Michael Moore

Infos
Michael Moore Michael Moore, né le 23 avril 1954, est un écrivain et un réalisateur américain de documentaires engagés. Il vit actuellement à New York.
Michael Moore

Michael Moore Michael Moore, né le 23 avril 1954, est un écrivain et un réalisateur américain de documentaires engagés. Il vit actuellement à New York.

Jeunesse et engagement politique

Né à Flint (Michigan), fils d'une secrétaire et d'un ouvrier employés dans l'usine General Motors basée à Flint (Michigan), neveu d'un des fondateurs du Syndicat des Travailleurs de l'Automobile (UAW), Michael Moore était prédestiné à devenir un col bleu. A 18 ans, il est élu au conseil d'administration de son lycée (Davison High School), où il devient l'un des plus jeunes Américains à accéder à une fonction publique. Il se fait le porte-parole des étudiants. Abandonnant ses études de journalisme à l'Université de Flint, il fonde à 22 ans le Flint Voice, un journal alternatif qu'il dirige pendant 10 ans. Ses premiers engagements politiques sont à l'extrême gauche américaine. Il apporte son soutien au régime de Daniel Ortega au Nicaragua et dénonce l'embargo contre le régime de Fidel Castro à Cuba.

Débuts dans le cinéma

En 1989, il vend tous ses biens et parvient à réaliser le film qui le consacrera, Roger et moi, dans lequel il dénonce l'application des mesures de gestion de Roger Smith, président de General Motors, responsable de la fermeture des usines automobiles de Flint (30 000 licenciés dans une agglomération de 150 000 habitants). C'est à l'époque le plus gros succès commercial jamais connu pour un documentaire. En 1995, il réalise Canadian Bacon, film satirique se déroulant aux États-Unis juste après la Guerre froide, et mettant en scène le gouvernement américain tentant de monter les Américains contre les Canadiens pour relancer l'économie. Le film dénonce notamment la mentalité américaine vis-à-vis du port d'arme, ainsi que l'utilisation de la peur à travers les médias. Deux idées qui seront reprises plus sérieusement dans Bowling for Columbine. En 1999, il sort The Big One où il traite de l'appauvrissement de certaines tranches de la population aux États-Unis et des pratiques douteuses de certaines multinationales comme Nike.

The Awful Truth

En 1999, il crée, produit et présente l'émission The Awful Truth (transposable en français par "L'inavouable Vérité") dans laquelle il aborde des sujets graves avec humour. Lors de son premier rendez-vous mensuel, il dénonce le système des mutuelles de santé américaines (avides de profits), en invitant une compagnie à l'enterrement d'un de ses clients pour lequel elle refuse de payer la transplantation d'un pancréas. La compagnie mise en cause décide de couvrir toutes les greffes de pancréas après le passage de Michael dans ses bureaux... L'émission connaît un vif succès durant ses deux années d'existence à la fois aux États-Unis mais aussi au Royaume-Uni où elle est diffusée sur Channel 4.

Campagnes

- En 2000, il fait campagne à l'élection présidentielle pour le candidat écologiste Ralph Nader, et critique ouvertement tant le candidat démocrate Al Gore que le républicain George W. Bush. Durant les quatre années qui suivent, il est l'inlassable détracteur de l'administration de George W. Bush. Ainsi, une semaine après les attentats du 11 septembre 2001 à New York, dans un premier temps, il met en cause, dans une interview à l'émission présentée par Karl Zéro sur la chaine française Canal+, le gouvernement américain et la CIA dans ces attaques terroristes, arguant que la cible était une ville démocrate ayant voté à une large majorité pour Al Gore ! Dans une autre interview, il doute de l'existence de passagers à bord des avions ayant percuté les tours jumelles de New York et fait valoir comme preuve qu'aucun passager n'était noir (insinuant qu'aucun noir ne pourrait participer à une telle mascarade organisée par des républicains).
- Michael Moore est en première ligne contre la guerre en Afghanistan à la fin de l'année 2001 puis en 2003 contre l'intervention militaire des États-Unis en Irak.
- Il fait de l'élection présidentielle de 2004 la « mère de toutes les batailles » contre George W. Bush et soutient dans un premier temps le général Wesley Clark lors des primaires démocrates. Avec un certain courage, mais entouré de gardes du corps, il participe à la convention républicaine sur les bancs de la presse en septembre 2004. Son site internet resta muet pendant trois jours après la réélection de George W. Bush le 2 novembre 2004 avant de se reprendre et de déclarer que l'avenir appartenait aux démocrates et à la gauche car la jeunesse avait voté majoritairement pour John Kerry, l'adversaire démocrate de Bush.
- En 2007, lors de la réalisation de son documentaire, Sicko, consacré à l'assurance-santé aux États-Unis, il est accusé par le département américain du trésor d'avoir violé l'embargo des États-Unis contre Cuba. Il voit alors derrière l'enquête dont il fait l'objet des autorités américaines, des motivation politiques qu'il impute à George W. Bush alors que le cinéaste entendait démontrer que le système de santé de Cuba était, selon lui, meilleur et plus performant que celui des États-Unis.

