Milan

Infos
Milan (en italien, Milano, du latin Mediolanum, en Lombard Milan , comme en français) se situe au nord de l'Italie. Capitale de la région de Lombardie, au centre de la plaine du Pô, la ville compte 1, 3 million d'habitants, et forme la plus grande agglomération du pays (4 millions d'habitants). Avec ses 7, 5 millions d'habitants, l'aire urbaine de Milan est la cinquième d'Europe, après Moscou, Paris, Londres et Istanbul. Elle est le siège de la bou
Milan

Milan (en italien, Milano, du latin Mediolanum, en Lombard Milan , comme en français) se situe au nord de l'Italie. Capitale de la région de Lombardie, au centre de la plaine du Pô, la ville compte 1, 3 million d'habitants, et forme la plus grande agglomération du pays (4 millions d'habitants). Avec ses 7, 5 millions d'habitants, l'aire urbaine de Milan est la cinquième d'Europe, après Moscou, Paris, Londres et Istanbul. Elle est le siège de la bourse italienne et représente un grand pôle d'attraction pour les sièges administratifs de diverses multinationales. Ainsi, Milan est une ville mondiale (au même titre que Chicago, Francfort, Singapour, Los Angeles et Hong KongEtabli par "THE GAWC INVENTORY OF WORLD CITIES"). Centre industriel, commercial, financier et universitaire, elle est considérée comme la principale ville du nord de l'Italie et comme la capitale économique du pays.

Géographie

La ville est implantée dans une zone de plaine, dans la partie occidentale de la Lombardie. Elle est située en plein milieu d'une zone marécageuse (La "Bassa") et est installée sur une avancée de terre sèche. La métropole est irriguée par de petites rivières, le Lambro, l'Olona, le Seveso, et par plusieurs canaux, Naviglio Grande, Naviglio Pavese, Martesana. Elle se trouve à 25 km à l'est du Tessin, à 25 km à l'ouest de l'Adda, à 35 km au nord du Pô et à 50 km au sud du lac de Côme et de la frontière suisse. Milan est au carrefour de plusieurs voies de communication d'importance régionale, nationale et internationale : elle est reliée à Turin, à Gênes, à l'axe de l'Émilie-Romagne, à l'axe Brescia-Vénétie, à Bergame et aux vallées Orobiques, aux traversées alpines de la Valteline (Val Venosta, Engadine et haute vallée du Rhin), au Tessin (San Bernardino, Lucomagno et saint-Gothard), au col du Simplon. Cette position, associée à la fertilité de son territoire, est le principal facteur qui explique son histoire et son rôle tant à l'égard de la nation italienne que des pays transalpins.'

Histoire

Milan est créée par les Celtes, les Insubres, une tribu probablement autochtone qui faisait partie à l'époque préhistorique de la culture de Golasecca. D'après Tite-Live, la ville aurait été fondée par des Gaulois Bituriges emmenés par Bellovesos, neveu du roi mythique Ambigatos. Après avoir été la plus importante ville des Gaulois Insubres, Milan est conquise en -222 par les Romains, à la suite d'un âpre siège des consuls romains Gnæus Cornelius Scipio Calvus et Marcus Claudius Marcellus. La conquête est contrariée par l'arrivée d'Hannibal à laquelle la population locale doit s'allier. C'est seulement dans les premières années du IIe siècle av. J.-C. que les Insubres et les Boïens sont assujetis à la domination romaine. left right Les Romains nous ont transmis le nom de la ville comme Mediolanum (« au milieu de la plaine »), probablement adaptation d'un toponyme celtique. La légende raconte qu'à l'arrivée des Romains, les Insubres prélevèrent les enseignes dorées placées dans le temple de Minerve, pour les emporter en lieu sûr, en montagne. L'importance militaire, politique et économique permet à la cité de recevoir le titre de municipalité puis de colonie imperiale avant de devenir le chef-lieu de la province d'Aemilia et Liguria. left En 286, l'empereur Dioclétien divise l'Empire en deux parties ; la capitale de l'Occident est déplacée à Milan, celle d'Orient à Nicomédie. Maximien édifie un grand cirque (ou hippodrome, 470 x 85m), les « thermae erculee » (bains). Depuis le siècle Milan possède un grand amphithéâtre (155 x 125 m), le troisième du monde antique, après le Colisée de Rome et celui de Capoue. Officiellement, la cour impériale reste à Milan jusqu'en 402, quand Ravenne devient la nouvelle capitale de l'Empire d'Occident. L'empereur Constantin y promulgue l'édit de Milan (313) qui légalise le culte chrétien. Avec Saint Ambroise Milan devient un des centres les plus importants du christianisme. L'empereur Théodose I est obligé à la pénitence, la tête couverte de cendre, en dehors de l'église. Suite à cette humilitiation, Théodose prendra des mesures contre les païens. Au Moyen Âge et à l'époque moderne, Milan est la capitale d'un duché tenu d'abord par la famille Visconti. Sa dynastie tient la ville de 1263 jusqu'en 1447, puis elle céde la place à la famille Sforce après le bref intermède de gouvernement populaire de la République Ambrosienne (1447-1450). Les rois de France (Valois-Orléans) revendiquant des droits dynastiques sur le duché de Milan participent aux guerres d'Italie à la Renaissance. La ville passe alors aux mains des Espagnols de Charles Quint en 1535, puis est conquise par les Autrichiens en 1713 avant de faire partie de la République cisalpine sous Napoléon Bonaparte. En 1859, le roi de Sardaigne, qui deviendra par la suite roi d'Italie, s'empare du Milanais. Milan est également siège épiscopal. Furent évêques de Milan :
-Saint Ambroise
-Saint Charles Borromée right left

