Ain (département)

Infos
Le département de l'Ain (01) est un département français dont le nom vient de la rivière l'Ain.
Ain (département)

Le département de l'Ain (01) est un département français dont le nom vient de la rivière l'Ain.

Histoire

Le département de l'Ain a été l'un des 83 départements créés à la Révolution française, le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir de quatre provinces : la Bresse, le Bugey, la Dombes, le pays de Gex et d'une partie de la province de Franc-Lyonnais. La Bresse, le Bugey et le pays de Gex étaient administrés selon les coutumes de la Bourgogne depuis leur cession par les ducs de Savoie à la France en 1601. Le pays de Gex en fut séparé de 1798 à 1814 quand fut créé le département du Léman. Six communes du sud-ouest du département, dans la banlieue lyonnaise ont été rattachées au Rhône en 1967 lors de la création de la Communauté urbaine de Lyon. Remarque: Le traitement usuel apporté au Revermont ne satisfait pas la réalité géographique. A cheval verticalement sur l'Ain et le Jura, cette région qui s'étend horizontalement entre la Bresse et le Bugey ne fait vraisemblablement partie ni de l'un, ni de l'autre :
- la première, région de plaine s'arrête aux premières montagnes du Jura,
- la seconde est historiquement délimitée à l'ouest par la rivière d'Ain. Entre les deux se trouve le Revermont dont la devise est "Entre Ain et Suran, ni Bugiste, ni Bressan"...

Politique

Préfecture à Bourg-en-Bresse
-Article détaillé : Politique de l'Ain
- Communes de l'Ain
- Anciennes communes de l'Ain

Géographie

-Voir l'article détaillé : Géographie de l'Ain L'Ain est caractérisé par la dualité de son relief. La rivière homonyme le traverse du nord au sud. On peut donc dire que la partie ouest est un pays de plaines (Bresse, plaine de l'Ain, Val de Saône) ou de bas plateau (Dombes), à l'exception du Revermont qui annonce les premiers contreforts du Jura, contrastant avec l'est (Pays de Gex, Bugey) constitué de cluses, vallées et montagnes de type jurassien, dont les sommets du Jura. Le point culminant du massif du Jura et du département est le Crêt de la Neige (1 720 m).

Climat

- Article détaillé : Climat de l'Ain Le climat est tempéré dans l'ensemble. Les hivers sont froids dans le Haut-Bugey et le pays de Gex et plus modérés sur le reste du département. Les étés sont très chauds, voir étouffants dans le bas Bugey, la région Ambaroise et le sud du département. Les pluies y sont acceptables. La plaine de l'Ain est souvent balayée par des vents et des bises (vent de nord) plus ou moins forts. Le climat se prête assez bien aux cultures du département.

Activités

-Voir l'article détaillé : Économie de l'Ain

Agriculture

L'Ain est souvent représenté comme une région rurale, pourtant l'agriculture n'est plus depuis longtemps l'activité prépondérante. Les productions les plus fameuses concernent
-l'élevage :
- Volailles de Bresse
-les fromages:
-Bleu de Gex
-Bleu de Bresse
-Ramequin
-Comté
-le vignoble
-Vins du Bugey
-Le Cru Manicle La culture céréalière est importante en Dombes et Bresse.

Industrie

C'est surtout l'industrie légère qui est présente dans l'Ain, avec des bassins spécialisés (plasturgie à Oyonnax), constructions automobiles.

Autres activités

Bourg-en-Bresse est une ville administrative, siège d'une université dépendant de celle de Lyon.

Démographie

Article détaillé : Démographie de l'Ain Il n'existe pas de nom pour désigner les habitants de l'Ain de façon générale (Iniste, Aineu et Aindien sont cependant parfois cités). L'Ain étant composé de 4 régions principales (les pays de l'Ain), les gens adoptent le nom du pays où ils habitent : Bressans pour la Bresse, Dombistes pour la Dombes, Bugistes pour le Bugey et Gessiens pour le pays de Gex. L'Ain ne possède aucune grande ville, sauf Bourg-en-Bresse, mais un réseau dense de bourgs et de petites villes. Après avoir un peu diminué dans la deuxième moitié du XIX siècle, en raison de l'exode rural, puis très fortement au moment de la Première Guerre mondiale, le nombre d'habitants a recommencé à augmenter après la Seconde Guerre mondiale. Dynamisé par la proximité de Lyon, dont la banlieue atteint le sud-ouest du département, et de Genève, dont la banlieue s'étend en partie sur le pays de Gex, l'Ain a connu une forte augmentation de sa population, surtout au cours des trente dernières années, passant de 339 262 habitants en 1968 à 515 270 en 1999. Depuis quelques années, l'ouest du département connait une embellie démographique grâce à la proximité de Mâcon, préfecture de Saône et loire et limitrophe de l'Ain, dont l'agglomeration tend à s'etendre sur une bande d'environ 15km

Culture

Article détaillé : Culture dans l'Ain

Tourisme

Article détaillé : Tourisme dans l'Ain Site du Comité du Tourisme de l'Ain, pour vos vacances à l'air pur entre campagne et montagne : balades, randonnées touristiques, villages pittoresques, fêtes populaires, festivals

Jumelages

-

Voir aussi

Sujets connexes
Ain (rivière)   Anciennes communes de l'Ain   Arrondissements de l'Ain   Belley   Bleu de Bresse   Bleu de Gex   Bourg-en-Bresse   Bourgogne   Bressan   Bresse   Bugey   Cantons de l'Ain   Climat de l'Ain   Communauté urbaine de Lyon   Communes de l'Ain   Comté (fromage)   Crêt de la Neige   Dombes   Département français   Exode rural   Franc-Lyonnais   France   Gentilés de France   Gex   Géographie de l'Ain   Intercommunalités de l'Ain   Liste de ponts de l'Ain   Lyon   Manicle   Nantua   Oyonnax   Pays de Gex   Plasturgie   Politique de l'Ain   Première Guerre mondiale   Ramequin (fromage)   Revermont   Rhône-Alpes   Rhône (département)   Révolution française   Seconde Guerre mondiale   Vignoble du Bugey  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^