Catéchisme

Infos
Dans la religion chrétienne, le catéchisme désigne l'exposé officiel des articles de la foi. C'est un outil de base pour la catéchèse, qui est l'ensemble des actions destinées à éduquer des enfants, des jeunes et des adultes à la doctrine chrétienne. La catéchèse est une des composantes de la mission évangélique du christianisme. À l'origine, le catéchisme était destiné à l'enseignement des enfants. De nos jours dans l'Égli
Catéchisme

Dans la religion chrétienne, le catéchisme désigne l'exposé officiel des articles de la foi. C'est un outil de base pour la catéchèse, qui est l'ensemble des actions destinées à éduquer des enfants, des jeunes et des adultes à la doctrine chrétienne. La catéchèse est une des composantes de la mission évangélique du christianisme. À l'origine, le catéchisme était destiné à l'enseignement des enfants. De nos jours dans l'Église catholique, le mot catéchisme est encore souvent associé à l'éducation religieuse des enfants, alors que catéchèse est plus employé pour désigner l'enseignement donné aux adultes. Le catéchisme donne une compréhension plus profonde des doctrines et mystères du christianisme. En particulier, elle éclaire le fidèle sur le mystère trinitaire, la divinité et l'humanité du Christ, la présence réelle dans le Saint-Sacrement, le credo, les conciles, la doctrine sociale de l'Église, le plan de salut, l'amour de Dieu, la Rédemption, l'Assomption de Marie, la création du monde, la parole évangélique, la morale chrétienne, le pardon, etc. « La leçon de cathéchisme » par le peinture Jules-Alexis Muenier en 1890 - Musée des Beaux-Arts de Besançon.

Historique

Les mots catéchisme et catéchèse proviennent d'un verbe grec katekein qui signifie à la fois "enseigner" et "informer". La nécessité d'un catéchisme s'est fait sentir lors des campagnes d'évangélisation ordonnées par Charlemagne et des conversions de populations entières qui en résultent. Au fil des siècles, il intègre les nouveaux dogmes. La Réforme protestante en fera grand usage et les considérera comme des confessions de foi. Ainsi du Petit catéchisme de Luther pour les luthériens et du Catéchisme de Heidelberg pour les réformés. Par extension, le mot désigne :
-le livre qui contient l'enseignement, appelé manuel de catéchisme ou simplement catéchisme ;
-la formation elle-même : on se rend au catéchisme ; ainsi, en France (sauf en Alsace et en Moselle, où il y a un enseignement religieux à l'école) : :
-chez les catholiques, le catéchisme se fait à l'âge de l'école primaire ; en secondaire, il y a aumônerie ; :
-chez les réformés, on parle d'école biblique à l'âge du primaire, et de catéchisme à l'âge du collège.

Les catéchismes catholiques dans l'histoire (en France)

- 1554, Catéchisme de Canisius : en latin, destiné aux étudiants ; version en allemand destinée au peuple et aux enfants.
- 1556, Catéchisme romain dit aussi « du Concile de Trente », à destination du clergé.
- 1593, Catéchisme de Bellarmin, en latin
- 1601, le même, traduit en français par saint François de Sales, le premier catéchisme en français
- 2e moitié du , catéchisme de Bossuet
- 1806, Catéchisme national français, dit impérial car rédigé sous le contrôle de Napoléon
- 1947, Catéchisme national rédigé par l'épiscopat français, destiné à remplacer tous les catéchismes locaux
- 1981, Pierres Vivantes, un livre très illustré destiné à accompagner l'enseignement, ciblé vers les enfants des milieux urbains
- 1992, Catéchisme de l'Église catholique, promulgué par le Vatican. Parallèlement et avant la généralisation du français à toutes les couches de la population en France (2e moitié du XXe siècle), les diocèses utilisaient des catéchismes en langue vernaculaire pour rendre l'enseignement accessible à tous.

Autres utilisations du terme catéchisme

Le terme catéchisme a été employé dans un sens dérivé par plusieurs philosophes athées et non chrétiens au :
- Claude Henri de Rouvroy, comte de Saint-Simon (catéchisme des industriels)
- Auguste Comte (catéchisme positiviste, dans la phase dite religieuse du positivisme)
- Jean-Baptiste Say Saint-Simon et Auguste Comte sont à l'origine de mouvements considérés par l'Église catholique comme des erreurs, voire de sectes, et plus généralement comme relevant de l'athéisme moderne. Ils ont été analysés par Henri Gouhier, Henri de Lubac et l'encyclique Fides et Ratio de Jean-Paul II du 14 septembre 1998.