Chronologie

-286 : Milan devient la capitale de l'Empire d'Occident jusqu'en 402
-539 : Milan est pris par les Ostrogoths
- 1037 : Milan se révolte contre l'archevêque Aribert et force l'empereur Conrad II à signer l'Edit des Bénéfices qui assure l'hérédité des fiefs
-1277 : Otton Visconti dirige Milan.
-1295 : Mathieu Visconti prend le pouvoir à Milan.
-1386 : Construction du Dôme de Milan.
-1447 : Fin de la domination de la dynastie Visconti à Milan et début de la République Ambrosienne.
-1450 : François Sforza devient duc de Milan.
-1848 : comme de nombreuses villes européennes, Milan se soulève.

Monuments

-Le Dôme, il Duomo
Les foyers de la Renaissance artistique en Italie :Nord : Venise, Padoue, Ferrare, Mantoue, Milan, Parme.Centre : Florence, Urbino, Pérouse Sud : Rome.
-Les basiliques paléo-chrétiennes : Saint Ambroise, San Lorenzo alle colonne, San Nazaro maggiore, Sant'Eustorgio
-L'Abbaye de Clairvaux
-L'église Santa Maria delle Grazie, où l'on peut voir La Cène, tableau de Léonard de Vinci
-L'église Saint-Alexandre, qui comptait 144 000 reliques au XIXe siècle.
-L'église San Maurizio al Monastero Maggiore
-L'église Santa Maria presso San Satiro
-L'opéra La Scala
-La Galleria Vittorio Emanuele, surnommée Il Salotto di Milano (Le Salon de Milan). Ce passage couvert rassemble les magasins les plus chers du monde et les restaurants les plus chics. On peut y admirer de superbes arcades ainsi qu'une magnifique coupole de fer et de verre.
-La pinacothèque de Brera
-La pinacothèque Ambrosienne
-Villa Belgiojoso Bonaparte - Museo dell'Ottocento
-Le musée Poldi-Pezzoli
-Le musée Bagatti Valsecchi, des collections d’objets et d’art décoratifs, de l’époque de la Renaissance italienne dans une maison historique du avec
-Le château construit au par Francesco Sforza, il Castello Sforzesco
-Le Cimitero Monumentale
-Le Cheval de Léonard

Population

La ville de Milan abrite 1.4 millions de personnes. L'étendue urbain (la ville réel) a 7.5 millions d'habitants La Region a 9 millions d'habitants. Au moins la moitié de des habitants (italiens) de Milan provenient de l'Italie du sud. (ils sont les immigrers de les année '60 et '70) Milan possède la plus grande communantée chinoise du pays. On compte aussi de nombreux immigrants du Magrheb, pour beaucoup (mais non tout le mond) vivant dans l'illégalité la plus totale et se livrant à des traffics de drogues en tout genre. Mais parallèlement beaucoup de ces immigrants sont bien ensérés dans la communauté, et travaillent honnetement. Nombreux Egyptiens, pour exemple, sont brillants boulangers et chef cuisiniers de pizza. Depuis quelques années, des tensions entre communautées immigrées et italiennes sont apparues, dû à un flut constant d'une immigration clandestine incontrôlées, bien que la politique municipal est dirigé par la Droit (Lega Nord et Forza Italia) depuis 1993.

