Neustrie

Infos
La Neustrie en 752 La Neustrie est le royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie (dérivé de Niuster « le plus récent ») ne soit apparu qu'un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis Ier, en 511, et revint à Clotaire Ier, qui, au terme de son long règne de cinquante ans, av
Neustrie

La Neustrie en 752 La Neustrie est le royaume franc qui couvrait le nord-ouest de la France actuelle, et avait pour capitale Soissons. Néanmoins, il semble que le terme de Neustrie (dérivé de Niuster « le plus récent ») ne soit apparu qu'un siècle après la création du royaume. La Neustrie avait été créée lors du partage qui suivit la mort de Clovis Ier, en 511, et revint à Clotaire Ier, qui, au terme de son long règne de cinquante ans, avait réussi à reconstituer le royaume de son père. Elle fut le deuxième grand royaume franc né lors des partages successoraux mérovingiens. Son aire géographique était limitée par la Loire au sud, l'océan Atlantique et la Bretagne à l'ouest, et la Champagne à l'est. Elle s'étendait jusqu'en Flandre au nord. À la mort de Clotaire Ier, en 561, le royaume est à nouveau partagé — par tirage au sort — entre ses quatre fils (Caribert Ier, Gontran Ier, Sigebert Ier et Chilpéric Ier). C'est ce dernier qui hérite de la Neustrie. Âgé seulement de quelques mois, Clotaire II, fils de Chilpéric Ier, hérite de la Neustrie à la mort de son père en 584. À la mort de Thierry II de Bourgogne, en 613, Clotaire II récupère l'Austrasie et devient ainsi roi des Francs qui récupère aussi l'Aquitaine. Après la mort de Clotaire III en 674, la Neustrie se voit imposer un roi — Thierry III — par les Austrasiens, l'Aquitaine ayant retrouvé auparavant son indépendance. Berchaire, maire du palais du roi Thierry III est vaincu en 687 à la bataille de Tertry, petit village de Picardie proche de Péronne, par Pépin de Herstal, maire du Palais d'Austrasie. Cette défaite ruine définitivement les prétentions hégémoniques de la Neustrie, qui n’est à partir de ce moment qu'un État vassal de l'Austrasie que dirigent les Arnulfiens. Cependant la distinction entre Neustrie, Austrasie et Bourgogne va subsister encore, bien que s'effaçant progressivement. Après le traité de Verdun en 843, le nom de Neustrie ne désigne plus que la partie ouest du royaume. Enfin celle-ci perd définitivement son nom pour prendre celui de Northmannie ou Normandie, lorsqu'elle est cédée au Viking Rollon selon le traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911. =Voir aussi= ==
Sujets connexes
Aquitaine   Arnulfiens   Austrasie   Bataille de Tertry   Berchaire   Bourgogne   Caribert Ier   Champagne (province)   Chilpéric Ier   Clotaire II   Clotaire III   Clotaire Ier   Clovis Ier   Comté de Flandre   Francs   Francs saliens   Généalogie des Mérovingiens   Loire (fleuve)   Maire du palais   Mérovingiens   Neustrie   Normandie   Océan Atlantique   Picardie   Pépin de Herstal   Pépin le Bref   Péronne (Somme)   Rollon   Royaumes francs   Sigebert Ier   Soissons   Thierry III   Traité de Saint-Clair-sur-Epte   Traité de Verdun  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^