dite "libre" et de touches ouvrant des clapets, ce qui à pour effet de laisser passer l'air, donc de faire vibrer une anche aussi "libre" mais métallique qui produit le son lui-même. L'accordéon est utilisé aussi bien dans la musique folklorique que dans la musique populaire, le jazz, et même la musique contemporaine.

Historique

Le sheng, ou orgue à bouche, apparu en 2700 avant J.C., est considéré comme le plus vieil ancêtre de l'accordéon : il est le premier instrument à anche libre. Le 6 mai 1829, l'Arménien de Vienne, Cyrill Demian dépose le brevet de l'accordéon avec ses fils Carl et Guido. La même année, le 19 juin, à Londres, Charles Wheatstone dépose lui aussi un brevet pour un "concertina". En 1863, Paolo Soprani fonde la première industrie de l'accordéon à Castelfidardo qui est considéré comme le berceau mondial de l'accordéon. L'accordéon peut réaliser le rythme aussi bien que la mélodie et l'harmonie. Il équivaut donc à un orchestre, ce qui lui a valu cette place importante dans les bals populaires français. Pourtant, les puristes n'aiment pas cet instrument aux accords tout faits et à la sonorité désaccordée d'où, dès les années trente, l'invention des basses chromatiques (clavier mélodique de main gauche) et une registration variée aux sonorités de plus en plus soignées. Après la guerre, l'accordéon commence à s'essouffler malgré des auteurs comme Jacques Brel qui l'utilisent dans leurs chansons. Si l'instrument est alors considéré comme ringard, cela est dû en partie aux maestros du bal-musette. L'accordéon, vers les années 1980, reprend du poil de la bête. Plusieurs facteurs permettent ce retour en force. D'abord, l'attrait des musiques traditionnelles et folkloriques qui utilisent l'accordéon (musique bretonne, slave, musique cajun...) ; ensuite, l'utilisation par des chanteurs français comme Renaud qui le remettent au goût du jour ; l'apparition d'accordéonistes majeurs, se détournant du musette, comme Marc Perrone ou Richard Galliano ; et, dernier point, son utilisation par des groupes de la scène alternative comme la Mano Negra ou Les Négresses Vertes. Il serait également restrictif de passer sous silence l'émergence de l'accordéon dans la création contemporaine d'avant-garde et ceci dès les années 1980, grâce aux prodigieux progrès de la facture instrumentale et de l'évolution de l'état d'esprit du monde dit "classique". On n'omettra pas de citer Pascal Contet, accordéoniste français et concertiste international qui contribue activement à développer le répertoire contemporain avec des compositeurs comme David Venitucci, Bernard Cavana, Vinko Globokar, Jacques Rebotier, Jean-Pierre Drouet, Bruno Giner, Jean Françaix, etc. Claude Parle développe l'accordéon dans le domaine des musiques improvisées et en relation avec la danse ou le jazz contemporain (depuis les années 1970). Aujourd'hui, l'accordéon est largement utilisé aussi bien par des artistes de variétés (Patrick Bruel, Bénabar...) que par des groupes « alternatifs » (Les Ogres de Barback, Les Têtes Raides, Les Taizeurs de bruit, Les Hurlements d'Léo, La rue ketanou, java) ou des musiciens de jazz tel que Richard Galliano ou Marcel Loeffler, René Sopa, David Venitucci, Daniel Mille. En 2005, Serge Lama a effectué une tournée avec un seul musicien, l'accordéoniste Sergio Tomassi.

Centres historiques de fabrication

Italie

Castelfidardo et Recanati dans la province d'Ancône, ainsi que Stradella dans la province de Pavie sont les principaux centres historiques de l'accordéon en Italie. Par ailleurs, chaque année, un concours international d'accordéon est organisé à CastelFidardo.

France

Lyon avec la célèbre firme Cavagnolo, Sarlat avec la fabrique Accordiola et Tulle avec la fabrique Maugein frères, sont trois des villes importantes pour l'accordéon français. La ville de Brive, avec l'usine Dedenis, fut très longtemps le siège de la première industrie de l'accordéon en France.