Transports

Aéroports

Milan est desservi par trois aéroports, situés dans l'agglomération du Grande Milano. l'aéroport international de Malpensa, qui est situé dans la province de Varèse, est le plus grand aéroport de de la ville. Il est relié au centre ville par une navette ferroviaire, le Malpensa Express, et par diverses lignes de bus. Il est le deuxième aéroport d'Italie après l'Aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino. L'aéroport de Linate, plus proche, est réservé aux lignes intérieures ou européennes et aux compagnies à bas prix. Il se trouve à l'est de la ville et est desservi par la ligne de bus n° 73. Enfin, à Bergame, se trouve l'Aéroport de Bergame-Orio al Serio, international, il est utilisé principalement par les vols charters, le fret et certains services à bas prix. Globalement, les trois aéroports de Lombardie gèrent un trafic annuel de 34 millions de passagers environ, et constituent le plus important système aéroportuaire d'Italie (C'est dans cette région que se concentre la plus grande part du trafic aérien italien).

Métro

Le métro milanais comprend trois lignes : M1, rossa (rouge), M2, verde (verte) et M3, gialla (jaune). Le réseau est géré par l'ATM et se distingue par son logo « M » blanc sur fond rouge. Il s'étend sur plus de 80 km. De la station de Cascina Gobba (M2), part en outre une ligne de métro automatique qui la relie à l'hôpital universitaire voisin San Raffaele (métro San Raffaele) L'extension du réseau est en cours ou programmée : prolongement en cours de la ligne M3 sur 15 km environ et 10 nouvelles stations ; construction de la nouvelle ligne M5, qui devrait entrer en service en 2008 ; les lignes M4 (liaison directe avec l'aéroport de Linate) et M6 sont en cours d'étude. Tramway à Milan

Tramways

Les tramways font partie du paysage milanais. Ils se partagent, avec les voitures, la chaussée. C'est l'un des réseaux de tramways les plus étendus du monde avec 287 km de voies qui desservent l'ensemble du Grand Milan.

Chemins de fer urbains et suburbains

Le « Service ferroviaire suburbain » (lignes « S »), composé globalement de huit lignes suburbaines (10 à partir de 2008), dessert une grande partie de l'aire métropolitaine milanaise (le Grand Milan), et d'autres centres voisins importants (Saronno, Varèse, Côme, Novare, etc.). Ces lignes, qui constituent un réseau express régional, sont exploitées conjointement par Trenitalia et les Ferrovie Nord Milano. Les 8 lignes S sont cadencées au mininum à la demi-heure, de 6h du matin à 0h30, tous les jours de l'année. Les trains passent chaque heure aux mêmes minutes (horaire cadencé) et desservent toutes les stations de la ligne. À Milan, on l'emprunte avec un billet urbain. Après l'achèvement du Passante ferroviario, ligne traversant Milan et intégrée au réseau « S », est en cours d'étude une seconde transversale Passante qui traversera la ville à l'ouest.. Le « Service ferroviaire régional (lignes « R ») relie Milan au reste de la Lombardie et au réseau ferroviaire national. Les trois réseaux de transport sont bien distincts et reconnaissables de l'extérieur des stations et aux arrêts grâce à des pannonceaux lumineux indiquant M, S ou R, facilitant ainsi les correspondances entre les systèmes.