Catéchèse

La catéchèse est l'ensemble des actions destinées à éduquer des enfants, des jeunes et des adultes à la doctrine chrétienne. Elle est une des composantes de la mission évangélique de ces Églises.

Catéchèse de l’Église catholique

« La crise moderniste dans le catholicisme au début du représente en France, dont elle est l'épicentre, la confrontation très vive entre les fruits de l'approche scientifique issue de la modernité et la forme du savoir doctrinal dont l'Église catholique avait héritée. Cette laïcisation scientifique de l'univers religieux a entraîné chez de nombreux intellectuels croyants un dilemme profond notamment à propos de l'interprétation de la Bible. » Christophe Boureux, docteur en théologie et en anthropologie religieuse, professeur à l'Institut catholique de Lille. » Introduction au cours Catholicisme et Modernité donné au CCEFR de Montreuil-sous-Bois (France)

Une crise de la dogmatique

Des tentatives innovantes ont été condamnées :
- le catéchisme progressif de monsieur Collomb (1947) qui part de l'Évangile pour aller vers la doctrine, initiative d'un sulpicien intégré dans le mouvement catéchétique d'après guerre, injustement condamné sur dénonciation sur la confusion entre progressif et progressiste dans une période où la chasse aux progressistes était ouverte. (sur la chasse aux progressistes, se reporter au Journal d'un théologien 1946-1954 de Yves Congar o.p., Cerf, Paris, 1999).
- le catéchisme hollandais (1967), à l'initiative de la conférence des évêques des Pays-Bas et s'enracinant dans le Concile Vatican II. Les heureux propriétaires d'une édition de 1967, avant qu'il soit expurgé trouveront une petite annexe donnant le détail des débats.
- Jean Kamp, le grand silence des prêtres et Credo sans foi, foi sans credo Le catéchisme (CEC) de 1992 n'a pas résolu cette crise.

Une crise de la transmission

Les changements de langage qui ont marqué la pastorale d'après guerre montent le difficultés à franchir le fossé entre la culture contemporaine et les pratiques par lesquelles s'expriment la foi. Avec une accélération ces dernières années, on est passé :
-de la leçon de catéchisme qui fut la règle pendant plusieurs siècles,
l'éducation religieuse dans un processus plus global,
-puis au retour de l'expression catéchèse autour des années 1950,
-tandis que le mouvement catéchétique d'après-guerre forgeait l'expression éducation de la foi,
-le mouvement kérygmatique des années 1960 centra ses efforts sur l'histoire du salut lue au travers de la Bible,
-les années 1970 virent l'arrivée de l'éducation aux valeurs et des études religieuses (avec 100 ans de retard du fait de la crise moderniste),
-au même moment, on tenta de compléter les leçons traditionnelles par diverses activités pastorales extérieures : retraites, sessions de prières (style Taizé),
-en Amérique du Nord se développa ce qu'on a appelé Campus Ministry, avec une large gamme d'activités allant des classes traditionnelles en salle alliées à de nombreuses activités d'engagement extérieur (un mouvement similaire, en France, avec de grandes différences culturelles fit apparaître de notables changement dans les aumôneries traditionnelles),
-en Espagne et en Amérique latine, l'expression pastoral tendit à être employée comme description numéro 1 de toute une gamme d'activités d'enseignements, et de célébrations de la foi, spécialement avec des jeunes,
-ces dernières années, les JMJ, sous l'influence des rassemblements charismatiques, s'appuient sur le goût des jeunes pour les grands rassemblements de foule, associant musique, discours et célébrations.

Bibliographie

-Histoire du catéchisme, 1955-2005, Jean Madiran, Éditions Consep, 2005, ISBN 2-85162-083-5 ==
Sujets connexes
Alsace   Athéisme   Auguste Comte   Catéchisme de l'Église catholique   Charlemagne   Christianisme   Communauté de Taizé   Concile de Trente   Conversion religieuse   Credo (religion)   Crise moderniste   Doctrine sociale de l'Église   Dogme   Encyclique   Fides et Ratio   Foi   France   François de Sales   Henri Gouhier   Henri de Lubac   Jean-Baptiste Say   Jean-Paul II   Jean Madiran   Jules-Alexis Muenier   Jésus de Nazareth   Le Petit Catéchisme   Luthéranisme   Martin Luther   Moselle (département)   Musée des Beaux-Arts et d'archéologie de Besançon   Pierre Canisius   Positivisme   Profession de foi   Religion   Renouveau charismatique   Robert Bellarmin   Réforme protestante   Saint-Sacrement   Secte   Sotériologie   Théologie catholique   Vatican  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^