Fonctionnement

Le musicien écarte et rapproche les deux parties principales, en appuyant sur les touches de l'instrument. L'air du soufflet passe ainsi dans le mécanisme, et actionne des anches (deux par note). Ces anches sont accordées par limage. left Comme le montre l'illustration, l'anche au repos possède une courbure, native, qui la porte "au vent" et qui a pour but de faciliter l'attaque : pour cette raison un clapet de peau interdit le passage de l'air en sens inverse. Dans l'accordéon et les instruments apparentés les lames sont donc montées en "push-pull", une de chaque coté de la plaque, et associées, chacune, à un clapet (soupape) en peau ou plastique. Ce montage "push-pull" permet de jouer une même note le soufflet étant, indifféremment, tiré ou poussé. La vibration est due à un phénomène dit de relaxation : elle n'est donc pas sinusoïdale et comporte de nombreux harmoniques responsables d'une famille typique de timbres. Les harmoniques sont utilisés pour faciliter l'accord des basses fréquences (< 100 Hz environ) : combinés avec leurs homologues d'une fréquence de référence, ils donnent en effet des battements dont la fréquence est multipliée en fonction de leur rang. La fréquence de vibration est pratiquement indépendante de la puissance du souffle d'air, l'anche vibrante jouant d'ailleurs, à pleine puissance, le rôle de limiteur de débit. Cependant, lorsque des anches de fréquence extrémement proche (différence inférieure à 1 Hz, tout au plus) sont alimentées en air par un système commun, il arrive que l'anche la moins stable en fréquence s'accorde à la fréquence de l'autre par effet de "couplage" ou "pilotage", masquant leur "désaccord", voire interdisant un vibrato différentiel intentionnel de fréquence inférieure à 1 Hz. Dans l'accordéon, les lames donnant les sons les plus graves (< 50 Hz environ) ont une longueur de près de 10 centimètres et sont chargées, près de leur extrémité vibrante, par une masse de plomb ou de laiton. Les lames produisant les sons les plus aigus (> 5 Khz environ) ont une longueur inférieure à 10 millimètres environ. En raison de la très courte longueur d'onde des sons les plus aigus produits (de l'ordre de quelques cm) on constate souvent des phénomènes d'ondes stationnaires dues aux "obstacles" à leur propagation ("cases" exigûes du sommier qui supporte les plaques, soupapes...) qui peuvent affaiblir, voire neutraliser totalement, le son produit ! Des solutions empiriques de facture permettent d'éliminer ce phénomène. L'accord se fait en jouant sur les paramètres raideur et masse : on augmente la fréquence en diminuant la masse par enlèvement de matière (limage d'épaisseur) à l'extrémité libre (ou de sa charge rapportée). On diminue la fréquence en diminuant l'épaisseur (raideur) de la lame (enlèvement par grattage : grattoir) prés de sa partie fixe, flexible (le "ressort"). - Un facteur d'accordéon reconnu Thierry Bénétoux a notamment écrit deux livres. - Un précédent ouvrage de Thierry Bénétoux, Comprendre et répararer votre accordéon , détaillait les principes fondamentaux des mouvements mécaniques de cet instrument. "Une question subsistait, dit-il: pourquoi l'accordéon emet-il des sonorités différentes selon les modèles?" de cette reflexion sur la diversité sonore est né ce livre L'accordéon et sa diversité sonore qui va de la genèse du son aux différents éléments fonctionnels fondamentaux de la mise en mouvement de l'instrument. - S'il concerne d'abord les réparateurs, ce livre intéressera aussi les professeurs et leurs élèves. Un indispensable DVD accompagne et complète l'ouvrage de Thierry Bénétoux: il répond notamment à toutes questions sur les différents types de registration et d'accords de l'instrument. Autre application de l'anche libre : Une anche vibrante de grandes dimensions et de fréquence infrasonique, destinée à produire un vibrato en amplitude, a été utilisée dans l'accordéon de concert Cavagnolo : cette anche est placée dans une paroi séparatrice (équivalente à une "plaque") disposée entre le soufflet et la "caisse du chant". Ce système générateur de vibrato semble être resté sans suite en raison, sans doute, de sa fréquence invariable, de son effet trop systématique (un accord, grave ou aigu, vibre "en bloc" ) et de sa limitation du débit d'air (contradictoire avec l'expressivité naturelle de l'instrument), en dépit de la présence d'un moyen de neutralisation (très large soupapape shuntant le dispositif).