La Milan du futur

Le projet pour le quartier Fiera (CityLife). Aujourd'hui, la ville connaît un profond revirement du point du vue architectural, avec d'une part des opérations de requalification urbaine de vastes quartiers, et d'autre part de grands chantiers qui cherchent, à travers une architecture ambitieuse, à exprimer la vitalité économique de Milan. C'est le cas de la nouvelle "fiera di Milano", la rénovation du théâtre de la Scala, du projet Citylife qui comprendra trois gratte-ciel de hauteurs comprises entre 180 et 216 mètres, la bibliothèque européenne, le quartier S.Giulia, la "città della moda" qui culminera au plus haut à 190 mètres de haut, le gratte-ciel du futur siège de la région Lombardie (160 m), les deux gratte-ciel Vaserine qui atteindront 120 et 130 mètres, les immeubles "ex-Falck" de Sesto S.Giovanni (110 m), un projet de gratte-ciel à plus de 215 mètres, un autre d'hôtel de ville de 150 mètres de haut et un dernier projet nommé Famagosta (150 m). Tous ces projets vont profondément modifier la "skyline" (vue d'ensemble) de la métropole milanaise, qui ne sera plus dominée par "Il Duomo", ni par la très ancienne silhouette du gratte-ciel Pirelli (127 m) ou l'intriguante "Torre Velasca" qui date des années 1950 (106 m), mais par de nouvelles constructions d'immeubles de grande hauteur qui rivaliseront à l'échelle européenne avec ceux de quartiers comme La Défense à Paris ou la City à Londres.

Culture

Léonard de Vinci a peint à Milan, en particulier son célèbre tableau La Cène. D'autres peintres célèbres y ont exercé leur art comme Le Caravage. Pendant la domination autrichienne, la ville voit se développer de nombreuses écoles artistiques, ainsi que son ballet et son opéra lyrique. Trois opéras de Mozart ont été créés dans son théâtre : Mitridate re del Ponto (26/12/1770), Ascanio in Alba (17/10/1771) et Lucio Silla (26/12/1772). Mozart a failli devenir le compositeur officiel de la cour ducale, mais l'impératrice Marie-Thérèse le refusa car Mozart était considéré comme un compositeur "vagabond". Pendant le siècle suivant, avec La Scala, Le teatre alla Canobbiana, le Carcano et d'autres théâtres, Milan devient un des centres majeurs de l'opéra lyrique en Europe. Elle accueille des compositeurs étrangers, de langue allemande (comme Mozart, Simon Mayr ou Giacomo Meyerbeer), napolitains (Saverio Mercadante, Piccinni...) mais aussi d'autres états italiens (Bellini, Rossini, Donizetti, Verdi, qui fit à Milan ses premières (
Oberto Conte di S.Bonifacio, Nabucco) et également ses derniers opéras (Otello et Falstaff). Verdi est enterré à Milan, dans l'Institut pour les musiciens invalides qu'il a fondé dans la ville. Au cours du , d'importantes institutions théâtrales voient le jour, comme le Piccolo teatro (animé par Giorgio Strehler, Paolo Grassi) et la Comune animé par Dario Fo (Prix Nobel de littérature). Milan est aussi la ville de naissance de la RAI (radio télévision italienne) aujourd'hui installée à Rome. À Milan sont nées d'autres chaînes plus récentes comme Mediaset (Canale 5, Italia 1, Rete 4).

Religion

Milan conserve un rite catholique particulier, le rite ambrosien (
rito ambrosiano). Les cérémonies religieuses sont donc un peu différentes de celles des autres régions de l'Europe. Il y a aussi quelques différences dans le calendrier (par example, le carnaval de Milan a quelques jours de retard sur ceux du reste du monde). La différence la plus importante, c'est la présence du chant ambrosien, en lieu et place du chant grégorien, méconnu et jamais utilisé à Milan. Pour la conservation de ce chant (plus ancien que le grégorien) il y a, à Milan, un institut, le . Le rite ambrosien est en usage dans les paroisses de Milan, quelques paroisses de Bergame, Côme, Crémone et aussi en Suisse.

Sport

Le sport principal est bien sûr le football qui occupe une grande place dans le cœur des Italiens, et encore plus dans ceux des Milanais, du fait des deux grands clubs installés dans la ville que sont FC Internazionale, connu en France comme Inter de Milan (Nerazzuri) et le Milan AC (Rossoneri). En Italie les deux equipes sont toujours appelles seulement "Milan" et "Inter". D'ailleurs, les deux équipes jouent dans le même endroit, le fameux stade San Siro, théâtre des plus grands matchs du championnat italien et des coupes européennes. Les derbys sont toujours très chauds, mais "i cugini" (les cousins) se respectent.