Consécration au cinéma

Bowling for Columbine

En 2002, Bowling for Columbine est un succès international (Prix du 55 Festival de Cannes). Il remporte en 2003 l'Oscar du meilleur documentaire et le César du meilleur film étranger. Le documentaire s'inspire d'un fait divers, le massacre en 1999 de 13 personnes par deux adolescents à la Columbine High School (voir massacre du lycée de Columbine). Moore s'interroge, dans le contexte de l'après 11 septembre 2001, sur la culture de la peur véhiculée par les médias et les politiciens, et sur la « meurtrière » industrie de l'armement américaine et son pendant politique, la NRA (National Rifle Association). Pour ses attaques à répétitions, Michael Moore est poursuivi en justice 23 fois (avec 23 victoires devant la cour) par des entreprises gênées par ses écrits ou ses reportages, notamment Nike qui est contrainte, après The Big One, de mettre officiellement fin au travail d'enfants pour la fabrication de ses produits en Indonésie.

Fahrenheit 9/11

Un documentaire sur fond de campagne présidentielle En 2004, il réalise le film Fahrenheit 9/11, un documentaire orienté qualifié de brulot, réalisé dans le but avoué d'influer sur l'élection présidentielle de 2004. Il s'en prend notamment dans ce film à George W. Bush et à son administration, aux liaisons professionnelles liant la famille Bush à la famille saoudienne de Ben Laden, et traite de l'action de la diplomatie américaine qui conduisit à la 2 guerre d'Irak. Ce film est produit par Miramax, une filiale autonome de Walt Disney Company dont le patron Harvey Weinstein, fervent supporter du Parti démocrate, produit également Quentin Tarantino. Disney refuse à sa filiale de diffuser son film aux États-Unis en pleine campagne électorale. Moore pointera du doigt le fait que Disney finance la campagne de George W. Bush à hauteur de 640 000 $. C'est dans ce contexte que le film reçoit la Palme d'or au Festival de Cannes 2004, alors que le président du Festival, Quentin Tarantino, militant anti-Bush, est soupçonné de favoritisme du fait principalement de ses liens avec Miramax et du soutien personnel de Weinstein. Dans son discours de remerciement, Michael Moore s'amuse du fait que son film a un distributeur en Albanie, mais pas aux États-Unis. Après avoir reçu la Palme d'Or, Miramax obtient l'autorisation de sa maison mère pour distribuer le film qui est présenté dans plus de 800 salles à travers les États-Unis. À ce jour, Fahrenheit 9/11 est le documentaire ayant généré le plus d'entrées lors du premier week-end de diffusion aux États-Unis.

SiCKO

Au Festival de Cannes 2007 Sorti en 2007, SiCKO est un film documentaire critiquant principalement le système de santé américain où 45 millions d'individus ne sont pas couverts par une assurance-maladie et les autres ont parfois de grandes difficultés à se soigner en raison des réticences des compagnies d'assurances à payer les soins nécessaires.

Critiques

Michael Moore entretient sur ses documentaires une certaine confusion des genres car la majorité sont considérés, lors de procès, comme des "fictions". Un documentaire canadien Manufacturing Dissent met en exergue des tactiques discutables utilisées par Moore dans la réalisation de ses films, comme l'utilisation d'un ami pour jouer le rôle d'un journaliste s'étant fait voler sa voiture par un employé licencié dans Roger & Me . Concernant son documentaire contre General Motors, par ailleurs, il n'a pas introduit l'interview qu'il a finalement obtenue avec le patron, ce qui lui a valu quelques critiques dans le milieu journalistique où ce genre d'oubli relève de la faute professionnelle et est déontologiquement difficilement excusable. Certains en ont néanmoins profité pour rappeler qu'il n'était pas journaliste, et que ses films devaient être vus comme des "documoqueurs", des brûlots à l'humour mordant plutôt que des reportages "objectifs". Le débat reste ouvert.