Types

Accordéon diatonique
- accordéon diatonique ;
- accordéon chromatique (boutons ou touches piano)
- accordéon basses chromatiques (ou accordéon de concert)
- Bayan (accordéon chromatique russe)
- Harmonéon (accordéon de concert) brevet de Pierre Monichon, France
- Bandonéon
- Concertina

Surnoms

- Piano à bretelles.
- Piano du pauvre (popularisé par une chanson de Léo Ferré).
- Boîte à frisson.
- Branle-poumons
- Boîte à chagrin.
- Soufflet à punaises (Pierre Perret)
- Dépliant

Voir aussi


- Accordéoniste

Lien externe

- par un spécialiste, amoureux des instruments anciens et de leur réparation ou transformation ; description des divers types d'instruments, anciens et actuels, accord, FAQ, ...
- , Accordéon tous styles : classique, jazz, musique contemporaine, musique du monde, rock, techno, folk, etc : Informations sur concerts, stages, masterclasses, cours, pédagogie, professeurs, concours internationaux, artistes, musiciens, accordéonistes, orchestres, compositeurs, festivals, accordeurs, libraires, fabricants, démonstrations, ...
- , Blog dédié aux accordéonistes de concerts (classique, jazz, ...), avec des portraits d'accordéonistes internationaux.
- , paticulièrement la gavottes des montagnes. On peut y écouter des grands comme Yves Menez ainsi que beaucoup d'enregistrements de collectage. De nombreuses conférences sur l'instrument sont à écouter en ligne, des dossiers, des mots, des notes ... Catégorie:Instrument à clavier Catégorie:Instrument à vent br:Akordeoñs bs:Harmonika ca:Acordió cs:Akordeon de:Akkordeon en:Accordion eo:Akordiono es:Acordeón fi:Harmonikka gl:Acordeón he:אקורדיון ia:Accordion it:Fisarmonica ja:アコーディオン la:Harmonica diductilis lt:Akordeonas nl:Accordeon nn:Trekkspel no:Trekkspill pl:Akordeon pt:Acordeão ru:Гармонь simple:Accordion sv:Dragspel uk:Акордеон zh:手风琴
Sujets connexes
Accord (musique)   Accordéon diatonique   Accordéoniste   Air   Anche   Ancône   Autriche   Bandonéon   Bayan (instrument)   Bernard Cavana   Brevet   Bruno Giner   Bénabar   Castelfidardo   Chanson   Charles Wheatstone   Concertina   Cyrill Demian   Danse   Folklore   Harmonéon   Instrument à anche libre   Instrument à vent   Jacques Brel   Jacques Rebotier   Jazz   Jean-Pierre Drouet   Jean Françaix   Les Hurlements d'Léo   Les Ogres de Barback   Lyon   Léo Ferré   Mano Negra   Marc Perrone   Marcel Loeffler   Musique cajun   Musique contemporaine   Musique folklorique   Musique improvisée   Musique populaire   Musique traditionnelle   Mélodie (succession de hauteurs)   Orchestre   Patrick Bruel   Pavie   Pierre Perret   Recanati   Renaud   René Sopa   Richard Galliano   Rock alternatif   Russie   Rythme (solfège)   Serge Lama   Sheng   Son musical   Stradella   Tulle   Turbine   Têtes Raides   Vinko Globokar  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^