Cuisine et gastronomie

Les restaurants sont surtout concentrés dans le centre historique, et les quartiers de Brera '. En général, dans le centre historique et à Brera, on trouve des restaurants plus sophistiqués et élégants, et aux Navigli, des restaurants plus rustiques, comme les trattorie et osterie. On trouve aussi de nombreux restaurants ethniques qui sont une alternative à la cuisine traditionnelle. À Milan, on mange bien, mais le prix d'un repas est un peu élevé. Les plats typiques de la cuisine milanaise sont :
- risotto à la milanaise,
- escalope à la milanaise (en italien cotoletta alla milanese)
- osso buco
- cassoeula
- panettone
- michetta
- Salame Milano
- Cacciatore (un petit salame)

Personnalités

Personnalités nées à Milan

- Claudio Abbado (1933- ... ), chef d'orchestre.
- Maria Gaetana Agnesi (1718-1799), linguiste, mathématicienne et philosophe.
- Enrico Alvino (1809-1872), architecte et urbaniste, particulièrement actif à Naples au milieu du .
- Cesare Beccaria (1738-1794), philosophe et penseur de la fin du .
- Silvio Berlusconi (1936- ... ), homme d'affaires et homme politique, Président du Conseil italien (1994-1995, puis 2001-2006).
- Enrico Bombieri (1940- ... ), mathématicien, lauréat de la médaille Fields en 1974.
- Federico Borromeo (1564-1631), cardinal, archevêque de Milan de 1595 à 1631.
- Giorgio Intoppa (1981- ... ) : joueur international de rugby à XV.
- Paolo Maldini (1968- ... ), footballeur, évoluant au sein de la défense du Milan AC.
- Roland de Medici (v. 1330-1386), religieux italien, ermite en Émilie, saint catholique.

Personnalités liées à Milan

|style="width: 100%; align:top" |- |valign="top" width="33%"|
-Giuseppe Verdi
-Orio Vergani
-Luigi Veronesi
-Umberto Veronesi
-Alessandro Verri
-Pietro Verri
-Barnabé Visconti
-Filippo Maria Visconti
-Gian Galeazzo Visconti
-Luchino Visconti
-Matteo Visconti
-Ottone Visconti
-Elio Vittorini
-Alessandro Volta
-Adolfo Wildt
-Marco Zanuso
-Bernardo Zenale

Blasonnement

::
D'argent à la croix de gueules.''

Administration

Hameaux

Communes limitrophes

Arese, Assago, Baranzate, Corsico, Peschiera Borromeo, Rho, Sesto San Giovanni, Cormano, Cologno Monzese, Bresso, Novate Milanese, Vimodrone, Pero, Segrate, Settimo Milanese, Cusago, Cesano Boscone, Trezzano sul Naviglio, San Donato Milanese, Buccinasco, Rozzano, Opera

