Brachyura

Infos
Les Brachyura sont des crustacés à cinq paires de pattes dont la première est modifiée pour former une paire de pinces, une carapace plutôt plate, et un abdomen court et large placé sous le thorax. On distingue les Brachyura, les vrais crabes, des Paguroidea ou crabes ermites.
Brachyura

Les Brachyura sont des crustacés à cinq paires de pattes dont la première est modifiée pour former une paire de pinces, une carapace plutôt plate, et un abdomen court et large placé sous le thorax. On distingue les Brachyura, les vrais crabes, des Paguroidea ou crabes ermites.

Description

Morphologie

Le corps des brachyoures possède typiquement un céphalothorax très grand, déprimé et abritant tous les organes. Le céphalothorax est formé de la tête (lobe préoral+ 4 segments) et du péréion (8 segments), l'ensemble est enveloppé d'une carapace continue formée par les plèvres du dernier segment céphalique et les tergites du péréion. Le pléon (7 segments) est réduit et rabattu sous le céphalothorax. Les 3 premiers segments du péréion ont fusionné avec la tête; leurs appendices sont les pattes-machoires ou maxillipèdes associées aux pièces buccales (Mandibules, Maxillules, Maxilles). Les appendices des 5 derniers segments du péréion sont les péréiopodes. La première paire de ces péréiopodes correspond aux chélipèdes (pince), généralement très développées. La pince comprend un dactyle mobile, s'articulant sur le propodus composé du manus et du polex. Les autres péréiopodes sont locomoteurs. Les appendices des arthropodes sont , en principe, biramés formés d'un endopodite ventral plus puissant et d'un exopodite dorsal plus délicat, souvent foliacé et à rôle respiratoire. Ces deux branches sont portées par un segment basilaire, le protopodite qui , chez les crustacés, est subdivisé en précoxopodite, coxopodite et basipodite (portant l'exo- et l'endopodite). Chez les brachyoures, les exopodites des péréiopodes sont branchiaux et abrités dans les cavités branchiales situées dans les portions du céphalothorax.

Comportement alimentaire

La majorité des espèces de brachyoures sont prédatrices et/ou nécrophages. Cependant, il existe également des espèces herbivores, omnivores et détritivores. Chez les macrophages, la nourriture est prélevée à l’aide des chélipèdes qui la transfèrent à la 3 paire de maxillipèdes ; les maxillipèdes poussent la nourriture plus loin vers les mandibules et les maxilles qui la déchiquètent avant l’ingestion. Chez les microphages, le prélèvement alimentaire se fait par filtration. Celle-ci peut être assurée par les peignes de soies situés au niveau de certains appendices, comme par exemple au niveau des maxillipèdes dans le cas des Pinnotheridae. Les particules filtrées sont ensuite rabattues vers la bouche. La filtration est soit active (pièces buccales), due aux battements de l’un de ses appendices (scaphognathite), ou passive, utilisant un courant d’eau naturel ou généré par l’hôte si le crabe est symbiotique. En fonction du comportement alimentaire des crabes, les chélipèdes peuvent présenter des morphologies variables. Ainsi, les crabes se nourrissant d’algues encroûtantes présentent des pinces en forme de cuillère pour gratter et récolter la nourriture. Les crabes carnivores/nécrophages, comme Cancer pagurus (Linnaeus, 1758), qui se nourrit de coquillages, ont des pinces à mors émoussés, rappelant la face broyeuse des molaires, adaptées au broyage des coquilles. D’autres présentent des pinces à mors tranchants, en lame, permettant la découpe de chair.

Reproduction et cycle vital

La plupart des brachyoures sont gonochoriques, seules quelques rares espèces sont hermaphrodites. Chez de nombreuses espèces de crabes, la fécondation interne n’est possible qu’après la mue de la femelle. Les œufs fécondés restent fixés sur les pléopodes de la femelle. L’abdomen est alors « décollé » du céphalothorax et fournit un espace de protection pour la ponte. Les œufs sont couvés pendant un temps qui varie selon les espèces, puis éclosent au stade protozoé ou zoé ; il y a un nombre variable de stades zoés selon les espèces. Après le dernier stade zoé, le crabe passe par un dernier stade larvaire, lui aussi pélagique, la mégalope; sa morphologie est intermédiaire entre la forme zoé et la forme crabe. Après un certain laps de temps, cette larve migre vers le substrat où elle effectue sa dernière mue larvaire qui la conduit au stade 1 crabe. La durée de la vie larvaire est très variable ; par exemple elle est de 65 ± 11 jours en moyenne chez les crabes Cancridae et de 29 ± 16 pour les Ocypodidae. Cependant, il existe des durées de développement larvaire beaucoup plus longues, de 4 - 12 mois chez Cancer magister, ou beaucoup plus courtes comme chez Tunicotheres moseri où le développement ne dure qu’entre 3 et 7 jours. Enfin, le développement direct, où l’individu sortant de l’œuf ressemble à un adulte en miniature, est rare. Ce cas se rencontre, par exemple, chez des crabes de la famille des Xanthidae : Pilumnus lumpinus, P. novaezelandiae, P. vestitus.

Origine

Plus de espèces ont été décrites à ce jour, réparties sur l'ensemble de la planète. Les crabes colonisent une grande variété de milieux : aquatiques évidemment mais aussi continentaux, certaines espèces réalisant la quasi totalité de leur cycle en dehors de l'eau. C'est surtout en zone tropicale que l'on trouve indifféremment des crabes marins, des crabes d'eau douce et des crabes terrestres. L'apparition des crabes remonte à l'ère secondaire, le plus ancien fossile de crabe connu datant du jurassique moyen, il y a environ 170 Ma.

