Déportation

Infos
La déportation est l'action de chasser quelqu'un, plus souvent un groupe de personnes, de son territoire ou de son pays en le maintenant en captivité ou non. Dans certains cas précis, tels le génocide des Arméniens ou celui des Juifs et des Tziganes, la déportation a pour objectif la destruction physique du peuple qui en est victime.
Déportation

La déportation est l'action de chasser quelqu'un, plus souvent un groupe de personnes, de son territoire ou de son pays en le maintenant en captivité ou non. Dans certains cas précis, tels le génocide des Arméniens ou celui des Juifs et des Tziganes, la déportation a pour objectif la destruction physique du peuple qui en est victime.

Exemples de déportations historiques

- Déportation des Israélites du Royaume d'Israël par les Assyriens ;
- Déportation des Juifs du Royaume de Juda par les Babyloniens (Exil à Babylone) ;
- Déportation des Juifs de Judée par les Romains ;
- Déportation des Juifs d'Espagne en 1492 (décret d'Alhambra);
- Au XVII et XIX siècles, déportation de Noirs africains vers des colonies européennes (Traite des noirs) ;
- Déportations des "indiens" américains vers l'Ouest puis dans des réserves indiennes ou au Canada ;
- Déportation des Garifunas (afros-amérindiens) de l'île St-Vincent vers l'Amérique centrale.
- Déportation des Acadiens ;
- La déportation des Hereros par les Allemands, en 1904, dans le cadre du premier génocide du XXe siècle ;
- Déportation puis extermination de 1.2 million d'Arméniens par l'empire ottoman, en 1915-1916 (voir génocide arménien) ;
- Déportation en Europe au XXe siècle des Juifs, des Tziganes, des résistants, des opposants politiques et des homosexuels par les nazis, notamment en Europe centrale et en Europe orientale. Sur l'extermination des Juifs dans les camps d'extermination, voir Shoah.
- Déportation par les nazis de plus de 8 millions de travailleurs civils européens, de 1942 à 1945, pour le travail forcé dans l'industrie de guerre allemande, accomplie notamment sous l'autorité du gauleiter Fritz Sauckel, le "négrier de l'Europe". Admise en Belgique et bien que le Parlement français ne se soit jamais prononcé définitivement sur la qualification à donner aux requis du STO, la dénomination officielle de "déporté du travail" a été interdite aux associations de victimes du STO par la justice française (1992), au nom du risque de confusion entre la déportation vers la mort des résistants et des Juifs, et l'envoi au travail obligatoire.
- Déportation collective de minorités ethniques soviétiques, proches des frontières annexées lors du Pacte Molotov-Ribbentrop de nombreux Roumains, Baltes, etc.), ou encore accusées de collaboration avec l'envahisseur allemand (Allemands de la Volga en 1941, Ingouches. en 1944).
- Déportations et échanges forcés de population lors de la Partition des Indes entre l'Inde, le Pakistan et le Bangladesh.
- Déportation des résidents des l'îles Diego Garcia ou Bikini.
- La déportation des 600.000 Tchétchènes, accomplie en six jours seulement par le NKVD, en mars 1944, représente la déportation la plus intensive jamais réalisée.

Voir aussi

- Mesures d'éloignement des étrangers

Bibliographie

- Christian Bernadac, Déportation 1 (tome rassemblant Les Médecins maudits, Les Médecins de l'impossible, Les Sorciers du ciel), éditions France-Empire, Paris. 752 pages. ISBN 2-7048-0706-X
- Christian Bernadac, Déportation 2 (tome rassemblant Les Mannequins nus, Le Camp des femmes, Kommandos de femmes), éditions France-Empire, Paris. 696 pages. ISBN 2-7048-0709-4
- Christian Bernadac, Déportation 3 (tome rassemblant Les 186 marches, Le Neuvième cercle, Des jours sans fin), éditions France-Empire, Paris. 880 pages. ISBN 2-7048-0716-7
- Christian Bernadac, Déportation 4 (tome rassemblant Le Train de la mort, L'Holocauste oublié, Le Rouge-Gorge), éditions France-Empire, Paris. 832 pages. ISBN 2-7048-0719-1
- Christian Bernadac, La Libération des camps, éditions France-Empire, Paris. 588 pages. ISBN 2-7048-0995-X
- Henri Michel (historien), Tragédie de la déportation, 1954.
- Raul Hilberg, La destruction des Juifs d'Europe, rééd. Gallimard, 2006, 3 vol.
- Jean-Jacques Marie, Peuples déportés d'Union Soviétiques, Bruxelles, Complexe, 1995.
- Nicolas Werth, L'île des Cannibales, 2005.
-David Rousset, L’Univers concentrationnaire
-David Rousset, Les Jours de notre mort, 1947
-La faculté de Strasbourg, Des universités aux camps de concentration - témoignages strasbourgeois ISBN 2-86820-714-6, Catégorie:Migration de:Abschiebung (Recht) en:Deportation es:Deportación nl:Deportatie no:Deportasjon pl:Deportacja (politologia) ro:Deportare sr:Депортација sv:Utvisning
Sujets connexes
Allemagne   Allemands de la Volga   Amérique centrale   Arménie   Arméniens   Assyriens   Bangladesh   Canada   David Rousset   Diego Garcia   Décret d'Alhambra   Déportation des Acadiens   Déportation en Europe au XXe siècle   Espagne   Europe centrale   Exil à Babylone   Fritz Sauckel   Garifuna   Gauleiter   Génocide   Génocide arménien   Henri Michel (historien)   Hereros   Homosexualité   Inde   Ingouches   Judée   Juifs   NKVD   Orient   Pacte Molotov-Ribbentrop   Pakistan   Partition des Indes   Raul Hilberg   Royaume d'Israël   Royaume de Juda   Réserve indienne   Résistance (politique)   Saint-Vincent-et-les Grenadines   Service du travail obligatoire   Shoah   Tzigane  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^