Jumelages

-
-
-
-
-
- (novembre), protocole d'échange et de coopération
-

Voir aussi

Notes et références

===
Sujets connexes
Abbaye de Clairvaux (Milan)   Adda   Adriano Celentano   Alberto da Giussano   Aldo Rossi   Alessandro Manzoni   Alessandro Verri   Alessandro Volta   Alfredo Ildefonso Schuster   Ambigatos   Ambroise de Milan   Années 1950   Antiquité tardive   Antonio Canova   Ardito Desio   Arese   Arrigo Boito   Arturo Toscanini   Ascanio in Alba   Assago   Augustin d'Hippone   Automobile   Aéroport   Aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino   Aéroport de Bergame-Orio al Serio   Aéroport de Milan Linate   Ballet   Baranzate   Barnabé Visconti   Benito Mussolini   Bergame   Bernardo Zenale   Bettino Craxi   Bituriges   Bonvesin della Riva   Boïens   Bramante   Bramantino   Brescia   Bresso   Bruno Munari   Buccinasco   Béatrice d'Este   Caravaggio   Carlo Carrà   Carlo Emilio Gadda   Carlo Maria Martini   Cassoeula   Castello Sforzesco   Cesano Boscone   Cesare Beccaria   Cesare Merzagora   Charles Quint   Chef-lieu   Cheval de Léonard   Chicago   Cicco Simonetta   Cirque   Claudio Abbado   Col du Simplon   Colisée   Cologno Monzese   Constantin Ier (empereur romain)   Cormano   Corsico   Cremona   Cusago   Côme   Dario Fo   Dioclétien   Duché de Milan   Dôme de Milan   Elio Vittorini   Engadine   Enrico Alvino   Enrico Bombieri   Enrico Dandolo   Enrico Forlanini   Enrico Mattei   Enzo Biagi   Escalope à la milanaise   Ettore Sottsass   Eugenio Montale   Eugène de Beauharnais   Europe   Falstaff   Federico Borromeo   Ferdinando Innocenti   Ferrare   Ferrovie Nord Milano   Ferruccio Parri   Filippo Tommaso Marinetti   Filippo Turati   Florence   Football   Forza Italia   Franca Valeri   Francesco Brioschi   Francesco Hayez   François II Sforza   François Sforza   Gabriele Albertini   Gabriele Salvatores   Giacomo Meyerbeer   Giangiacomo Feltrinelli   Gio Ponti   Giorgio Armani   Giorgio Intoppa   Giorgio Strehler   Giovanni Schiaparelli   Giovanni Segantini   Giulio Natta   Giuseppe Meazza   Giuseppe Terragni   Giuseppe Verdi   Gnaeus Cornelius Scipio Calvus   Guerres d'Italie   Gênes   Hameau italien   Hannibal Barca   Hippodrome   Histoire de l'Italie   Hong Kong   Horaire cadencé   IIe siècle av. J.-C.   Indro Montanelli   Insubres   Inter Milan   Italie   Julien Green   La Cène   La Défense   Lac de Côme   Latin   Le Caravage   Letizia Moratti   Ligue du Nord   Liste des saints catholiques   Liste des souverains de Milan   Liste des villes italiennes de plus de 25 000 habitants   Liste des évêques puis archevêques de Milan   Lombardie   Londres   Los Angeles   Luchino Visconti   Lucio Fontana   Lucio Silla   Ludovico Geymonat   Luigi Albertini   Léonard de Vinci   Maison des libertés   Mantoue   Marcus Claudius Marcellus (consul en -222)   Maria Callas   Maria Gaetana Agnesi   Mario Monti   Mario Sironi   Massimo Moratti   Mathieu Ier Visconti   Maximien Hercule   Medardo Rosso   Michetta   Mike Bongiorno   Militaire   Mina   Minerve   Montagne   Moscou   Moyen Âge   Municipalité   Musée Bagatti Valsecchi   Médaille Fields   Métro de Milan   Nabucco   Naples   Nicomédie   Novare   Novate Milanese   Novembre   Olona   Opera (Italie)   Osso buco   Ostrogoths   Otton Visconti   Padoue   Panettone   Paolo Maldini   Paris   Parme   Paul VI   Pero   Peschiera Borromeo   Pie IV   Pie XI   Pietro Mascagni   Pietro Verri   Pinacothèque de Brera   Plaine du Pô   Politique   Prix Nobel   Province de Varèse   Pérouse (Italie)     Rai (télévision)   Ravenne   Relique   Renaissance artistique   Renaissance italienne   Renata Tebaldi   Renzo De Vecchi   Rhin   Rho   Riccardo Giacconi   Riccardo Muti   Risotto à la milanaise   Roland de Medici   Rome   Rome antique   Rozzano   Rugby à XV   République Ambrosienne   République cisalpine   Réseau express régional   Saint-Gothard   Salvatore Quasimodo   San Bernardino   San Donato Milanese   San Siro   Santa Maria delle Grazie   Saronno   Saul Steinberg   Saverio Mercadante   Segrate   Sesto San Giovanni   Settimo Milanese   Seveso (rivière)   Sforza   Silvio Berlusconi   Silvio Pellico   Simon Mayr   Singapour   Stendhal   Suisse   Teresa Berganza   Tessin (rivière)   Théodose Ier   Tite-Live   Tommaso Grossi   Torre Velasca   Tramway   Trenitalia   Trezzano sul Naviglio   Turin   Ugo La Malfa   Umberto Boccioni   Urbin   Val Venosta   Valentino Bompiani   Valentino Mazzola   Valteline   Varèse   Venise   Victor de Sabata   Ville mondiale   Vimodrone   Vincenzo Bellini   Vincenzo Foppa   Vincenzo Monti   Visconti   Vénétie  
#
Accident de Beaune   Amélie Mauresmo   Anisocytose   C3H6O   CA Paris   Carole Richert   Catherinettes   Chaleur massique   Championnat de Tunisie de football D2   Classement mondial des entreprises leader par secteur   Col du Bonhomme (Vosges)   De viris illustribus (Lhomond)   Dolcett   EGP  
^