Nomenclature et dénomination

Noms vernaculaires

On utilise le terme crabe comme nom vernaculaire générique pour désigner ces espèces, cependant ce terme est utilisé également pour nommer plusieurs espèces de la super-famille des Paguroidea de l'infra-ordre des Anomura. Pour distingués les Brachyura cependant on précise "vrai crabe". Si plusieurs espèces ont des noms vernaculaires spécifiques qui n'utilisent pas le terme crabe comme les araignées de mer, le tourteau, le terme crabe se retrouve dans le nom de très nombreuses espèces comme Crabe bleu, Crabe violoniste ou Crabe flèche. La Carcinologie, étude des crustacés, mot qui dérive de la famille des Cancridae.

Taxonomie et systématique

Les Brachyura sont un infra-ordre de décapodes, créé par Pierre André Latreille en 1802. Ce terme a été créé à partir des racines grecques brachy qui signifie court et ura qui signifie courte. Ceci les distingues des autres sous-ordres de Pleocyemata. Ils sont subdivisés en plusieurs super-familles :

Liste sous-taxons

- super-famille Bellioidea Dana, 1852
- super-famille Bythograeoidea Williams, 1980
- super-famille Calappoidea Milne Edwards, 1837
- super-famille Cancroidea Latreille, 1802
- super-famille Cryptochiroidea Paulson, 1875
- super-famille Cyclodorippoidea Ortmann, 1892
- super-famille Dorippoidea MacLeay, 1838
- super-famille Dromioidea De Haan, 1833
- super-famille Gecarcinucoidea Rathbun, 1904
- super-famille Grapsoidea MacLeay, 1838
- super-famille Homolodromioidea Alcock, 1900
- super-famille Homoloidea De Haan, 1839
- super-famille Hymenosomatoidea MacLeay, 1838
- super-famille Leucosioidea Samouelle, 1819
- super-famille Majoidea Samouelle, 1819
- super-famille Ocypodoidea Rafinesque, 1815
- super-famille Parthenopoidea MacLeay, 1838
- super-famille Pinnotheroidea De Haan, 1833
- super-famille Portunoidea Rafinesque, 1815
- super-famille Potamoidea Ortmann, 1896
- super-famille Pseudothelphusoidea Ortmann, 1893
- super-famille Raninoidea De Haan, 1839
- super-famille Retroplumoidea Gill, 1894
- super-famille Xanthoidea MacLeay, 1838 Image:Crabs on dock.jpg|Crabes bleus Image:Crabs1a.jpg|Vente de crabes bleus Image:Blue crab on market in Piraeus - Callinectes sapidus Rathbun 20020819-317.jpg|Callinectes sapidus (Crabes bleus sur le marché de Pyrée) Image:Boi.crab2.jpg|Tourteau (dessus) Image:Boi.crab3.jpg|Tourteau (dessous) Image:Boi.crab4.jpg|Tourteau (de face) Image:Spider crab at the Kaiyukan in Osaka, Japan.JPG|Crabes-araignées géants à l'aquarium Kaiyukan (Ōsaka, Japon) Image:Spider.Crab.Osaka.JPG|Crabes-araignées géants à l'aquarium Kaiyukan (Ōsaka, Japon) Image:Crabefantome.JPG|Crabe fantome des Seychelles Image:Atelecyclus rotundatus.jpg|Atelecyclus rotundatus Image:Corystes cassivelaunus.jpg|Corystes cassivelaunus Image:Cancer pagurus.jpg|Cancer pagurus Image:Carcinus maenas.jpg|Carcinus maenas Image:Cardisoma guanhumi.jpg|Cardisoma guanhumi Image:Gecarcinus lateralis.jpg|Gecarcinus lateralis Image:Guinotia dentata.jpg|Guinotia dentata Image:Liocarcinus navigator.jpg|Liocarcinus navigator Image:Liocarcinus holsatus.jpg|Liocarcinus holsatus Image:Liocarcinus marmoreus 2.jpg|Liocarcinus marmoreus Image:Liocarcinus depurator.jpg|Liocarcinus depurator Image:Liocarcinus pusillus.jpg|Liocarcinus pusillus Image:Liocarcinus vernalis.jpg|Liocarcinus vernalis Image:Necora puber.jpg|Necora puber Image:Ocypode quadrata.jpg|Ocypode quadrata Image:Portumnus latipes.jpg|Portumnus latipes Image:Thia scutellata.jpg|Thia scutellata Image:Hemigrapsus takanoi.jpg|Hemigrapsus takanoi Image:Porcelain crab 600.jpg|Crabe porcelaine Image:Hawaii-red-crab.jpg|Crabe rouge d'Hawaii Image:Graceful crabs mating.JPG|Accouplement Image:Crab Cangrexo 66eue.jpg|Crabe vert Image:Sponge crab eating a sea urchin.jpg|Crabe-éponge dévorant un oursin Image:A crab at Wellington Point.jpg|Crabe de Wellington Image:Crab on Panamanian Beach 01.jpg|Cardisoma armatum

Voir aussi

===
Sujets connexes
Anomura   Aquarium Kaiyukan   Araignée de mer   Brachyura   Cancer pagurus   Cancridae   Cancroidea   Carcinologie   Crabe   Crabe bleu   Crabe flèche   Crabe violoniste   Crustacés   Céphalothorax   Dactyle   Decapoda   Fossile   Grapsoidea   Japon   Jurassique   Liocarcinus marmoreus   Majoidea   Manus   Million d'années   Nom vernaculaire   Ocypodoidea   Paguroidea   Pierre André Latreille   Portunoidea   Protopodite   Thorax   Tourteau   Zoé  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^