Citations

-Sur les Français: "Je trouve dégoûtant que, vu que les démocrates n'ont pas fait leur boulot en tant qu'opposition qui se doit, les Français sont à présent les nouveaux démocrates! Qu'est-ce à dire? C'est pas dégoûtant, ça? Les Français sont le parti démocrate!" -- en réponse à une question d'interview au Festival des arts comiques américains de HBO, le 27 février 2003 (texto: "i think that what's disgusting is that, because the Democrats haven't done their job being a loyal opposition, the French have become the new Democrats! What is that? How disgusting is that? The French have become the Democratic Party!")

Filmographie

;Au Cinema
-Roger et moi (Roger and Me), Prix du meilleur documentaire décerné par le New York Film Critics Circle, 1989
-Canadian Bacon, Sélection officielle « Un certain regard » au Festival de Cannes, 1995
-The Big One, 1999
-Bowling for Columbine, Prix du 55 Festival de Cannes, 2002
-Fahrenheit 9/11, Palme d'or du 57 Festival de Cannes, 2004
-SiCKO, hors compétition durant le 60 Festival de Cannes, (2007) ;En Vidéo
- : Grâce à une équipe de correspondants, il poursuit sa mise au poteau des hommes d'affaires et autres politiciens qui selon lui se servent de la population à des fins démagogiques, économiques ou toute autre nuisance à la société... ;Clips Vidéos
- Sleep Now In The Fire, du groupe Rage Against the Machine alterne des images d'une parodie de Qui veut gagner des millions? où les questions porteraient sur la pauvreté dans le monde, et des images tournées sur le parvis de Wall Street, à New York, où le groupe donna un mini-concert, bravant une interdiction de la mairie. On peut voir à la fin du clip les membres du groupe ainsi que Michael Moore, être emmenés menottes aux poignets par les forces de l'ordre. Un texte dans le clip indique que suite à ce tournage, la bourse de Wall Street a du fermer ses portes avant l'heure habituelle, ce qui n'était pas arrivé depuis le krash boursier du 24 octobre 1929 (le fameux Jeudi noir).
- Testify, du groupe Rage Against The Machine, est utilisé à plein dans la campagne pour Ralph Nader. Al Gore et George Bush Jr. y sont un extra-terrestre mutant capable de se dédoubler. Des fragments de discours presque identiques cherchent à justifier cette mise en scène. Moore apparaît brièvement, en mettant de l'essence dans sa voiture.
- Boom!, du groupe System of a Down montre différentes manifestations contre la guerre en Irak à travers le monde ainsi qu'un dessin animé représentant George W Bush, Tony Blair, Saddam Hussein et Oussama Ben Laden chevauchant des obus allant tomber sur l'Irak.

Ouvrages

Tous aux abris !
- Dégraissez-moi ca (Downsize This), 1996
- Mike contre-attaque ! (Stupid White Men and other Sorry Excuses for the State of the Nation), 2001
- Tous aux abris ! (Dude, where's my country ?
), 2004

Voir aussi

- William Karel
- Pierre Carles
- La France contre les robots ===
Sujets connexes
Al Gore   Albanie   Boom!   Bowling for Columbine   Canadian Bacon   Canal+   Central Intelligence Agency   Channel 4   Clip   Col bleu (classe sociale)   Cuba   César du meilleur film étranger   Daniel Ortega   Embargo des États-Unis contre Cuba   Extrême gauche   Fahrenheit 9/11   Fanzine   Festival de Cannes   Festival de Cannes 2002   Festival de Cannes 2004   Festival de Cannes 2007   Fidel Castro   Film documentaire   Flint (Michigan)   General Motors   George W. Bush   Greffe (médecine)   Guerre d'Afghanistan (2001)   Guerre froide   Harvey Weinstein   Home Box Office   Indonésie   Irak   John Kerry   Karl Zéro   Krach de 1929   La France contre les robots   Michigan   Mike contre-attaque !   Multinationale   National Rifle Association   New York   Nicaragua   Nike   Oscar du cinéma   Oussama Ben Laden   Palme d'or   Pancréas   Parti démocrate (États-Unis)   Pierre Carles   Politique   Protection sociale aux États-Unis d'Amérique   Quentin Tarantino   Rage Against the Machine   Ralph Nader   Roger Smith   Roger et moi   Royaume-Uni   Réalisateur   Saddam Hussein   System of a Down   The Big One (documentaire)   Tony Blair   Tous aux abris !   Wall Street   Wesley Clark   William Karel  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^